AccueilPatrimoine archéologique. Tourisme et attractivité des territoires

Patrimoine archéologique. Tourisme et attractivité des territoires

Archaeology heritage. Tourism and attractivity of territories

Septièmes rencontres de l'ANACT

ANACT 7th conference

*  *  *

Publié le lundi 23 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Monuments, sites, mobiliers : le patrimoine archéologique apparaît comme l’incarnation visible et palpable de la mémoire des territoires, et par là même de leur identité. La singularité du patrimoine local contribue à façonner une image de marque, dont les acteurs de l’aménagement et du tourisme se saisissent comme propice à assurer et à consolider l’attractivité du territoire. L’enjeu s’avère de taille dans un pays où l’économie du tourisme représente 6,4% du PIB et où le dynamisme des territoires repose sur leur capacité à rester attractifs tant pour les acteurs économiques que pour les populations résidentes. Cette image de marque ne donne pleinement ses fruits que dans le cadre d’une politique culturelle exigeante, fondée sur l’articulation entre connaissance, préservation, valorisation et transmission du patrimoine archéologique.

Annonce

Argumentaire

Monuments, sites, mobiliers : le patrimoine archéologique apparaît comme l’incarnation visible et palpable de la mémoire des territoires, et par là même de leur identité. La singularité du patrimoine local contribue à façonner une image de marque, dont les acteurs de l’aménagement et du tourisme se saisissent comme propice à assurer et à consolider l’attractivité du territoire. L’enjeu s’avère de taille dans un pays où l’économie du tourisme représente 6,4% du PIB et où le dynamisme des territoires repose sur leur capacité à rester attractifs tant pour les acteurs économiques que pour les populations résidentes.Cette image de marque ne donne pleinement ses fruits que dans le cadre d’une politique culturelle exigeante, fondée sur l’articulation entre connaissance, préservation, valorisation et transmission du patrimoine archéologique. Cette chaîne opératoire apparaît aujourd’hui nécessaire pour garantir le renouvellement de l’offre touristique et proposer une offred’activités éducatives et de loisir de qualité, adaptée aux demandes d’un public de proximité. Parallèlement, les actions et les équipements culturels doivent répondre aux attentes de publics diversifiés, dont les modes d’appropriation du patrimoine culturel subissent de profondes évolutions.Ce colloque a pour objectif d’interroger la manière dont la mise en valeur de ce patrimoine contribue à rendre les territoires attractifs, tant pour les touristes que les résidents, à travers la présentation d’études, de réflexions, de projets, de leur réalisation s’ils ont abouti et, dans le cas contraire, les raisons qui ont conduit à leur échec. Dans tous les cas, l’accent devra être mis sur les motivations qui ont conduit à leur mise en oeuvre au regard de la question posée par ce colloque.

Axes thématiques

À titre indicatif, les propositions de communication pourront s’inscrire dans les problématiques suivantes :

Construire l’offre touristique

  • Visibilité territoriale à travers le rayonnement du patrimoine archéologique et de l’offre culturelle qui y est attachée.
  • Attractivité territoriale en termes d’offre touristique en lien avec le patrimoine archéologique.
  • L’usage de l’archéologie pour dynamiser l’économie touristique et plus largement l’économie locale.
  • Les publics de l’archéologie
  • Les outils de l'offre touristique : du musée au site, les parcours, les nouvelles technologies, la promotion...

Créer des identités collectives et territoriales, créer une cohésion territoriale par le lien social

  • Le patrimoine archéologique comme créateur de liens et vecteur de cohésion sociale à l’intérieur des territoires.
  • Renforcer l’identité des territoires pour favoriser le sentiment d’appartenance et donc de l’identité collective.
  • Proposer une autre perception des territoires à travers le patrimoine archéologique.
  • Construire une image positive de soi à travers une image positive des territoires ainsi chargés d’une histoire qu’il s’agit de préserver et de transmettre.
  • Lutter contre les déséquilibres territoriaux en matière d’offre culturelle grâce au patrimoine archéologique.
  • L’offre culturelle en lien avec le patrimoine archéologique pour maintenir et attirer des populations, ou pour accroître la mixité sociale et culturelle.
  • L’offre culturelle en lien avec le patrimoine archéologique destinée à assurer l’accès du plus grand nombre à la culture.

Cet appel à communication est ouvert à tous les acteurs du tourisme, aux décideurs politiques et économiques, aux acteurs de l’offre culturelle et aux chercheurs en sciences humaines, économiques et sociales intéressés par la thématique.

Modalités de soumission

Les propositions de communication sont à retourner sous forme d’un titre et d’un court paragraphe exposant l’orientation de la communication

avant le 01 février 2014

à vincent.hincker@calvados.fr

Pour toute demande d’information complémentaires :

02 31 57 18 30 ou 07 62 77 90 24.

Le colloque aura lieu à Aix en provence les 26 et 27 juin 2014.

Comité scientifique

Les propositions seront examinées, évaluées et discutées par les organisateurs qui donneront suite. Ce colloque, ouvert à tous est organisé par l'ANACT (Association Nationale pour l'archéologie de Collectivité Territoriale).

Le comité scientifique est constitué par le CA de l'association :

  • Alexandre Audebert (CG02), responsable du pôle archéologue, conservateur du patrimoine ;
  • Karl Bouche (Cap-Calaisis), archéologue ;
  • Bruno Dufaÿ (CG37), conservateur du patrimoine, chef de service ;
  • Cristina Gonçalves-Buissart (CG93), archéologue, attachée de conservation ;
  • Vincent Hincker (CG14), archéologue ;
  • Ivan Lafarge (CG93), archéologue, assistant qualifié de conservation ;
  • Sandrine Lefèvre (CG78), médiatrice, attachée de conservation ;
  • Nuria Nin (Ville d’Aix-en-Provence), archéologue, conservateur en chef du patrimoine ;
  • Silvia Païn (CG78), conservateur-restaurateur, restauratrice d'objets archéologiques
  • Anne Pariente (Ville de Lyon), directeur du service archéologique de Lyon.
  • Vianney Rassart (CG57), archéologue médiéviste, chef du Bureau de la Recherche et de l'Archéologie Préventive ;
  • Audrey Roche (CG73, Musée Savoisien de Chambéry), attachée de conservation du patrimoine, responsable des collections archéologiques ;
  • Hervé Selles (CG28), archéologue, chef de service ;
  • Antide Viand (CG27), archéologue, responsable de la mission archéologique départementale ;
  • Thomas Vigreux (CG25), géomorphologue, conseiller au cabinet de la présidence ;

Lieux

  • Aix-en-Provence, France (13)

Dates

  • samedi 01 février 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • patrimoine, archéologie, tourisme attractivité des territoires

Contacts

  • Vincent Hincker
    courriel : anact [dot] acheologie [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Ivan Lafarge
    courriel : ivanlafarge [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Patrimoine archéologique. Tourisme et attractivité des territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 23 décembre 2013, http://calenda.org/271890