AccueilÉcrire, peindre et jouer sa souffrance

Écrire, peindre et jouer sa souffrance

Writing, painting and playing suffering

Approche pluridisciplinaire de l’acte de création

Multidisciplinary approach to the act of creation

*  *  *

Publié le mardi 10 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Ce colloque voudrait donc être un espace d’exploration et de réflexion sur l’acte de création dans son rapport névralgique à l’homme. L’acte de création qu’il relève du champ littéraire, plastique, dramatique ou de tout autre champ artistique est une expression dont la charge se nourrirait dans la tourbe des émotions qui sous-tendent le vécu de l’artiste. Il est souvent l’aboutissement d’un processus complexe dont l’amorce serait une réaction à un état donné, un sentiment, un fait que la création s’arrange pour traduire en un acte artistique. Très souvent cette trilogie est subsumée métaphoriquement par une formule qui ramène l’art et la littérature à l’expression du tragique. En somme, l’expression métaphorique d’une blessure ou d’une douleur impuissante, secrète, véhémente, est souvent celle du cœur ou de l’esprit.

Annonce

Argumentaire

L’acte de création qu’il relève du champ littéraire, plastique, dramatique ou de tout autre champ artistique est une expression dont la charge se nourrirait dans la tourbe des émotions qui sous-tendent le vécu de l’artiste. Il est souvent l’aboutissement d’un processus complexe dont l’amorce serait une réaction à un état donné, un sentiment, un fait que la création s’arrange pour traduire en un acte artistique. Très souvent cette trilogie est subsumée métaphoriquement par une formule qui ramène l’art et la littérature à l’expression du tragique. En somme, l’expression métaphorique d’une blessure ou d’une douleur impuissante, secrète, véhémente, est souvent celle du cœur ou de l’esprit.

La souffrance comme lexème s’ouvre sur un champ lexico-sémantique dont les termes (douleur, affliction, chagrin, deuil, torture, déchirement, blessure, lamento) s’ils servent parfois de clé à l’analyse des œuvres, sont souvent sollicités pour nommer ou titrer des œuvres d’art.

Le « je » de la création artistique portant toujours, en quelque façon, une part de l’autre en soi, l’acte de création serait à la fois réceptacle et propulsion de la souffrance de l’autre. Il est des œuvres (tableau, film, roman, spectacle, performance et autres) qui sont des cris de douleur ou d’indignation, l’explosion d’une révolte ou d’une colère. D’autres, si elles ne sont pas nourries de peine personnelle ou collective, dénoncent les « états de douleur » qui font la condition humaine.

Ce colloque voudrait donc être un espace d’exploration et de réflexion sur l’acte de création dans son rapport névralgique à l’homme.

Modalités d'envoi des propositions

Les propositions de communication sont à envoyer à l’adresse électronique suivante

Ali Aoun aliaoun2003@yahoo.fr

avant le 15 janvier 2014

Organisateurs et partenaires

ISBAS, Unité de Recherche sur l’éthnoscénologie (ISAD, Tunis) ; Radhedh Méditerranéen pour les arts, Délégation Culturelle de Sousse, IFT (Sousse),

Comité d’organisation

Ali Aoun, Olfa Bouassida, Sonia Daou, Najoua Ben Chérifa

Comité scientifique

Hafedh Djedidi, Faten Skhiri, Med Driss Messaoudi, Ali Aoun, Béchir Gorchène, Fateh Ben Ameur.

Les frais d’inscription au colloque sont comme suit :

Pour les Tunisiens : Formule 1 (Sans hébergement) : inscription, kit du colloque et pauses cafés : 80DT

Formule 2 : (Avec hébergement, 3 nuitées, tout compris) : 180 DT

Pour les étrangers : Formule 2 : 150 euros

 

 

Catégories

Lieux

  • Place de la gare
    Sousse, Tunisie (4000)

Dates

  • mercredi 15 janvier 2014

Mots-clés

  • art, acte de création, littérature

Contacts

  • Olfa Bouassida Souli
    courriel : olfa [dot] bouassida [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Olfa Bouassida Souli
    courriel : olfa [dot] bouassida [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Écrire, peindre et jouer sa souffrance », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 décembre 2013, http://calenda.org/268145