AccueilDiderot et l’émancipation

Diderot et l’émancipation

Diderot and emancipation

*  *  *

Publié le mercredi 27 novembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

L’impératif d’émancipation – par laquelle un être est affranchi d’une tutelle ou, sous la figure de l’auto-émancipation, s’affranchit lui-même d’une sujétion, est au coeur de la réflexion de Diderot. Sans jamais l’ériger en principe ni en faire une doctrine, Diderot s’est infatigablement soucié d’interroger les modalités sous lesquelles cette émancipation peut advenir, portant son attention sur toutes les formes d’asservissement produites dans et par la société, qu’elles soient intellectuelles, religieuses, culturelles, sociales, économiques et politiques.

Annonce

Colloque organisé par Etienne Tassin, Pôle Philosophie de l’Institut des Humanités de Paris (IHP) – Entrée libre

Argumentaire

L’impératif d’émancipation - par laquelle un être est affranchi d’une tutelle ou, sous la figure de l’auto-émancipation, s’affranchit lui-même d’une sujétion -, est au coeur de la réflexion de Diderot. Sans jamais l’ériger en principe ni en faire une doctrine, Diderot s’est infatigablement soucié d’interroger les modalités sous lesquelles cette émancipation peut advenir, portant son attention sur toutes les formes d’asservissement produites dans et par la société, qu’elles soient intellectuelles, religieuses, culturelles, sociales, économiques et politiques.

(...) Diderot est sans doute le philosophe et écrivain qui pose le mieux la question de la responsabilité de la pensée - philosophique, scientifique, technique, historique, littéraire, artistique...- dans la société, au travers de ses modes d’intervention spécifiques, certes, mais aussi de ses implications ordinaires. Car la pensée et l’émancipation des vies n’est pas l’affaire des seuls spécialistes, c’est celle de tout un chacun dans son rapport à soi, aux autres et au monde. C’est pourquoi le colloque « Diderot et l’émancipation » ne se veut pas un colloque de spécialistes de l’oeuvre mais d’amoureux de son style et d’amis de la liberté. On peut rêver qu’une université qui s’honore du nom de Diderot s’efforce d’être fidèle à cette manière de porter la pensée sur la place publique, avec passion et ironie, qui est son héritage émancipateur. Et que cette université n’en réduise pas la responsabilité à la seule dimension de la formation (enseignement et recherche) mais la considère aussi comme une mission sociale. C’est ici l’occasion de se demander, par exemple, de quelle émancipation notre université est elle-même porteuse dans la société ; et de quelle société elle est elle-même capable dans les rapports qu’elle établit entre enseignants et étudiants, enseignants et personnels administratifs et techniques, entre elle et la société, entre elle et les communautés de savants et d’ignorants, etc. Quelle société d’émancipés forme-t-elle, quelle société d’écrivains, d’intelligences, de jugements, d’acteurs de la vie collective ? 

Etienne Tassin Professeur de philosophie à l’université Paris Diderot

Programme

Mercredi 11 décembre

Écrire : une politique de l'émancipation

  • 13h15 : Les stratégies de l’émancipation : écrire, jouer, adresser, Etienne Tassin, université Paris Diderot (IHSP/CSPRP)
  • 14h15 : Ecrire la science pour l’émanciper des mathématiques, Françoise Balibar, université Paris Diderot (IHSP)
  • 15h30 : Vous avez dit «émancipation» ? Place du politique dans l’oeuvre de Diderot, Pierre Chartier, université Paris Diderot (CERILAC)
  • 16h30 : Tahiti : le théâtre de l’émancipation, Seloua Luste Boulbina, université Paris Diderot (CSPRP)

18h : Contre la traite des Noirs : Diderot, Raynal et l'abolition de l'esclavage

  • Table ronde et lectures par Jacques Martial

(soirée organisée par Marie-Jeanne Rossignol, université Paris Diderot, UMR LARCA)

Jeudi 12 décembre

L'émancipation du désir et du jugement

  • 10h : Diderot avec Freud : pulsion de savoir, énigme sexuelle et « avenir de l’espèce », Paul-Laurent Assoun, université Paris Diderot (CRPMS)
  • 11h : Diderot et l’émancipation du jugement de goût, Christophe David, université Rennes 2

Pantomime et jeu, puissances d'émancipation

  • 14h : Le philosophe au Palais Royal…, Georges Navet, université Paris 8 - Saint-Denis
  • 15h : Le théâtre, entre aliénation et émancipation, Phoebe Von Held, écrivain et metteur en scène (Londres)
  • 16h : Diderot et le paradoxe de l’émancipation esthétique, Federico Tarragoni, université Paris Diderot (CSPRP)

Lieux

  • Université Paris Diderot, amphi Buffon - 15 rue Hélène-Brion
    Paris, France (75013)

Dates

  • mercredi 11 décembre 2013
  • jeudi 12 décembre 2013

Mots-clés

  • diderot, tricentenaire Diderot, esclavage, émancipation, affranchissement

Contacts

  • service culture Université Paris Diderot
    courriel : service [dot] culture [at] univ-paris-diderot [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicole Raoul-Pertuis
    courriel : nicole [dot] raoul [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Diderot et l’émancipation », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 27 novembre 2013, http://calenda.org/269281