AccueilChangements climatiques et aménagements urbains

Changements climatiques et aménagements urbains

Climatic changes and urban planning

Quels discours, quelles expériences à l'échelle urbaine ?

What discourse, what experiences on the urban scale?

*  *  *

Publié le lundi 30 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Notre colloque s’inscrit dans le cadre du 82e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui aura lieu à l’université Concordia du 12 au 16 mai 2014. La recherche : zones de convergence et de créativité sera le thème de ce 82e Congrès. Cette rencontre sera l’occasion de questionner la problématique des changements climatiques à une échelle opérationnelle qu’elle soit territoriale, urbaine ou architecturale. En effet, la territorialisation des changements climatiques mobilise aujourd'hui chercheurs et praticiens et interroge la traduction de la théorie en pratiques opérationnelles. Quels sont les apports des notions de vulnérabilité, résilience, adaptation et mitigation en regard aux enjeux des changements climatiques ? Quelles sont les réponses des aménageurs et décideurs locaux face aux risques induits par les changements climatiques ?

Annonce

Argumentaire

La perspective d’un changement climatique à grande échelle et irréversible, fait l’objet de rencontres internationales et, majoritairement politiques. Notre colloque sera l’occasion de questionner la problématique des changements climatiques à une échelle opérationnelle qu’elle soit territoriale, urbaine ou architecturale.

La considération des changements climatiques en tant que risques leur confère une sémantique qui suscite des interrogations. Vulnérabilité, résilience, adaptation, mitigation sont issues de divers champs disciplinaires, intéressent des experts de la conception architecturale et urbaine, des sciences de l‘ingénieur et de l’environnement et des sciences humaines et sociales. La traduction de ces notions en des moyens opérationnels est un enjeu important. Quelles sont les notions qui s’articulent autour de la problématique des changements climatique? Comment s’organisent-elles entre elles ? Quelles sont les traductions et réponses des aménageurs pour faire face aux changements climatiques ?

L’objectif de ce colloque est de mener un débat sur les moyens d’appréhender les risques climatiques à une échelle locale et opérationnelle. La réflexion doit se co- construire entre chercheurs et praticiens des établissements humains de façon à établir un état de l’art ambitieux, critique et riche de la pluralité des points de vue. En confrontant les notions aux réalités, contraintes et enjeux de terrain, nous souhaitons identifier les opportunités et les freins de ces démarches. A travers des présentations de projets territoriaux qui illustrent ces notions, il s’agira de lever le paradoxe de l’aménagement durable et d’établir des ponts entre théories et pratiques.

Axe 1. Théorisation des changements climatiques

Notre premier axe d’intérêt vise à faire le point sur les notions qui entourent le phénomène des risques climatiques. Nous souhaitons pouvoir saisir, interroger, articuler et positionner les concepts associés aux risques climatiques les uns par rapport aux autres et en lien avec les politiques de lutte et d’adaptation aux changements climatiques.

Axe 2 – Culture de l’aménagement, gestion des risques et expériences des changements climatiques en milieu urbain

Ce deuxième axe prend un angle résolument plus opérationnel. De quelle(s) façon(s) l’aménagement et la conception urbaine intègre les risques climatiques ? Qui finance ces opérations? Quels sont les moyens territoriaux disponibles et en expérimentation ? Quelles spécificités des milieux présentent-ils par rapport aux outils actuellement à l’épreuve? Les milieux urbanisés présentent-ils, à titre d’exemple, des caractéristiques particulières susceptibles de renforcer les effets des changements climatiques ? Montrent-ils, a contrario, des potentialités d’amenuisement de ces effets? Dans quelle mesure, les réflexions théoriques, adossées à l’élaboration de nouveaux concepts, comme celui de résilience par exemple, permettent-elles de disséminer de nouveaux paradigmes de conception et d’induire de nouvelles pratiques d’aménagement ? Et si oui, lesquelles ?

Modalités de participation

L’appel à communications est ouvert à la fois aux universitaires, aux professionnels, aux acteurs territoriaux, aux experts, aux ingénieurs, architectes, urbanistes, géographes, techniciens.

Les propositions de communication doivent être soumises sous la forme d’un résumé de 1500 signes (espaces compris), précisant :

  • Titre de la communication (180 caractères espaces compris) ;
  • Thématique et domaine de recherche principal ;
  • Nom de l’auteur (et des co-auteurs) ;
  • Statut ;
  • Institution, structure ou laboratoire de rattachement.

Les propositions pourront éventuellement être accompagnées d’une brève présentation de(s) l’intervenant(s).

Les doctorants mentionneront leur sujet de thèse et le nom de leur(s) directeur(s) de recherche et le laboratoire de rattachement.

Les propositions seront soumises en français, au format .pdf ou en complétant le formulaire en ligne via la plateforme du congrès de l’ACFAS.

Les propositions d’interventions devront prendre la forme de communications orales. Les doctorants sont invités à proposer des communications orales ou des affiches qui seront exposées dans le cadre d’une séance de poster. 

Critères de sélections

Nous apportons une attention particulière aux propositions qui développent une approche pluridisciplinaire ainsi que les projets territoriaux qui reposent sur une démarche multi-acteurs. Nous attachons aussi une certaine sensibilité aux projets qui portent sur des échanges au sein des pays la francophonie.

Calendrier

Les propositions devront être envoyées

avant le 21 février 2014 inclus.

Pour soumettre par voie électronique : colloque.risques.cc@gmail.com

pour soumettre vos propositions en ligne : http://www.acfas.ca/evenements/congres

Le colloque Changements climatiques et aménagements urbains : quels discours, quelles expériences à l'échelle urbaine ? aura lieu les 15 et 16 mai 2014 au sein du 82e congrès ACFAS, à l’Université de Concordia, Québec, Canada.

Liens utiles

Pour plus d’informations sur les activités des laboratoires co-organisateurs AMUP EA 7309, LEESU équipe Génie Urbain et LABEX futurs urbains :

http://laboratoireamup.wordpress.com

http://leesu.univ-paris-est.fr

http://www.futurs-urbains.fr/fr/

Comité scientifique 

Présidents 

  • Yves Gélinas, Département de chimie et de biochimie, Université Concordia
  • Sophie Marcotte, Département d'études françaises, Université Concordia

Responsables de section

  • Sylvain David, Département d'études françaises, Université Concordia (section 300 - Lettres, arts et sciences humaines)
  • Ann-Louise Davidson, Département d'éducation, Université Concordia (section 500 - Éducation)
  • Danielle Gauvreau, Département de sociologie et d'anthropologie, Université Concordia (section 600 - Colloques multisectoriels)
  • Guillaume Lamoureux, Département de chimie et biochimie, Université Concordia (section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie)
  • Diane Poulin-Dubois, Département de psychologie, Université Concordia (section 100 - Sciences de la santé)
  • Daniel Salée, École des affaires publiques et communautaires, Université Concordia (section 400 - Sciences sociales)

Membres par section 

  • Guylaine Beaudry, Directrice des Bibliothèques par intérim, Université Concordia
  • Louis Bherer, Directeur scientifique, Centre PERFORM, Université Concordia
  • David Bigot, Département d'études françaises, Université Concordia
  • Antoine Bilodeau, Département de science politique, Université Concordia
  • Pascale Biron, Département de géographie,  urbanisme et environnement, Université Concordia
  • Natasha Blanchet-Cohen, Département des sciences humaines appliquées, Université Concordia
  • Donald Boisvert, Département de sciences des religions, Université Concordia
  • François-Emmanuel Boucher, Philosophie, Collège militaire royal du Canada
  • Jason Camlot, Département d'anglais, Université Concordia
  • John Capobianco, Département de chimie et biochimie, Université Concordia
  • France Daigle, Département de microbiologie,  infectiologie et immunologie, Université de Montréal
  • Thanh Dang-Vu, Département des sciences de l'exercice, Université Concordia
  • Mourad Debbabi, Département d'ingénierie et des sciences informatiques, Université Concordia
  • France Dubé, Département d'éducation et formation spécialisées, UQAM
  • Pierre Gauthier, Département de géographie urbaine et environnement, Université de Concordia
  • Peter Gossage, Département d'histoire, Université Concordia
  • Jean-Philippe Gouin, Département de psychologie, Université Concordia
  • Christine Jourdan, Département de sociologie et d'anthropologie, Université Concordia
  • Sylvia Kairouz, Département de sociologie et d'anthropologie, Université de Concordia
  • Josée Leclerc, Département de thérapies d'art créatif, Université Concordia
  • Martine Leclerc, Département des sciences de l'éducation, UQO
  • Denis Liakin, Département d'études françaises, Université Concordia
  • Mirela Moldoveanu, Département d'éducation et formation spécialisées, UQAM
  • Donatille Mujawamariya, Département d'éducation, Université d'Ottawa
  • Viviane Namaste, Institut Simone de Beauvoir, Université Concordia
  • Helena Osana, Département d'éducation, Université Concordia
  • Xavier Ottenwaelder, Département de chimie et biochimie, Université Concordia
  • Véronique Pépin, Département des sciences de l'exercice, Université Concordia
  • Jonathan Perreault, Département de Microbiologie, Biochimie, ARN, INRS - Institut Armand-Frappier
  • Francis Rodier, Département  de radiologie, Université de Montréal
  • Dale Stack, Département de psychologie, Université Concordia
  • Truong Vo-Van, Département de physique, Université Concordia
  • David Waddington, Département d'éducation, Université Concordia
  • Rolf Wuthrich, Département d'ingénierie mécanique et industrielle, Université Concordia

Au plaisir de vous lire,

Le comité d’organisation

Lieux

  • Sir George Williams Campus - 1455 De Maisonneuve Blvd. W.
    Montréal, Canada

Dates

  • vendredi 21 février 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • changements climatiques, risques, vulnérabilité, mitigation, atténuation, adaptation, territoire, projet, résilience, urbanisme, aménagement, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales

Contacts

  • Amandine Amat
    courriel : amandine [dot] amat [at] gmail [dot] com
  • Maryline Di Nardo
    courriel : maryline [dot] dinardo [at] univ-mlv [dot] fr

Source de l'information

  • Amandine Amat
    courriel : amandine [dot] amat [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Changements climatiques et aménagements urbains », Colloque, Calenda, Publié le lundi 30 décembre 2013, http://calenda.org/271925