AccueilLa paix d’Utrecht (1713)

La paix d’Utrecht (1713)

The peace of Utrecht (1713)

Enjeux économiques, maritimes et commerciaux

Economic, maritime and commercial issues

*  *  *

Publié le mardi 10 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

La conclusion de la paix à Utrecht est souvent considérée comme un moment clé de l’irruption des enjeux commerciaux dans les négociations internationales. Les questions ayant trait au négoce, que ce soit l’obtention du privilège de l’asiento par les Anglais ou les droits de pêche à Terre-Neuve, ont été au cœur des négociations pacificatrices menées en Hollande. Elles mettaient en jeu de vastes espaces géographiques avec le Pacifique, l’Atlantique ou encore le monde méditerranéen. Si le règlement de questions européennes est bien connu, les dimensions maritime, coloniale et commerciale méritent d’être revisitées à l’aune des apports historiographiques récents. Elles permettraient de mettre en évidence les relations entre le monde du pouvoir et celui du négoce. En effet, la paix d’Utrecht marqua l’apparition d’un nouveau type de diplomate, le « négociant-négociateur ».

Annonce

Argumentaire

La conclusion de la paix à Utrecht est souvent considérée comme un moment clé de l’irruption des enjeux commerciaux dans les négociations internationales. Les questions ayant trait au négoce, que ce soit l’obtention du privilège de l’asiento par les Anglais ou les droits de pêche à Terre-Neuve, ont été au cœur des négociations pacificatrices menées en Hollande. Elles mettaient en jeu de vastes espaces géographiques avec le Pacifique, l’Atlantique ou encore le monde méditerranéen. Si le règlement de questions européennes est bien connu, les dimensions maritime, coloniale et commerciale méritent d’être revisitées à l’aune des apports historiographiques récents. Elles permettraient de mettre en évidence les relations entre le monde du pouvoir et celui du négoce. En effet, la paix d’Utrecht marqua l’apparition d’un nouveau type de diplomate, le « négociant-négociateur ». Si L. Bély a dévoilé l’activité de Nicolas Mesnager, député de la ville de Rouen au Conseil de commerce et négociateur à Utrecht, on peut également mentionner d’autres cas qui mériteraient d’être étudiés plus amplement comme Methuen, Mitford Crowe, initiateur du Pacte de Gênes entre les Catalans et le roi d’Angleterre, ou encore Jean Anisson et Fénelon, également députés au Conseil de commerce.

Outre les acteurs de la paix, il convient aussi de s’interroger sur les négociations commerciales : la nature des accords, les privilèges concédés, les espaces considérés comme stratégiques, ou encore la traduction et les effets locaux des différentes clauses contenues dans les traités. En effet, une nouvelle culture du commerce apparaît entre les dernières décennies du xviie siècle et la paix d’Utrecht. Les négociants semblent peser davantage dans les négociations diplomatiques tandis que les conseillers des princes les écoutent davantage.

Les espaces géographiques peuvent également faire l’objet de nouvelles études. Très longtemps seule l’Amérique espagnole a attiré l’attention de l’historiographie, pourtant le Brésil, la Floride, l’Amérique française ou encore les côtes africaines ont pu être marqués par les soubresauts de la conclusion de la paix à Utrecht. Les conflits autour de Sacramento, des îles Juan Fernandez ou encore de Salé au Maroc soulignent combien la guerre de Succession d’Espagne ne se limite pas à la péninsule ou aux territoires européens.

Programme

Jeudi 12 décembre 2013

La paix d’Utrecht et les mondes atlantiques

  • 14h00-14h20: José Manuel de Bernardo Ares (Université de Cordoue), « El impacto de la Guerra de Sucesión española en las colonias americanas de Francia e Inglaterra (1702-1714). »
  • 14h20-14h40: Ana Crespo Solana (CSIC), « Un imperio en transición: Los tratados de Utrecht y el Atlántico Hispano. »
  • 14h40-15h00: Luiz-Felipe de Alencastro (Université Paris-Sorbonne), « Le Traité d'Utrecht et les conflits dans l'Atlantique Sud. »

15h00-15h30: Discussion et pause.

Les milieux négociants et la paix

  • 15h30-15h50: Guillaume Hanotin (Université Bordeaux-Montaigne), « Louis XIV, le Conseil de commerce et la paix d’Utrecht. »
  • 15h50-16h10: Sylvain Lloret (Université Paris-Sorbonne), « La paix d'Utrecht vue du consulat de France à Cadix. »

16h10-16h30: Discussion et fin des travaux.

Vendredi 13 décembre 2013

Une paix par le commerce, une paix pour le commerce

  • 9h30-9h50: Lucien Bély (Université Paris-Sorbonne), « Les négociateurs d’Utrecht et les savoirs économiques »
  • 9h50-10h10: Antonella Alimento (Université de Pise), « Entre liberté et protection: la mission Anisson et Fénellon en Angleterre (1713-1714) et les enjeux économiques du traité de commerce franco-anglais d'Utrecht »
  • 10h10-10h30: Géraud Poumarède (Université de Bordeaux Montaigne), « L’abbé de Saint-Pierre et la réorganisation économique du monde »

10h30-11h Discussion et pause.

Guerre, paix et neutralité au temps de la paix d’Utrecht

  • 11h-11h20: K.H. Stapelbroek (Université d’Amsterdam), « Les traités commerciaux d’Utrecht et la neutralité du commerce hollandais »
  • 11h20-11h40: Eric Schnakenbourg, « La guerre de Succession d’Espagne et la réflexion française sur la navigation neutre »

11h40-12h00: Discussion et interruption des travaux.

Marine et navigation à l’horizon de la paix

  • 14h00-14h20: Philippe Hrodej (Université de Rennes), « La politique maritime de la France à l’égard de l’Espagne et de ses colonies »
  • 14h20-14h40: Caroline Le Mao (Université de Bordeaux Montaigne), « L’approvisionnement de la marine française au temps de la paix d’Utrecht »
  • 14h40-15h00 Benjamin Darnell (Université d’Oxford), « Un tournant maritime ? La gestion financière des marines Française et Britannique pendant la Guerre de Succession d’Espagne 1701-1710 »

15h00-15h30 Discussion et pause.

15h30 Conclusions du Colloque par le Recteur Jean-Pierre Poussou.

Lieux

  • Auditorium des Archives départementales de la Gironde - 72-78, Cours Balguerie Stuttenberg
    Bordeaux, France (33000)

Dates

  • jeudi 12 décembre 2013
  • vendredi 13 décembre 2013

Mots-clés

  • négociant, négociateur, diplomate, historiographie

Contacts

  • Géraud Poumarède
    courriel : poumarede [at] yahoo [dot] fr
  • Guillaume Hanotin
    courriel : guillaume [dot] hanotin [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Source de l'information

  • Guillaume Hanotin
    courriel : guillaume [dot] hanotin [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La paix d’Utrecht (1713) », Colloque, Calenda, Publié le mardi 10 décembre 2013, http://calenda.org/270651