AccueilReligion et politique : corps d'apocalypse

Religion et politique : corps d'apocalypse

Religion and politics: bodies of the apocalypse

*  *  *

Publié le mardi 10 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Nous nous intéresserons cette année au rôle du corps comme support de dévoilement d’une vérité, en partant d’une réflexion sur les grands bouleversements politiques que connaît le Proche-Orient depuis deux ans. Il s’agira d’analyser la pluralité des modes utilisés pour mettre en scène et, ainsi, imposer des « vérités » cachées, exclues ou même prohibées par l’ordre politique et/ou religieux en place (photographies, vidéos, récits, rituels, etc.). Nous analyserons toute la diversité de ces dispositifs visant à mettre en scène le corps des acteurs sociaux – lieu de l’intime – pour l’ériger en corps-témoins – qu’il soit blessé, stigmatisé, supplicié, voire même mort, en le présentant tant comme une icône paradigmatique que, parfois, tel un messager entre ce monde et l’au-delà. Conçu comme ultime lieu de résistance et de frontière, il est ainsi, à la fois, langage et scène de l’expérience socio-politique.

Annonce

2- lundi 9 décembre 2013 (11h-13h) Beatriz Pichel (Historienne, Universidad Autónoma de Madrid - Groupe de recherche en histoire des émotions et de l'expérience CSIC/CCHS à Madrid) « Le corps mort. Le visible et l'invisible pendant la Première Guerre mondiale » 

Nous nous intéresserons cette année au rôle du corps comme support de dévoilement - ou apocalypse - d’une « vérité », en partant d’une réflexion sur les grands bouleversements politiques que connaît le Proche-Orient depuis deux ans. Pensons, par exemple, au rôle déterminant joué par la diffusion de l’image du corps en flammes de Muhammad Bouazizi sur le déclenchement de la révolution tunisienne. Un autre mode d’expression de cette instrumentalisation d’une dialectique du corps souffrant nous est donné par des mystiques qui, au cours de scénographies ritualisées, expriment et transmettent des prophéties en prise avec l’actualité, etc. Nous analyserons toute la diversité de ces dispositifs visant à mettre en scène le corps des acteurs sociaux – lieu de l’intime – pour l’ériger en corps-témoins – qu’il soit blessé, stigmatisé, supplicié, voire même mort -, en le présentant tant comme une icône paradigmatique que, parfois, tel un messager entre ce monde et l’au-delà. Conçu comme ultime lieu de résistance et de frontière, il est ainsi, à la fois, langage et scène de l’expérience socio-politique. Ces modes de dévoilements – ou apocalypses – seront considérées comme autant de formes de critiques religieuses, sociales et politiques, critiques qui, sous la forme du stigmate, de la plaie ou encore de la mort – parfois violente, tentent d’établir une vérité autre, invisible et, souvent, illégitime. 

3- 13 janvier 2014 Alfonsina Bellio (Anthropologue, Université de la Calabre, GSRL) « Corps d'apocalypses et apocalypse culturelle en Calabre »

4- 27 janvier 2014 Anna Poujeau (Anthropologue, post-doctorante LabEx HASTEC – CEIFR) « La poésie prend corps. Lamentations funéraires chez les chrétiennes du sud de la Syrie ».  

5- 10 février 2014  Estelle Amy de la Bretèque (Ethnomusicologue, post-doctorante à l’Institut d’ethnomusicologie de Lisbonne, CREM) « Voix de peine et chants de héros. Récits quotidiens de sacrifices exemplaires chez les Yézidis d'Arménie »

6- 10 mars 2014 Katia Buffetrille (Anthropologue, EPHE) « Immolations par le feu au Tibet: Corps sacrifiés. Corps sanctifiés »

7- 24 mars 2014 Cécile Boëx (Anthropologue, EHESS) « Écritures audiovisuelles du martyre dans la Syrie en révolte : lexique des corps, grammaires du témoignage »

8- 31 mars 2014 : séance encore à définir

9- 28 avril 2014 Claudine Gauthier (Anthropologue, Université de Bordeaux II) « Mises en scène du défunt et frontières communautaires dans le zoroastrisme contemporain »

10- 12 mai 2014 Kinda Chaïb (Historienne, doctorante Paris I Panthéon-Sorbonne, IFPO Beyrouth) « Le martyr, corps politique chez les chiites du Liban »

11- 26 mai 2014 Emma Aubin-Boltanski (Anthropologue, CNRS) « Dire, prouver et résister par le corps »

12- 23 juin 2014 Agnes Devictor (historienne, Paris I Panthéon-Sorbonne) « Les corps de martyrs à l'écran - cas des filmés tournés en Iran durant la guerre Iran-Irak»

Organisation : Emma Aubin-Boltanski, Cécile Boëx, Claudine Gauthier et Anna Poujeau

Lieux

  • EHESS salle 10 - 105 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • lundi 09 décembre 2013
  • lundi 13 janvier 2014
  • lundi 27 janvier 2014
  • lundi 10 février 2014
  • lundi 10 mars 2014
  • lundi 24 mars 2014
  • lundi 31 mars 2014
  • lundi 28 avril 2014
  • lundi 12 mai 2014
  • lundi 26 mai 2014
  • lundi 23 juin 2014

Mots-clés

  • religion, politique, corps, apocalypse

Contacts

  • Anna Poujeau
    courriel : anna_poujeau [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Anna Poujeau
    courriel : anna_poujeau [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Religion et politique : corps d'apocalypse », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 10 décembre 2013, http://calenda.org/270591