AccueilUchronies et histoire contre-factuelle

Uchronies et histoire contre-factuelle

Uchronia and counter factual history

Les usages de l’histoire telle qu’elle n’a pas été, telle qu’elle aurait pu être

The uses of history as it never was, as it never could have been

*  *  *

Publié le mercredi 04 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Journée organisée par l’EPCC du château de La Roche-Guyon et des membres du CICC, centre de recherches de l’université de Cergy-Pontoise, consacrée aux histoires non advenues et à leur usage par les écrivains, les historiens et d’autres. Car même dans une France sans doute moins ouverte à l’imaginaire que le monde anglo-saxon, face à l’histoire avec « sa grande hache », comme l’écrivaient (reprenant Georges Perec) Fabrice d’Almeida et Anthony Rowley (Et si on refaisait l’histoire ?), on peut préférer l’histoire avec des « scies »... ou des « si ».

Annonce

Présentation

Journée d’études organisée par Eric Vial et François Pernot (EA 2529 CICC Civilisations et Identités Culturelles Comparées – Université de Cergy-Pontoise) en partenariat avec le château de la Roche-Guyon avec le soutien financier de l’EA 2529 CICC.

Et si Cléopâtre avait eu le nez plus court ? Si Alexandre avait vécu très vieux ? Si Ponce-Pilate n’avait pas libéré Barrabas ? Si Commode n’avait pas succédé à Marc-Aurèle ? Si la peste noire avait été pire encore ? Si Jacques Cartier avait navigué vers le sud ? Si Louis XVI avait su imposer des réformes ? Si Napoléon avait évité le piège de l’immensité russe ? Si les Etats-Unis s’étaient développés sans chemins de fer ? Si Lindbergh avait battu Roosevelt ? Si la France avait continué la guerre en 1940 ? Si De Gaulle était mort au Petit-Clamart ?

Les songe-creux posant ces questions s’appellent entre autres (dans l’ordre) Blaise Pascal, Arnold Toynbee, Roger Caillois, Charles Renouvier, Robert Silverberg, Robert Charlebois, André Maurois, Valéry Giscard d’Estaing, Robert Fogel, Philip Roth, Jacques Sapir ou Georges Vedel. Chacun, qu’il soit (avec quelque désordre) philosophe, historien, romancier de SF ou de littérature générale, économiste voire Nobel d’économie, juriste, chanteur ou ancien président, a effleuré ou développé une histoire telle qu’elle n’a pas été mais aurait pu être. Et l’on peut allonger la liste, d’Hérodote à Antoine Blondin et de Philip K. Dick à Raymond Aron.

Programme

8 h 30 accueil

9 h mot de bienvenue

  • 9h10 Uchronie et histoire contrefactuelle, introduction à la journée d’études, Eric Vial (Université de Cergy-Pontoise)
  • 9h20 « Pourquoi écrire une uchronie », Eric Henriet (Fondation de l’Université Paris Sud)

10 h 20 pause

10 h 30 texte…

  • 10 h 40 « Et si César n’avait pas été tué le jour des Ides de Mars ? », Giusto Traina (Paris-Sorbonne)

11 h 10 texte…

  • 11 h 15 Uchronies lotharingiennes : les projets d’États entre France et Empire du IXe au XXe siècle, François Pernot (Université de Cergy-Pontoise)

11 h 45 discussions

12 h 15 déjeuner

  • 14 h 00 « L’imaginaire de la Grande Guerre à travers l’uchronie et les récits de Guerre Future », Bertrand Campeis (Musée de l’Armée)

14 h 30 texte…

  • 14 h 40 « Uchronie et Littérature : Le Complot contre l’Amérique dans l’oeuvre de Philip Roth », Rémi Astruc (Université de Cergy-Pontoise)

15 h 10 texte…

  • 15 h 20 « La bataille de 40 rejouée à coup de bombes atomiques », François Pernot (Université de Cergy-Pontoise)

15 h 50 pause

  • 16 h 00 « Entre politique-fiction et documentaire, It happened Here, une uchronie troublante de vérité », Agnès Tachin (Université de Cergy-Pontoise)

16 h 30 texte…

  • 16 h 45 « Récrire l’histoire du bout des doigts avec les jeux vidéo ? », Hovig Ter Minassian (Université François-Rabelais de Tours)

17 h 15 texte…

17 h 25 Discussions

  • 18 h 05 conclusions de la journée d’études, Eric Vial (Université de Cergy-Pontoise)

La participation à la journée d’études et de réflexion est gratuite, cependant il est nécessaire de s’inscrire en contactant soit :

  • - par mel : service.accueil@chateaudelarocheguyon.fr
  • - par tel : 01 34 79 74 42
  • - par courrier : Établissement public du château de La Roche-Guyon, 1, rue de l’Audience - 95780 La Roche-Guyon

Contacts

François Pernot, françois.pernot@u-cergy.fr

Eric Vial, vialeric@club-internet.fr

Lieux

  • Établissement public du château de La Roche-Guyon - 1, rue de l’Audience
    La Roche-Guyon, France (95780)

Dates

  • samedi 07 décembre 2013

Mots-clés

  • uchronie, histoire contrefactuelle, littérature

Contacts

  • François Pernot
    courriel : francois [dot] pernot [at] u-cergy [dot] fr
  • Eric Vial
    courriel : vialeric [at] club-internet [dot] fr

Source de l'information

  • Eric Vial
    courriel : vialeric [at] club-internet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Uchronies et histoire contre-factuelle », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 décembre 2013, http://calenda.org/267907