AccueilConservateurs et contre-révolutionnaires dans l'espace euro-américain au XXe siècle

Conservateurs et contre-révolutionnaires dans l'espace euro-américain au XXe siècle

Conservatives and counter-revolutionaries in the Euro-American space in the 20th century

*  *  *

Publié le mercredi 18 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Ce programme, soutenu par l’École des hautes études hispaniques et ibériques, de l’Institut français d’études andines et du Centre d’études mexicaines et centraméricaines, né en 2012, a donné lieu à plusieurs réunions scientifiques qui déboucheront en 2014 sur une publication finale. Il est coordonné par Jordi Canal, de l’École des hautes études en sciences sociales. La première rencontre eut lieu à Lima les 11 et 12 juin 2012, la deuxième à Mexico les 18 et 19 février 2013. La troisième et dernière manifestation est célébrée à la Casa de Velázquez, à Madrid. L’historiographie politique a généralement abordé la question des transferts, les circulations et les influences entre l’Europe et l’Amérique latine, tant dans un sens que dans un autre, par le biais des phénomènes révolutionnaires, progressistes ou de gauche.

Annonce

Programme CONTRE-RÉVOLUTION

Présentation

Ce programme, soutenu par l’École des hautes études hispaniques et ibériques, de l’Institut français d’études andines et du Centre d’études mexicaines et centraméricaines, né en 2012, a donné lieu à plusieurs réunions scientifiques qui déboucheront en 2014 sur une publication finale. Il est coordonné par Jordi Canal, de l’École des hautes études en sciences sociales. La première rencontre eut lieu à Lima les 11 et 12 juin 2012, la deuxième à Mexico les 18 et 19 février 2013. La troisième et dernière manifestation est célébrée à la Casa de Velázquez, à Madrid. L’historiographie politique a généralement abordé la question des transferts, les circulations et les influences entre l’Europe et l’Amérique latine, tant dans un sens que dans un autre, par le biais des phénomènes révolutionnaires, progressistes ou de gauche. En revanche, nous connaissons  mal la place des conservateurs et des contrerévolutionnaires – des droites dirait-on pour le XXe siècle - dans ces échanges. Ce programme propose d’explorer ce champ de travail riche et encore peu connu à partir d’une authentique interdisciplinarité qui permette le dialogue entre des historiens, des anthropologues, des sociologues, des politistes, des juristes, des économistes et des spécialistes des études littéraires. L’espace euro-américain, tel que l’a défini François-Xavier Guerra, est le cadre de cette réflexion. La recherche comprend trois axes thématiques : les personnes, les idées et les objets. Tandis qu’à Lima et Mexico les discussions se centrèrent sur le XIXe siècle, les travaux présents s’intéresseront surtout au XXe siècle, à partir d’un état des lieux concernant la fin du XIXe siècle, sans oublier une incursion dans le temps présent.

Programme

JEUDI 6 FÉVRIER

9h-14h

PRIMERA SESIÓN: A VUELTAS CON EL SIGLO XIX

Présidence : Juan PRO, Universidad Autónoma de Madrid

  • Guillermo ZERMEÑO, Colegio de México : Un carlista español en México: el caso del padre Jarauta (Zaragoza 1814-Guanajuato 1848)
  • Xavier REYES, Fundación Dos de Mayo (Madrid) : Francisco de Miranda y el desencanto de la Revolución francesa
  • David DÍAZ, Universidad de Costa Rica : Una ilustración tropicalizada: circulación e ideas políticas en la Centroamérica post-independiente, 1824-1870
  • María SIERRA, Universidad de Sevilla : Un progresista que se hizo conservador (o el complejo americano del liberalismo español)

16h-19h30

SEGUNDA SESIÓN: HISPANIDAD, CATOLICISMO Y ORDEN

Présidence : Georges LOMNÉ Université Paris-Est

  • Xosé M. NÚÑEZ SEIXAS, Ludwig-Maximilians-Universität (Munich) : Las elites emigrantes entre el orden y la regeneración: Algunos perfiles prosopográficos entre España, Cuba y Argentina (1890-1940)
  • Javier MORENO LUZÓN, Universidad Complutense de Madrid : Hispanismo y conmemoraciones a comienzos del siglo XX
  • Marcela GARCÍA SEBASTIANI, Universidad Complutense de Madrid : Conservadores, reformistas y demócratas en Argentina y España (1890-1914)
  • Sandra GAYOL, Universidad Nacional de General Sarmiento (Buenos Aires) : Repatriación, ritual político y panteón nacionalista: consideraciones a partir de casos del Cono Sur
  • Olivier DARD, Université Paris IV : Maurras et le maurrassisme entre réceptions et réinterprétations
  • Julio DE LA CUEVA, Universidad de Castilla-La Mancha : La Cristiada entre los católicos españoles: recepción e incorporación a un imaginario contrarrevolucionario

VENDREDI 7 FÉVRIER

9h-14h

TERCERA SESIÓN: AUTORITARISMO, NACIONALISMO Y REACCIÓN

Présidence : Stéphane MICHONNEAU, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

  • Carolina CERRANO, Universidad de Montevideo : Falange y peronismo: amigos en la derrota política (1955-1973)
  • Ernesto BOHOSLAVSKY, Universidad Nacional de General Sarmiento (Buenos Aires) : El problema del fascista inconsecuente. Reaccionarios y contrarrevolucionarios en Argentina, Chile y Brasil 1945-50
  • Laura Graciela RODRÍGUEZ, Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (Buenos Aires) : Profesionales e intelectuales de la educación de España y Argentina. Trayectorias, redes e intercambios culturales y científicos en la segunda mitad del siglo XX
  • Carlos ESPINOSA, Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (Quito) : La democracia autoritaria de la Acción Revolucionaria Nacionalista Ecuatoriana (1940-1954)
  • Lorenzo DELGADO, Centro de Ciencias Humanas y Sociales (CSIC, Madrid) : Los tecnócratas como agentes de la modernización en España. Estados Unidos ante la evolución del franquismo

16h-19h30

CUARTA SESIÓN: CONSERVADORES Y CONTRARREVOLUCIONARIOS

Présidence : Ulrich MÜCKE, Hamburg Universität

  • Pedro Carlos GONZÁLEZ CUEVAS, Universidad Nacional de Educación a Distancia (Madrid) : La Hispanidad tecnocrática. Gonzalo Fernández de la Mora en Chile
  • Eduardo GONZÁLEZ CALLEJA, Universidad Carlos III de Madrid : Vigilantismo y estrategia de la tensión a caballo entre dos continentes: las conexiones entre el terrorismo de extrema derecha latinoamericano la violencia neofascista europea
  • Gilles BATAILLON, École des hautes études en sciences sociales (París) : Renouveau des pratiques et des projets contre-révolutionnaires en Amérique centrale au lendemain de la révolution sandiniste (1979-1984)
  • Carlos MALAMUD, Universidad Nacional de Educación a Distancia (Madrid) : Think tanks conservadores y circulación de ideas en España y América Latina
  • Conférence de clôture : Eduardo POSADA CARBÓ, Oxford University : La circulacion de las ideas europeas conservadoras en América durante el siglo XIX
  • Conclusions : Jordi CANAL, École des hautes études en sciences sociales (París)

Coord. : Jordi CANAL (École des hautes études en sciences sociales, París)
Org. : Centre d’études mexicaines et centraméricaines (Mexico), Institut français d’études andines (Lima), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Lieux

  • Ciudad Universitaria, Casa de Velázquez - C/ de Paul Guinard, 3
    Madrid, Espagne (28040)

Dates

  • jeudi 06 février 2014
  • vendredi 07 février 2014

Mots-clés

  • conservateurs, contrerévolutionnaires, espace euro-américain

Contacts

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« Conservateurs et contre-révolutionnaires dans l'espace euro-américain au XXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 18 décembre 2013, http://calenda.org/270003