AccueilL’autre voix de la littérature écrite

L’autre voix de la littérature écrite

The other voice of written literature

Appel à contributions pour le n° 75 (2014) des « Cahiers de littérature orale » (Inalco)

Call for contributions for Cahiers de littérature orale journal (Inalco) issue 75 (2104)

*  *  *

Publié le jeudi 05 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Notre numéro se propose de retrouver l'oralité du monde chez des écrivains qui témoignent d’une façon ou d’une autre que cette expérience culturelle et personnelle, fortuite ou recherchée, subliminale ou presque objectivée, est une matrice de leur écriture littéraire.

Annonce

Argumentaire

Les œuvres littéraires les plus classiques ont pris en compte l'existence des mondes de l’oralité bien avant que l’ethnographie ne cartographie ces univers sans écriture. Toutefois, la littérature orale en tant que telle n'a été inventée que tardivement par les sociétés occidentales. La question fait toujours polémique d’ailleurs : la littérature orale ne se disqualifierait-elle pas comme une aberration lexicale sinon sémantique en conjoignant deux référents antonymiques : la lettre et la parole ? Il reste que des écrivains modernes ont pu être comme fascinés par ces systèmes culturels et symboliques oraux, encore de pleine voix ou déjà mis en sourdine par l’Histoire. Il s’agit parfois de réminiscences d’enfance, parfois aussi d’une découverte plus tardive et fortuite. Celle-ci se vit souvent comme une ouverture dont la nature peut rester énigmatique, mais qui s’impose : une trouée obscure ou lumineuse, un passage vers un univers insoupçonné.

Ces expériences humaines et langagières d’une altérité culturelle proche ou lointaine sont parfois la matière même de l’exercice de la littérature chez des gens de lettres et de papier. À la recherche d’un effet de réel, en quête d’une oralité perdue, à la croisée d’une interrogation esthétique et d’une question anthropologique ? À l'instar peut-être de J. M. G. Le Clezio qui, écoutant une conteuse, acquiert « la certitude que la littérature pouvait exister ».

Notre numéro se propose de retrouver cette oralité du monde chez des écrivains qui témoignent d’une façon ou d’une autre que cette expérience culturelle et personnelle, fortuite ou recherchée, subliminale ou presque objectivée, est une matrice de leur écriture littéraire. Ce serait, par exemple, l’aventure de Jean Paulhan dont l’expérience exotique des proverbes malgaches fut au principe de sa réflexion sur le langage voire sur son écriture ; ce serait encore l’aventure de Garcia Lorca qui recueillit dans « toutes les contrées d’Espagne » des berceuses dont l’émotion poétique le retint vivement ; ce serait enfin l’aventure scripturale d’un Flaubert quand il décrit dans ses brouillons les moeurs champêtres de son héros pour styliser à l’extrême cette prime ethnographie fictionnelle dans le travail de récriture en sa version finale.

Les contributions attendues ici ne visent donc pas la mise en évidence de traits linguistiques d’oralité folklorique ou populaire dans l’écriture littéraire mais l’oralité comme source culturelle et ressource langagière d’imaginaires textuels communément désignés comme littéraires.

Modalités de soumission

Les propositions seront envoyées

avant le 15 janvier 2014

les contributions retenues avant le 30 avril 2014.

Elles n’excéderont pas 50000 signes.

On se reportera à la note aux auteurs qui figure dans chaque numéro des Cahiers de littérature orale.

Comité d'évaluation

  • Nicole Belmont (belmont@ehess.fr)
  • Manon Brouillet (brouillet@phare.normalesup.org)
  • Jean-Marie Privat (jean-marie.privat@univ-lorraine.fr)

 

Dates

  • mercredi 15 janvier 2014

Mots-clés

  • oralité, littérature, parole, écriture, écrivains modernes et contemporains, lettre

Contacts

  • Nicole Belmont
    courriel : belmont [at] ehess [dot] fr
  • Manon Brouillet
    courriel : manon [dot] brouillet [at] ehess [dot] fr
  • Jean-Marie Privat
    courriel : jean-marie [dot] privat [at] univ-lorraine [dot] fr

Source de l'information

  • Manon Brouillet
    courriel : manon [dot] brouillet [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’autre voix de la littérature écrite », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 décembre 2013, http://calenda.org/267226