AccueilCharlemagne : les temps, les espaces, les hommes

Charlemagne : les temps, les espaces, les hommes

Charlemagne: times, spaces, men

Construction et déconstruction d’un règne

Construction and deconstruction of a reign

*  *  *

Publié le vendredi 06 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Le 1200e anniversaire de la mort de Charlemagne en 814 est l’occasion d’explorer de nouvelles perspectives sur son règne. Plusieurs entreprises ont déjà mis l’accent sur la figure de Charlemagne, le rétablissement de l’empire, certains moments du règne et sa postérité. Il ne s’agit pas de commémorer en Charlemagne le père de l’Europe ni le fondateur d’empire, mais de situer le demi-siècle de son gouvernement dans un jeu d’échelle spatial et temporel qui fasse la part des traditions et des innovations et qui donne une meilleure place aux périphéries et aux laboratoires qu’elles ont pu constituer. En d’autres termes, il s’agit de se départir autant que possible d’un travers historiographique qui consiste, en privilégiant toujours les mêmes sources, à attribuer à l’homme et au règne des initiatives et des réalisations qui participent de temporalités et d’expériences diverses et qui ne naissent pas toutes entre Loire et Rhin.

Annonce

Argumentaire

Le 1200e anniversaire de la mort de Charlemagne en 814 est l’occasion d’explorer de nouvelles perspectives sur son règne. Plusieurs entreprises ont déjà mis l’accent sur la figure de Charlemagne, le rétablissement de l’empire, certains moments du règne et sa postérité. Il ne s’agit pas de commémorer en Charlemagne le père de l’Europe ni le fondateur d’empire, mais de situer le demi-siècle de son gouvernement dans un jeu d’échelle spatial et temporel qui fasse la part des traditions et des innovations et qui donne une meilleure place aux périphéries et aux laboratoires qu’elles ont pu constituer. En d’autres termes, il s’agit de se départir autant que possible d’un travers historiographique qui consiste, en privilégiant toujours les mêmes sources, à attribuer à l’homme et au règne des initiatives et des réalisations qui participent de temporalités et d’expériences diverses et qui ne naissent pas toutes entre Loire et Rhin. La vision du gouvernement de Charlemagne s’est aussi construite par son inscription entre le temps des royaumes barbares et les prodromes de l’« anarchie féodale ». Le colloque vise par une relecture et une déconstruction des sources les plus variées à reconsidérer dans toute sa complexité chronologique et spatiale le règne, la période et les acteurs. Le renouveau de l’histoire sociale conduit en effet à réévaluer l’importance des réseaux, groupements, communautés, les interactions et leurs représentations de même que la dynamique des pouvoirs locaux. On sera attentif à la perception de l’Occident carolingien dans les autres espaces.

Programme

Mercredi 26 mars 2014

9h00    Accueil des participants

  • 9h15    Ouverture par Thomas MAISSEN (Paris)
  • 9h30    Rolf GROSSE (Paris): Les cendres de Charlemagne

Section 1:    Penser et organiser le pouvoir

Présidence:    Régine Le Jan (Paris)

  • 10h00     Philippe DEPREUX (Hamburg): Charlemagne et les capitulaires: formation et réception d’un corpus normatif (779–877)
  • 10h30    Carine VAN RHIJN (Utrecht): Charlemagne’s correctio: A Local Perspective
  • 11h30     Karl UBL (Köln): Eine Reform im Wandel. Karl der Große und die Erneuerung des Rechts
  • 12h00    Max DIESENBERGER (Wien): Predigt und Politik zur Zeit Karls des Großen
  • 12h30     Sumi SHIMAHARA (Paris): Le rôle de Charlemagne dans le renouveau de l’exégèse biblique

Section 2:    Représenter le pouvoir

Présidence:    Jean-Pierre Caillet (Nanterre)

  • 14h30     Matthias WEMHOFF (Berlin): Höfische Architektur und Repräsentation des Karolingerreiches
  • 15h00     Sylvie BALCON-BERRY (Paris): Les personnalités religieuses proches de Charlemagne à l’origine de la réalisation de complexes monumentaux
  • 15h30     Antonelle Sveva GAI (Münster): Die Errichtung von königlichen Pfalzanlagen zur Zeit Karls des Großen: die Übernahme von antiken Elementen auf germanischen Vorlagen
  • 16h30    Alain DIERKENS (Bruxelles): La mort, les funérailles et la tombe de Charlemagne
  • 17h00    Rosamond MCKITTERICK (Cambridge): Charlemagne, Rome and Jerusalem: the Management of Sacred Space

Jeudi 27 mars 2014

Section 3:    Uniformisation et résistances

Présidence:    Sylvie Joye (Reims)

  • 9h00    Matthias BECHER (Bonn): Strategien der Herrschaftssicherung. Karl der Große und seine »Untertanen«
  • 9h30    Warren PEZÉ (Paris): Charlemagne et l’hérésie: la controverse adoptianiste
  • 10h00    Steffen PATZOLD (Tübingen): Prozesse der Vereinheitlichung: unitas, concordia und pax
  • 11h00    Charles WEST (Sheffield): The Controversial Capitulum in pago Cenomannico datum
  • 11h30    François BOUGARD (Nanterre): Charlemagne et le jugement de Dieu

Section 4:    À l’Est et au Sud: modèles, émulation, innovation

Présidence:    François Bougard (Nanterre)

  • 14h00    Rudolf SCHIEFFER (Bonn): Karl der Große und das Kaiserreich der Griechen
  • 14h30    Flavia DE RUBEIS (Venezia): Charlemagne en Italie: le point de vue des inscriptions
  • 15h00    Gian Petro BROGIOLO (Padova): L’architecture en Italie du Nord entre les Lombards et les Carolingiens
  • 16h00    Marco STOFFELLA (Verona): Tuscany between Lombards and Carolingians
  • 16h30    Geneviève BÜHRER-THIERRY (Marne-la-Vallée): À l’est du Rhin: construction et gestion des espaces périphériques

Vendredi 28 mars 2014

Section 5:    Communications et réseaux

Présidence:    Patrick Corbet (Nancy)

  • 9h00    Jean-Pierre DEVROEY et Nicolas SCHROEDER (Bruxelles): Mettre l’Empire en réseau. Approvisionner et manger à la table de Charlemagne
  • 9h30    Florian HARTMANN (Bonn): »A Textual Community«? Kommunikation und geteiltes Wissen bei den karolingischen Gelehrten am Hof Karls des Großen
  • 10h00    Lawrence NEES (Newark): Networks or Schools? The Production of Illuminated Manuscripts and Ivories during the Reign of Charlemagne
  • 11h00    Courtney M. BOOKER (Vancouver): By any other Name? Charlemagne, Nomenclature, and Performativity
  • 11h30    Simon COUPLAND (Kingston-upon-Thames): Charlemagne and his Coinage

Section 6:    Anticipations et héritages

Présidence:    Geneviève Bührer-Thierry (Marne-la-Vallée)

  • 13h30    Jean-Pierre CAILLET (Nanterre): Aux origines de l’architecture monastique du règne de Charlemagne: les éventuels antécédents du cloître à galeries
  • 14.00    Charlotte DENOËL (Paris): La symbolique visuelle du livre dans les portraits d’évangélistes du groupe de la cour de Charlemagne
  • 14h30    Anne-Orange POILPRÉ (Nancy): Représenter la vie du Christ au temps de Charlemagne
  • 15h30    Richard Matthew POLLARD (Los Angeles): Charlemagne’s Posthumous Reputation in Literature: Heito, Walafrid and Einhard
  • 16h00    Mayke B. DE JONG (Utrecht): Charlemagne après Louis le Pieux
  • 16h30    Michel SOT (Paris): Conclusions

Entrée libre sur réservation préalable au 01 44 54 23 80 ou event@dhi-paris.fr

Lieux

  • Institut historique allemand - 8 rue du Parc-Royal
    Paris, France (75003)

Dates

  • mercredi 26 mars 2014
  • jeudi 27 mars 2014
  • vendredi 28 mars 2014

Mots-clés

  • Charlemagne, Europe

Contacts

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Charlemagne : les temps, les espaces, les hommes », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 06 décembre 2013, http://calenda.org/270232