AccueilLe cirque au prisme du genre

Le cirque au prisme du genre

The circus and gender

*  *  *

Publié le mercredi 11 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Le centre de recherche RIRRA21 (EA 4209) de l’Université Paul Valéry-Montpellier 3 organise du 14 au 21 février 2014, la 2e édition d’ « Une semaine de Cirque ». Sur le thème « Femmes de cirque », seront rassemblés chercheurs, artistes, étudiants, spectateurs et professionnels, pour une semaine de colloque, spectacles et de projections de films. Dans le cadre de cette semaine, le Collectif de chercheurs sur le cirque, qui réunit étudiants de master, doctorants, post-doctorants et chercheurs, organise la journée d’études « Le cirque au prisme du genre » le 21 février 2014 de 9h à 17h. Un appel à communications est lancé, à destination des chercheurs français et étrangers, jeunes ou confirmés, dont les thématiques de recherche s’inscrivent dans le champ des gender studies, et plus largement, des sciences humaines et sociales ou des études théâtrales. La question des identités sexuées et du genre devra constituer une entrée privilégiée dans les observations et analyses présentées lors de la journée d’étude.

Annonce

Argumentaire

Dans le cadre de la "Semaine de cirque" organisée par le centre de recherche RIRRA21 (EA 4209) de l'Université Paul Valéry-Montepllier 3 sur le thème des Femmes de cirque, le Collectif de chercheurs sur le cirque organise le 21 février une journée d'études "Le cirque au prime du genre". Un appel à communications est lancé, à destination des chercheurs français et étrangers, jeunes ou confirmés, dont les thématiques de recherche s’inscrivent dans le champ des gender studies, et plus largement, des sciences humaines et sociales ou des études théâtrales. La question des identités sexuées et du genre devra constituer une entrée privilégiée dans les observations et analyses présentées lors de la journée d’études.

L’observation de la place des femmes et plus largement des modèles sexués constitue un outil particulièrement intéressant pour analyser les transformations d’un domaine culturel et artistique. Dans cette optique, plusieurs pistes s’offrent aux chercheurs qui travaillent sur le cirque. Tout d’abord, du côté de l’organisation du travail et du secteur professionnel au sens large (artistes et tous ceux qui les accompagnent), peuvent être observés la division sexuée du travail, les rapports sociaux de sexe, les modes de sociabilité ou encore les rapports à l’activité, aux pairs, et à la vie privée, et leurs modes d’articulation développés par les acteurs du cirque, quelles que soient leurs fonctions. Les pratiques professionnelles qui participent à la construction des identités sexuées, notamment dans les structures de formation, et les trajectoires individuelles et professionnelles peuvent également être questionnées.

Par ailleurs, les modèles de féminité ou de masculinité, les formes de transgressions sexuées et les stéréotypes de genre qui structurent les oeuvres de cirque, qu’elles soient classiques ou contemporaines, offrent également des perspectives intéressantes. Ces deux premiers axes peuvent également être appliqués au secteur amateur du cirque, compte tenu de la multiplication des structures développant des activités circassiennes à destination de divers publics. Comment les activités proposées en matière de cirque et les pratiquants sont-ils marqués par des pratiques genrées ?

Enfin, compte tenu de la féminisation croissante des amateurs de pratiques culturelles, la question du genre traverse également la réception des oeuvres artistiques. Les chercheurs peuvent par exemple interroger l’expérience des publics de cirque, confrontés à différentes mises en scène de modèles de féminités et de masculinités.

Axes thématiques

Si les éléments précédents constituent quelques perspectives non limitatives, les communications proposées pourront s’inscrire dans les axes suivants :

  • Genre et esthétiques du cirque,
  • Genre, organisation du travail et activités professionnelles,
  • Genre, trajectoires et modes de socialisation,
  • Genre et productions artistiques,
  • Genre et réception.

Modalités de soumission

Les propositions de communication, en langue française, devront être envoyées

avant le 16 décembre 2013

sous la forme d’un texte comprenant les éléments suivants, à l’adresse suivante : cccirquegenre2014@free.fr

  • Nom, prénom de l’auteur
  • Institution de rattachement
  • Adresse électronique
  • Titre, résumé de 300 mots, 5 mots-clés

Les retours d’expertise seront communiqués à partir de la mi-janvier 2014.

Comité scentifique

Les propositions seront examinées par un comité scientifique composé de :

  • Marine Cordier, maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre, Centre de recherche sur le sport et le mouvement (CERSM, EA 2931)
  • Agathe Dumont, docteure en arts du spectacle, chercheuse indépendante et enseignante en danse
  • Anne Gonon, chargée des études et de la recherche, HorsLesMurs, centre national de ressources des arts de la rue et du cirque
  • Philippe Goudard, professeur des universités en Arts du spectacle à Montpellier 3, directeur adjoint du RIRRA21, organisateur et responsable scientifique d' Une semaine de cirque
  • Emilie Salaméro, maître de conférences, Université de Poitiers, Laboratoire Cerege (EA1722)
  • Magali Sizorn, maître de conférences, Université de Rouen, Centre d’études des transformations des activités physiques et sportives (CETAPS, EA 3832)

Lieux

  • Université Paul Valéry
    Montpellier, France (34)

Dates

  • lundi 16 décembre 2013

Mots-clés

  • cirque, genre, femmes, artistes, spectacle

Contacts

  • Marine Cordier
    courriel : cordiermarine [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Marine Cordier
    courriel : cordiermarine [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le cirque au prisme du genre », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 11 décembre 2013, http://calenda.org/270219