AccueilTransitions politiques et mutations urbaines en Méditerranée

Transitions politiques et mutations urbaines en Méditerranée

Political transitions and urban change in the Mediterranean

*  *  *

Publié le vendredi 06 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Le projet « Transitions politiques et mutations urbaines en Méditerrané » (financement Envi-Med/Mistrals) porté par le CEDEJ (MAEE/CNRS) vise à mieux cerner les liens entre les grands changements politiques et sociaux en cours sur la rive sud de la Méditerranée et les processus d’urbanisation à l’œuvre. Partant principalement des cas égyptien et tunisien ce projet fait un double postulat : d’abord, les épisodes révolutionnaires survenus dans le cadre du Printemps arabe ont de fortes répercussions au plan de la production, de la gestion et de la pratique des villes ; ensuite, la période de transition actuelle qui marque dans certains pays la fin des régimes autoritaires et l’avènement de la démocratie constitue une fenêtre d’opportunité pour refonder un développement urbain impliquant les sociétés civiles.

Annonce

Présentation

Le projet « Transitions politiques et mutations urbaines en Méditerrané » (financement Envi-Med/Mistrals) porté par le CEDEJ (MAEE/CNRS) vise à mieux cerner les liens entre les grands changements politiques et sociaux en cours sur la rive sud de la Méditerranée et les processus d’urbanisation à l’œuvre. Partant principalement des cas égyptien et tunisien ce projet fait un double postulat : d’abord, les épisodes révolutionnaires survenus dans le cadre du Printemps arabe ont de fortes répercussions au plan de la production, de la gestion et de la pratique des villes ; ensuite, la période de transition actuelle qui marque dans certains pays la fin des régimes autoritaires et l’avènement de la démocratie constitue une fenêtre d’opportunité pour refonder un développement urbain impliquant les sociétés civiles.

Ce séminaire permet à de jeunes chercheuses et chercheurs de présenter leurs travaux réalisés dans des villes égyptiennes et tunisiennes après 2011. Ils porteront dans la première session sur la réécriture des politiques urbaines et leur réception par les populations, mais aussi sur le repositionnement stratégique des acteurs publics et privés de l’aménagement urbain. Dans la seconde session, les présentations porteront sur les modalités du saisissement de la « question urbaine » par les sociétés civiles, mais aussi sur des enjeux constitutifs du processus de démocratisation urbaine : l’accessibilité, la sécurité, la citoyenneté, etc.

Programme

  • 9h30 : Introduction : Roman Stadnicki (CEDEJ)

10h-13h : Session 1. Les politiques urbaines en question

Modération : Ali Bennasr (SYFACTE)

  • Randa Abdelaziz (Ain Shams/Univ. Française d’Egypte) : évolution de la planification urbaine en Egypte : stratégies et controverses
  • Marta Pappalardo (LAVUE) : alternatives à la régénération urbaine au centre du Caire
  • Maia Sinno (CEDEJ) : investissements des pays du Golfe en Egypte, notamment dans les grands projets immobiliers
  • Insaf Ben Othmane (Ain Shams) : le rôle des agences de développement dans les politiques urbaines au Caire
  • Imen Zaag (SYFACTE): urbanisme règlementaire et non règlementaire à travers l'étude de la genèse des quartiers El Mater et Erriadh au sud de Sousse 

13h-14h30 : pause-déjeuner

14h30-17h30 : Session 2. La démocratie urbaine en question

Modération : Pascale Philifert (LAVUE)

  • Perrine Lachenal (IDEMEC/CEDEJ) : quand la ville fait peur : usages et pratiques de la « légitime défense » dans le Caire révolutionnaire
  • Marion Tillous (LADYSS) : institutionnalisation de la séparation homme-femme au Caire et dans d’autres métropoles mondiales : pour qui ? Pour quoi ?
  • Lise Debout (Lyon 2) : la fourniture des services publics en Egypte
  • Nourhene Maatoug (SYFACTE/LAVUE) : aménagement urbain et gouvernance locale : le rôle de la société civile de Sfax (Tunisie)
  • Marianne Madoré (Sciences-Po/CEDEJ) : conflits autour de l’occupation des terres sur l’île de Qursaya (centre du Caire)
  • Hanen Hannachi (SYFACTE): mutations socio-spatiales de la première couronne périurbaine du Grand Tunis
  • 17h30-18h30 : Conclusion et ouverture : Agnès Deboulet et Ridha Ben Amor (LAVUE) 

Inscriptions/renseignements : roman.stadnicki@cedej-eg.org

Lieux

  • Centre de Recherche sur l’Habitat, Bât. EH, salle 705, École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Val-de- Seine - 3-15, quai Panhard et Lavassor
    Paris, France (75013)

Dates

  • mercredi 18 décembre 2013

Mots-clés

  • ville, révolution, monde arabe, transitions, urbanisation

Contacts

  • roman stadnicki
    courriel : roman [dot] stadnicki [at] cedej-eg [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • roman stadnicki
    courriel : roman [dot] stadnicki [at] cedej-eg [dot] org

Pour citer cette annonce

« Transitions politiques et mutations urbaines en Méditerranée », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 06 décembre 2013, http://calenda.org/267664