AccueilHabiter la terre, de la maison à la commune

Habiter la terre, de la maison à la commune

Inhabiting land, from the house to the commune

FIG 2014 Festival international de géographie, 25e édition

FIG 2014 International festival of Geography, 25 edition

*  *  *

Publié le jeudi 19 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

Rencontre annuelle régulière le Festival international de géographie se veut un évènement à la fois scientifiquement très rigoureux et accessible au plus large public possible. Au cours de ses trois journées, plus de 10.000 personnes assistent aux conférences, tables-rondes, expositions, démonstrations, etc. Les contributions émanant de tous les champs des sciences sociales sont les bienvenues. Elles peuvent traiter soit du thème de l'année (Habiter la terre) soit du pays invité (les Îles britanniques) et prendre diverses formes : conférence personnelle, présentation d'un ouvrage, d'un film documentaire, de posters scientifiques, d'un programme informatique, d'une dégustation commentée au salon de la gastronomie. Le FIG se déroulera du 3 au 5 octobre 2014.

Annonce

Le thème

« Habiter la Terre » mobilise l’individu et le groupe dans lequel il se situe. Cette relation crée des espaces et donne du sens aux lieux, à toutes les échelles : de la maison à l’agglomération, de l’abri à l’immeuble, du campement au territoire… La « Terre », ici comprise dans l’acception de territoire plutôt que de substance vivante, devient l’espace investi, matériellement, intellectuellement et affectivement. Sont en jeu des formes d’habitat mais aussi des manières d’habiter, au quotidien comme dans la longue durée.

Habiter revêt une dimension singulière, individuelle, familiale (le foyer) et architecturale — le logement — mais aussi plurielle et collective : l’ensemble des maisons, l’agglomération, le village, la ville, et donc une dimension également politique par les formes d’organisation qui se mettent en place, au niveau de la commune notamment.

L’habiter se décline à toutes les échelles, de celle du monde (habitabilité et durabilité) à celle du domestique (espace privé, enjeux fonciers et immobiliers) en passant par celles de la région et du local (urbanisme, aménagement du territoire en ville, comme à la campagne) et c'est notamment, mais pas exclusivement, aux échelles fines que l'on souhaite aborder la question.

Elle peut s’appréhender sous de multiples aspects :

Sédentarité et mobilité

  • Habiter les limites (fronts pionniers, zones de guerre, espaces hostiles…)
  • Habiter le risque (territoires à risque, vulnérabilité…)
  • Habiter enfermé (habitats de l’enfermement…)
  • Habiter insolite
  • Habitat et habiter alternatifs (éco-quartiers, logements coopératifs, squats…)
  • Commune institutionnelle et commune insurgée (dans l’histoire et la géographie).

Le pays invité : Les Îles britanniques

L’angle choisi va au-delà du module normatif de l’État-nation. Qu’est-ce qu’un « espace britannique » ? Cela a-t-il du sens ?

Il privilégie une dimension insulaire : celle-ci serait-elle constitutive d’une « identité britannique » ?

Au-delà de ces deux questionnements, le périmètre concerné (Grande-Bretagne, Irlande, Man, Îles anglo-normandes, Antilles britanniques…) permet de nombreuses interventions sous diverses thématiques.

Les propositions

Les règles sont simples : nous devons être à la fois scientifiquement très rigoureux et accessibles au plus large public possible.

Vous pouvez proposer une ou plusieurs interventions, qui peuvent prendre diverses formes :

  • une ou deux conférences personnelles (1h).

Si elles sont retenues, elles peuvent éventuellement se doubler d’un café géographique (1h), d’une action scolaire (1h d'intervention dans une école, un collège ou un lycée) et d’une conférence décentralisée

  • une présentation d'un livre d’actualité en rapport avec le thème, la discipline ou le pays invité (30-45 mn)
  • un poster scientifique traitant du thème ou du pays invité
  • une projection d'un film documentaire en rapport avec le thème ou le pays invité
  • un atelier ou une intervention pour le « Forum de Géographies Critiques »
  • une présentation au salon de la Géomatique
  • une dégustation commentée (1h au salon de la gastronomie), qui peut être complétée par les activités mentionnées pour les conférences.

Les tables rondes sont, elles, mises en forme par le Comité de Pilotage.

La Direction scientifique, qui s'appuie sur un Comité de Pilotage d'une trentaine de membres, sélectionne parmi les propositions celles qui lui permettront de donner un équilibre thématique et spatial au programme final.

Elle pourra aussi faire appel, pour compléter les itinéraires, à des scientifiques ou des professionnels choisis en fonction des indications du Comité de Pilotage.

Nous vous remercions de faire circuler le plus largement possible cette information et attendons vos PROPOSITIONS

pour le 30 JANVIER 2014, date de rigueur.

Si vous souhaitez proposer une ou des interventions, elles devront être présentées par un texte (une page environ) susceptible d'être communiqué dans les différents préprogrammes. La proposition devra être faite sur un formulaire normalisé que vous trouverez sur le site du FIG (ville de Saint-Dié des Vosges).

Nous vous demandons de bien vouloir noter que seul le premier auteur, en cas de signatures multiples, sera pris en charge par le Festival.

Si votre proposition est retenue dans le programme définitif (fin mai), nous pouvons vous demander le texte intégral de votre communication, notamment pour le faire figurer sur le site des Actes.

Merci de préciser les modalités techniques dès la proposition (acceptation des modalités sous réserve de l'accord du service technique FIG).

Les cafés géographiques et les présentations d’ouvrages, qui ne doivent en aucun cas être des « conférences-bis », se font sans aucun matériel.

La prise en compte de votre présence au FIG dépendra du respect de ces conditions.

Propositions à adresser au secrétariat scientifique :

Joëlle LATTEMANN – ADFIG – BP 275 – 88107 Saint-Dié-des-Vosges Tél : 03.29.52.66.78 JLattemann@ville-saintdie.fr

En ce qui concerne les posters, un appel spécifique sera envoyé début janvier précisant les conditions et formats.

Les propositions seront à envoyer directement à Antoine FLEURY, responsable des expositions scientifiques : afleury@parisgeo.cnrs.fr

Directeurs scientifiques du FIG 2014.

Béatrice COLLIGNON (Université Bordeaux-Montaigne) et Philippe PELLETIER (Université Lyon 2)

Lieux

  • Saint-Dié-des-Vosges, France (88)

Dates

  • jeudi 30 janvier 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • habiter, commune, Îles britanniques, festival de géographie

Contacts

  • Joelle Lattemann
    courriel : JLattemann [at] ville-saintdie [dot] fr

Source de l'information

  • Béatrice Collignon
    courriel : beatrice [dot] collignon [at] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Habiter la terre, de la maison à la commune », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 19 décembre 2013, http://calenda.org/271688