AccueilLa variabilité au XXIe siècle : défis scientifiques, défis sociétaux

La variabilité au XXIe siècle : défis scientifiques, défis sociétaux

Variability in the 21st century: academic challenges, society challenges

Vingt-et-unièmes journées internationales de psychologie différentielle

21st international days of differential psychology

*  *  *

Publié le jeudi 05 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

La 21e édition des journées internationales de psychologie différentielle (JIPD) aura lieu du 18 au 20 juin 2014 à l’Institut de psychologie de l’université Paris Descartes, en co-organisation avec l’INETOP (Institut national du travail et de l’orientation professionnelle) du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers). Les journées rassemblent des chercheurs et les praticiens qui s’intéressent à l’étude de la variabilité inter-individuelle ou intra-individuelle. La psychologie différentielle se propose de décrire, de mesurer, de comprendre et d’expliquer ces différences individuelles. La psychologie différentielle s’appuie essentiellement sur des méthodes objectives, comme les mesures psychométriques d’intelligence, de personnalité, d’intérêts-valeurs, qui lui permettent alors d’isoler des variables et leurs effets sur processus ou des phénomènes psychologiques.

Annonce

Argumentaire

Les Journées Internationales de Psychologie Différentielle (JIPD) ont vu le jour en 1975 et sont organisées depuis tous les deux ans. Elles se sont tenues en 2000 à Pont-à-Mousson, en 2002 à Rouen, en 2004 au Luxembourg, en 2006 à Nanterre, en 2008 à Genève, en 2010 à Marseille, et en 2012 à Rennes.

La 21e édition des Journées Internationales de Psychologie Différentielle aura lieu du 18 au 20 juin 2014 à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes, en co-organisation avec l’INETOP (Institut National du Travail et de l’Orientation Professionnelle) du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Les Journées Internationales de Psychologie Différentielle (JIPD) rassemblent des chercheurs et les praticiens qui s’intéressent à l’étude de la variabilité inter-individuelle ou intra-individuelle. La psychologie différentielle se propose de décrire, de mesurer, de comprendre et d’expliquer ces différences individuelles (Huteau, 1995). La psychologie différentielle s’appuie essentiellement sur des méthodes objectives, comme les mesures psychométriques d’intelligence, de personnalité, d’intérêts- valeurs, qui lui permettent alors d’isoler des variables et leurs effets sur processus ou des phénomènes psychologiques. Ces différences peuvent être observées entre les individus (variabilité inter-individuelle) ou chez un même individu (variabilité intra-individuelle). En outre, la psychologie différentielle précise les lois générales de la psychologie, pour s’attacher à mettre en évidence les variables individuelles qui peuvent venir interagir avec ces mêmes lois.

Pour cette 21e édition, la thématique centrale sera « La variabilité au 21e siècle ».

Cette thématique sera l’occasion de mettre en valeur les travaux de Maurice Reuchlin, notamment ses travaux sur la vicariance avec les développements actuels et à venir en psychologie différentielle. Dans son modèle de la vicariance, Reuchlin (1978) stipule que pour exécuter une tâche ou résoudre un problème, il existe une pluralité de processus en compétition pour atteindre l’objectif visé.

Ainsi chaque individu dispose de plusieurs « chemins », plusieurs processus – vicariants – pour arriver à la finalité attendue. Le processus utilisé sera celui qui est dit le plus évocable, qui est le moins coûteux pour assurer le succès de l’individu et pour lequel l’individu a des expériences renforçatrices (positives) dans l’utilisation de ce processus. Cette possibilité de choix entre différents processus engendre ainsi une variabilité inter-individuelle et intra-individuelle.

Si les individus diffèrent quant à leur répertoire de processus, ils peuvent également différer quant à leur préférence individuelle pour un processus. De plus, pour un même individu, les processus vicariants peuvent se substituer les uns aux autres afin que l’individu formule une réponse adaptative dans une situation donnée.

Modalités d'envoi des propositions

Vous pouvez soumettre vos communications orales ou affichées, sous la forme d'un résumé de 2000 mots.

Les communications affichées des doctorants ou jeunes docteurs pourront concourir pour le prix du meilleur poster.

La date limite pour soumettre une communication est fixée au 10 janvier 2014.

Le texte intégral de l’appel à communication est consultable sur le site de la 21e édition des JIPD (http://www.jipd2014.fr).

Les communications seront soumises en ligne sur le site dans la rubrique : soumettre une communication.

Comité scientifique

  • Jean Luc Bernaud (CNAM – INETOP)
  • Michèle Carlier (Aix-Marseille Université)
  • Phillipe Chartier (CNAM – INETOP)
  • Julie Collange (Université Paris Descartes)
  • Anik de Ribaupierre (Université de Genève)
  • Pierre-Yves Gilles (Aix-Marseille Université)
  • Jacques Grégoire (Université Catholique de Louvain)
  • Claude Houssemand (Université du Luxembourg)
  • Jacques Juhel (Université Rennes 2)
  • Jean-Luc Kop (Université de Lorraine)
  • Jacques Lautrey (Université Paris Descartes)
  • Thierry Lecerf (Université de Genève)
  • Even Loarer (INETOP CNAM)
  • Todd Lubart (Université Paris Descartes)
  • Jean-Luc Roulin (Université Pierre-Mendès-France)
  • Géraldine Rouxel (Université Rennes 2)
  • Paulette Rozencwajg (Université Paris Ouest Nanterre)
  • Alain Vom Hofe (Université de Rouen)
  • Pierre Vrignaud (Université Paris Ouest Nanterre)

Comité d’organisation

  • Jean Luc Bernaud (CNAM – INETOP)
  • Marion Botella (Université Paris Descartes)
  • Xavier Caroff (Université Paris Descartes)
  • Phillipe Chartier (CNAM – INETOP)
  • Julie Collange (Université Paris Descartes)
  • Mathieu Gallay (Université Paris Descartes)
  • Even Loarer (CNAM – INETOP)
  • Todd Lubart (Université Paris Descartes)
  • Christophe Mouchiroud (Université Paris Descartes)
  • Julien Nelson (Université Paris Descartes)
  • Maria Pereira (Université Paris Descartes)
  • Jean Louis Tavani (Université Paris Descartes)
  • Franck Zenasni (Université Paris Descartes)

Contacts

Responsable des journées : Julie Collange (Maître de conférences). julie.collange@parisdescartes.fr

Lieux

  • 71, Avenue Edouard Vaillant
    Boulogne-Billancourt, France (92100)

Dates

  • vendredi 10 janvier 2014

Mots-clés

  • psychologie, différences inter-individuelles, différences intra-individuelles, cognition, éducation, psychologie du travail, psychologie de la santé

Contacts

  • Jean Louis Tavani
    courriel : jltavani [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean Louis Tavani
    courriel : jltavani [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La variabilité au XXIe siècle : défis scientifiques, défis sociétaux », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 décembre 2013, http://calenda.org/267210