AccueilLes séries télévisées turques (diziler)

Les séries télévisées turques (diziler)

Turkish tv series (diziler)

Production, représentations, réception en Méditerranée

Production, representations and reception in the Mediterranean

*  *  *

Publié le jeudi 05 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Le développement et le succès des séries télévisées turques constitue un phénomène en Méditerranée depuis la fin des années 1990. Les genres se sont diversifiés, le secteur « fiction » des chaînes turques s’est enrichi de dizaines de nouveaux titres, le budget alloué aux séries a considérablement augmenté, et leurs caractéristiques techniques ainsi que les performances des acteurs ont gagné en qualité. D’abord essentiellement représentées par des formats de type « soap » tournés en studio, les séries turques ont commencé à être tournées dans la rue ou dans d’immenses décors en plein air fabriqués sur mesure. D’abord circonscrit à une audience nationale, le phénomène a maintenant conquis un public au niveau régional : les séries turques s’exportent désormais au Moyen-Orient, au Maghreb, dans les Balkans et en Asie centrale toujours demandeurs d’alternatives aux productions états-uniennes ou européennes devenues trop chères, ou aux telenovelas parfois éloignées de certaines références culturelles locales.

Annonce

Colloque international organisé par le CNRS-LCP-S.E.R.I.E.S. / INALCO-CERLOM / Université Paris 8- JILC / IFEA

Le colloque aura lieu les 17 et 18 octobre 2014

Argumentaire

Le développement et le succès des séries télévisées turques constitue un phénomène en Méditerranée depuis la fin des années 1990. Les genres se sont diversifiés, le secteur « fiction » des chaînes turques s’est enrichi de dizaines de nouveaux titres, le budget alloué aux séries a considérablement augmenté, et leurs caractéristiques techniques ainsi que les performances des acteurs ont gagné en qualité. D’abord essentiellement représentées par des formats de type « soap » tournés en studio, les séries turques ont commencé à être tournées dans la rue ou dans d’immenses décors en plein air fabriqués sur mesure. D’abord circonscrit à une audience nationale, le phénomène a maintenant conquis un public au niveau régional : les séries turques s’exportent désormais au Moyen-Orient, au Maghreb, dans les Balkans et en Asie centrale toujours demandeurs d’alternatives aux productions états-uniennes ou européennes devenues trop chères, ou aux telenovelas parfois éloignées de certaines références culturelles locales.

Ce colloque part d’un double constat : le manque de coordination des recherches sur les séries turques, engageant souvent des chercheurs isolés, et la pauvreté de la réflexion sur le sujet au sein de « TV studies ». C’est ce manque que ce colloque cherche à combler en se donnant pour but d'étudier le phénomène dans sa diversité. Il sera donc abordé selon trois axes : les conditions socio-économiques de production des séries télévisées turques, les représentations et les valeurs de la société turque qui semblent se dessiner à travers ces séries et, enfin, la réception de ces séries en Turquie et à l’étranger. Nous essaierons de croiser ces approches pour envisager ces séries comme production d’une culture populaire, à la fois œuvres de fiction et produits commerciaux, miroirs parfois déformants d’une société et vecteurs de transformation de cette même société, sans ignorer  les contraintes croisées des exigences du marché et de la censure.

Axe 1 : Une production de séries sous contraintes multiples : l’audience, le marché, le politique.

Les processus de libéralisation du secteur des médias ont créé les conditions d’émergence d’un grand nombre de chaînes généralistes concurrentes, et donc la nécessité d’une production plus massive de contenus pour remplir les grilles de programme de ces nouvelles chaînes.

  • Fabrication des séries en Turquie : lieux de tournage, sélection des acteurs, rôle des scénaristes.
  • Les rapports entre séries télévisées et économie de la publicité. Quelles sont les caractéristiques du système de mesure du taux d’audience en Turquie et son influence sur les conditions de production des séries ?
  • Les conditions de production des séries télévisées turques et les contraintes (culturelles, économiques, politiques) qui pèsent sur le secteur de la production.
  • La diffusion des séries turques dans les pays où elles sont exportées (quotas, langue, grids de programmation, etc.)?

Axe 2 : L’imaginaire des séries turques : représentation, symboles et tabous.

A la fois reflet et vecteur du conformisme, les séries turques donnent souvent à voir à la société turque une image rêvée. Ce sont ces images que cet axe souhaite analyser en accordant une place tout particulière aux éléments suivants :

  • Le traitement de l’Histoire, ottomane et récente, dans les séries turques. Une contribution sur Muhteşem Yüzyıl et une comparaison avec la série concurrente produite par la chaîne de Samanyolu serait la bienvenue, ainsi qu’une présentation sur le traitement de l’histoire récente (en particulier les années 1970).
  • Le traitement de sujets tabous, sociaux ou politiques, tels que les minorités, l’homosexualité, les violences conjugales, la corruption (comme dans Behzat Ç., Kayıp Şehir).
  • Le rôle des séries comiques dans leur rapport au pouvoir et à la société turque ; l’influence du théâtre et du registre de l’absurde dans ces séries (comme dans Yalan Dünya, Avrupa Yakası, Leyla ile Mecnun, etc.).
  • L’appropriation locale de séries américaines (comme Umutsuz Ev Kadınları, version turque des Desperate Housewives), l’influence de la littérature et du cinéma turcs sur les séries, ainsi que l’inverse.
  • Enfin, des contributions portant plus largement sur la représentation de la ville d’Istanbul et de la diversité des espaces géoculturels turcs.

Axe 3 : Questions de réception : les séries turques dans la société et dans leur environnement régional

La question de la réception des séries turques à l’étranger donne lieu à de nombreux fantasmes : du « mythe » de Yabancı Damat (Le Gendre étranger), histoire d’amour entre une Turque et un Grec qui aurait réchauffé les relations turco-grecques, à la rumeur selon laquelle les femmes arabes fans de Kıvanç Tatlıtuğ dans la série Gümüş  auraient été de plus en plus nombreuses à demander le divorce, parce qu’elles voulaient un mari respectueux et attentionné comme le héros de la série, nombreuses sont les légendes et rares les études sérieuses. Nous nous intéressons donc aux questions suivantes :

  • Quelles sont les habitudes de visionnage des publics des séries turques dans les pays où elles sont importées (fréquence, genre, type de public, quantité de visionnage par rapport aux productions locales, conditions de visionnage – seul ou en famille, etc.) ?
  • Quelles sont les caractéristiques de la réception des séries turques dans les communautés immigrées turques d’Europe ? Est-ce que certaines séries leur sont spécifiquement destinées ? Quelles séries sont les plus regardées en Europe ?
  • Est-ce que les séries turques ont contribué à donner une meilleure image de la Turquie dans sa région ? Est-ce qu’elles ont contribué à apaiser les tensions avec ses pays voisins ?
  • Est-ce que les séries turques ont contribué à faire changer les mentalités dans les pays parfois très conservateurs où elles s’exportent ?

Calendrier

Date limite pour l'envoi des propositions :

15 février 2014

Réponse aux auteurs : fin mars 2014

Modalités de participation et envoi des communications

Les propositions (environ 450 mots), en français ou en anglais, accompagnées d’une brève bio-bibliographie de l’auteur, doivent être déposées dans la rubrique "Déposer" du site du colloque à l'adresse suivante : http://tvseries-turkey.sciencesconf.org/

Les textes des communications acceptées devront être rendus pour le début du colloque. Les communicants doivent prévoir au moins 3 à 4 minutes de projection vidéo. Ils devront s’occuper de la traduction, soit en fabriquant des sous-titres, soit par oral.

Langues du colloque : Français et anglais

Comité scientifique

  • Faruk Bilici | PU - INALCO-CREE
  • Ben Fortna | SOAS
  • Béatrice Garapon | AMN - EHESS/IEP Bordeaux
  • François Georgeon | DR - EHESS
  • Sarah Hatchuel | PU - Université du Havre-GRIC
  • Janet McCabe | Birbeck, University of London
  • Julien Paris | pensionnaire scientifique - IFEA
  • Stéphane Sawas | PU - INALCO-CERLOM
  • Hülya Uğur Tanrıöver | Université Galatasaray
  • Isabelle Veyrat-Masson | DR - LCP-CNRS
  • Barbara Villez | PU - Université Paris 8-JILC

Pour plus d'information : tvseries-turkey@sciencesconf.org

Lieux

  • La Femis - 6 rue Francoeur
    Paris, France (75018)

Dates

  • samedi 15 février 2014

Mots-clés

  • series Tv, Turquie, Méditerranée, diffusion, production, réception

Contacts

  • Isabelle Debano
    courriel : isabelle [dot] debano [at] dauphine [dot] fr

Source de l'information

  • Isabelle Debano
    courriel : isabelle [dot] debano [at] dauphine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les séries télévisées turques (diziler) », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 décembre 2013, http://calenda.org/267116