AccueilL'enquête et ses graphies : figurations iconographiques d'après société

L'enquête et ses graphies : figurations iconographiques d'après société

Investigations and their graphics: iconographic figurations through the eyes of society

*  *  *

Publié le mardi 26 novembre 2013 par Élodie Faath

Résumé

Ce séminaire entend réfléchir à l'articulation du savoir en sciences sociales : si l'écriture orthographique reste aujourd'hui le mode privilégié de la transcription scientifique, de multiples supports (du dessin ethnographique aux dispositifs de surveillance vidéo) attestent et / ou délivrent une appréhension autre des faits issus du monde sensible. Les séances du séminaire introduiront différents cas d'études questionnant les modalités techniques de ces restitutions et leur fondement épistémologique. Ce faisant, le séminaire mettra en examen l'architecture théorique qui repose jusqu'àlors sur une perspective restreinte, limitée par l'horizon d'entendement de ce monde autrement plus complexe.

Annonce

Présentation

  • Manuel Boutet, chercheur contractuel à l'Université François-Rabelais, ANR Ludespace
  • Manon Denoun, doctorante à l'EHESS
  • Katrin Langewiesche, chercheuse à l'Institut für Ethnologie und Afrikastudien, Johannes Gutenberg Universität (Allemagne)
  • Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherche au CNRS (TH) LAIOS, IIAC, EHESS-CNRS

Le travail d’interrogation du monde social pose toujours au chercheur la question de la transcription des données et des résultats obtenus. Les modèles canoniques privilégient l’usage de l’écriture orthographique et relèguent souvent les formes d’écritures iconographiques dans la perception sensible, l’allusif et le flou symbolique, à l’extrême opposé de la rigueur démonstrative et argumentative de l’écriture. Le recours à l‘image dans la recherche se fait alors sur un mode passif de collecte de données, de constitution de corpus. Suivant cette perspective, l’interprétation de la réalité sociale ne pourrait être exprimée que par le texte, et l’image (photographique ou filmique) ne serait qu’une preuve d’authenticité ou une illustration destinée à occuper l’œil ; elle est alors une « image-alibi ». On fait comme si le langage iconographique était inapte à la catégorisation, au classement et à la déduction analytique. Or l’image, confinée au domaine expressif et métaphorique, n’est ni identique ni opposée à l’écriture orthographique. Elle participe à la représentation, à l’interprétation et à la transmission savante du monde social ; elle contribue à la déconstruction et à la re-construction de la réalité sociale. Dans le processus de production et de diffusion des connaissances en sciences sociales, le moment de l’enquête, en particulier, est une situation de transcription idéale pour examiner le passage d’un ordre de fait à un autre et pour retracer sa fonction dans le projet scientifique. La complexification technique (informatique) des modes de figurations et des formes d’exposition iconographiques s’invite aux débats.

Le séminaire interrogera les modalités d’implication de l’image dans la fabrication, la transformation et la figuration iconographique des données issues de l’enquête de terrain. L'étude du choix d’une forme de transcription des données, d’une graphie particulière, permet d’étudier le potentiel performatif de chacune et, lorsqu’il se porte sur l’usage de l’image, de statuer sur leur saisie suivant les règles propres aux langages iconographiques. Comment l’esthétique, le style, interviennent-ils dans la pertinence des images ? Comment, au cours de l’opération d’investigation, la forme iconographique impose-t-elle une signification ? De quelle façon peut-on envisager les modalités d’une transcription de concepts en images ? On posera ainsi non seulement le problème de l’expression et de la figuration de réalités complexes, mais aussi de l’interprétation, de la transmission et de la réception de ces produits iconographiques. Nous développerons cette réflexion à partir d'images élaborées par les participants sur des terrains concrets.

Le séminaire se tiendra à l'EHESS, principalement les 4ème jeudi du mois, de 15h à 17h30. En raison des changements ponctuels, il est conseillé de consulter attentivement le programme.

Programme

28 novembre 2013

  • Jacques Lombard, Directeur de recherche à l'IRD, Un triptyque lobi (Burkina Faso). Images pour la scénarisation de récits de vie.

(avec la projection d'une séquence de chacun des volets de la trilogie cinématographique)

Bât. « Le France », Salle 2

9 janvier 2014

  • Ralf Marsault, anthropologue, photographe et membre du Centre d'ethnologie et de l'Image (Phanie), Vers une image-temps de la restitution

Bât. « Le France » salle du Conseil B, R-1

23 janvier 2014

  • Roger Cornu, chargé de recherche CNRS - APST, Le recours à l'image dans l'opéralisation des cadres sociaux, de la mémoire de Maurice Halbwachs. L'exemple du travail filmique dans la récupération de la mémoire ouvrière de Port de Bouc.

(avec la projection de séquences)

Bât. « Le France », Salle 2

13 février 2014

  • Caroline Chik, chargée de cours à l'Université de Picardie et Jules Verne (UPJV) et membre du groupe de recherche GRAPHICS (Université de Montréal, Canada), Réception de l’image et du dispositif, des jouets optiques d’animation aux premiers films projetés : spectacles individuels et collectifs.

96 Bvd Raspail, Salle des artistes

27 mars 2014

  • Jean-François Chevrier, enseignant à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts et commissaire d'exposition, Le discours en images de l'enquête anthropologique. Deux exemples : Walker Evans, American Photographs et Pierre Clastres, Chronique des Indiens guayaki.

Bât. « Le France », salle 2

10 avril 2014

  • Nathan Jurgenson, doctorant en sociologie, University of Maryland, Etats-Unis, L'ethnographie du Web : 1. The Will to Document: the social image and the self. 2. Digital Dualism, Augmented Reality, and the social photo.

Bât. « Le France »,  salle 3

22 mai 2014

  • Milton Guran, chercheur à l’Université Fédérale Fluminense de Rio de Janeiro (Laboratoire d’Histoire Orale et Image)

Bât. « Le France » salle 2

Courriel : lpavili@ehess.fr / laios@msh-paris.fr Tél.: 01.49.54.21.98

Lieux

  • salle 2 - à l'exception de certaines dates - EHESS, 190-198 Avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 28 novembre 2013
  • jeudi 09 janvier 2014
  • jeudi 23 janvier 2014
  • jeudi 13 février 2014
  • jeudi 27 mars 2014
  • jeudi 10 avril 2014
  • jeudi 22 mai 2014
  • jeudi 12 juin 2014

Mots-clés

  • anthropologie, arts, culture, écriture, enquêtes, epistémologie, visuel

Contacts

  • Manon Denoun
    courriel : manon [dot] denoun [at] ehess [dot] fr
  • Lydie Pavili
    courriel : lpavili [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Manon Denoun
    courriel : manon [dot] denoun [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'enquête et ses graphies : figurations iconographiques d'après société », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 26 novembre 2013, http://calenda.org/267376