AccueilAu front et à l’arrière

Au front et à l’arrière

Front and rearguard

La première guerre mondiale et ses champs de bataille militaires et sociétaux

The first world war and its military and social battlefields

*  *  *

Publié le mardi 31 décembre 2013 par Julie Abbou

Résumé

Avec le colloque « Au front et à l’arrière : La première guerre mondiale et ses champs de bataille militaires et sociétaux », l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires (ASHSM) et l’Académie militaire suisse de l’EPF deZurich entendent apporter, en cette année commémorative 2014, une contribution scientifique historique à l’approche supranationale et fondée sur la multiperspectivité de la première guerre mondiale.

Annonce

Argmentaire

Avec le colloque « Au front et à l’arrière : La Première Guerre mondiale et ses champs de bataille militaires et sociétaux », l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires (ASHSM) et l’Académie militaire suisse de l’EPF de Zurich entendent apporter, en cette année commémorative 2014, une contribution scientifique historique à l’approche supranationale et fondée sur la multiperspectivité de la Première Guerre mondiale. Des problématiques issues de la recherche en histoire militaire, en histoire sociale et en histoire culturelle seront au centre de ce colloque et devront permettre, dans une démarche comparative, d’éclairer certains champs choisis de la recherche actuelle sur les guerres mondiales. Dans le domaine de l’histoire militaire proprement dite, les intervenants analyseront le changement qui s’est opéré dans la formation des forces armées, discuteront de la question, récemment débattue dans divers pays, de la motivation au combat des armées belligérantes, se pencheront sur les défis tactiques et opératifs propres au champ de bataille industrialisé ainsi que sur les solutions visées par les différents appareils militaires. Dans le domaine de l’histoire sociale et culturelle, ce sont d’une part la question persistante de la totalité de la Première Guerre mondiale et d’autre part l’analyse des formes variées que revêt le souvenir de la guerre ainsi que celle des manifestations de la mémoire de la guerre qui seront au centre des réflexions. Ainsi, ce colloque ne se présente pas comme un congrès d’experts dans le cadre duquel serait menée une réflexion restrictive sur le sujet, mais prétend au contraire être une plate-forme permettant de relier entre eux les différents courants de la recherche sur les guerres mondiales et d’en confronter les travaux les uns aux autres.

Ce colloque est organisé par le Prof. Dr. Rudolf Jaun (Université de Zurich et ASHSM) ainsi que par le Dr. Michael M. Olsansky (Académie militaire de l’EPF de Zurich et ASHSM). Les intervenantes et intervenants sont Béatrice Ziegler (Zurich), Sacha Zala (Genève), Georges-Henri Soutou (Paris), Adrian Wettstein (Zurich), Günther Kronenbitter (Augsburg), Ian Beckett (Canterbury), Nicolas Offenstadt (Paris), Markus Pöhlmann (Potsdam), Dimitry Queloz (Neuchâtel), Gerhard P. Gross (Potsdam), Stig Förster (Berne), Sönke Neitzel (Londres), Roger Chickering (Washington), Michael Epkenhans (Potsdam), Roman Rossfeld (Zurich), Gerd Krumeich (Düsseldorf), Martin Schmitz (Augsburg), Wim Klinkert (Amsterdam) et Michael M. Olsansky (Zurich).

Le colloque s’adresse à toute personne s’intéressant à l’histoire, cet intérêt pouvant aussi bien être d’ordre scientifique que général. La participation est gratuite pour les étudiantes et les étudiants.

Programme du colloque 

Vendredi 28 février 2014

0900-1030 Ouverture du colloque et conférences plénières

Dominique Juilland (Président de l‘ASHSM). Ouverture 

Rudolf Jaun (Université de Zurich). Discours de bienvenue et introduction

  • Sacha Zala (Université de Genève / Président de La Société Suisse d‘Histoire). Geschichte als Fortsetzung der Politik mit anderen Mitteln
  • Georges-Henri Soutou (Sorbonne, Paris IV). De la guerre des tranchées et des sièges aux innovations opératives et stratégiques

1100-1300 Panel I et II

Panel I: La transformation des forces armées 1914-1918

Direction : Adrian Wettstein (Académie militaire de l’EPF de Zurich)

  • Günther Kronenbitter (Universität Augsburg). Wandel der Rekrutierung, Organisation und Kampfmotivation in der k.u.k. Armee
  • Ian Beckett (University of Kent). Wandel der Rekrutierung, Organisation und Kampfmotivation in der britischen Armee
  • Nicolas Offenstadt (Sorbonne, Paris I). Histoire et sciences sociales face aux motivations combattantes : Enjeu d’une question

Panel II: Défis tactiques et opératifs 1914-1918

Direction: Markus Pöhlmann (Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr)

  • Dimitry Queloz (Université de Neuchâtel). Offensive à outrance: doctrine, expériences et enseignements de l'armée française
  • Gerhard P. Gross (Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr) Operatives Denken im Zeitalter des Grabenkrieges: Deutsche Erfahrungen und Konzepte 1914-1918
  • Michael Olsansky (Académie militaire de l’EPF de Zurich). Geborgte Kriegserfahrung – Frontabkommandierungen schweizerischer Offiziere und die schweizerische Taktikentwicklung 1914-1918

1430-1515 Conférence plénière II

  • Stig Förster (Universität Bern). Der Erste Weltkrieg in globaler Perspektive

1530-1830 Panel III und IV

Panel III: La Première Guerre Mondiale – Une guerre totale?

Direction: Sönke Neitzel (London School of Economics and Political Science)

  • Roger Chickering (Georgetown University). Wann wurde der Krieg total?
  • Michael Epkenhans (Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr). Die deutsche Armee an der Heimatfront besiegt?
  • Roman Rossfeld (Universität Zürich). „Zwischen Hammer und Ambos“? Kriegsmaterialexporte der schweizerischen Uhren-, Metall- und Rüstungsindustrie im Ersten Weltkrieg

Panel IV: Souvenir de guerre. Manifestations de la mémoire

Direction : Rudolf Jaun (Universität Zürich)

  • Gerd Krumeich (Universität Düsseldorf). Der Grosse Krieg in der Erinnerung Deutschlands und Frankreichs
  • Martin Schmitz (Universität Augsburg). Kriegserinnerungen österreichischer Offiziere
  • Béatrice Ziegler (Universität Zürich). Zur schweizerischen Erinnerung und zum Gedenken eines kriegsverschonten Landes an den Grossen Krieg

Samedi 1 mars 2014

0915 - 1315

Séance plénière

  • Expériences de guerre et « leçons tirées » de la guerre dans les armées européennes après la Première Guerre mondiale

0915-1100 Part I

Daniel Moccand (Directeur de l’ Académie militaire de l’EPF de Zurich). Ouverture

Michael Olsansky(Académie militaire de l’EPF de Zurich). Discours de bienvenue et introduction

  • Markus Pöhlmann (Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr). Kriegserfahrungen und „Kriegslehren“ im deutschen Militär nach dem Ersten Weltkrieg
  • Wim Klinkert (Universität Amsterdam und Niederländische Verteidigungsakademie Breda). Kriegserfahrungen und „Kriegslehren“ im niederländischen Militär nach dem Ersten Weltkrieg
  • Michael Olsansky (Académie militaire de l’EPF de Zurich). Auf der Suche nach „Kriegslehren“: Zögerliche Modernisierungsschritte des schweizerischen Militärs nach dem Ersten Weltkrieg

1130-1315 Part II et table ronde

  • Adrian Wettstein (Académie militaire de l’EPF de Zurich). Kriegserfahrungen und Transformation der französischen Armee nach dem Ersten Weltkrieg
  • Sönke Neitzel (London School of Economics and Political Science). Kriegserfahrungen am Beispiel der British Military Intelligence
  • Podiumsdiskussion: Are there lessons to be learned? Nationale Streitkräftekulturen und deren Umgang mit “Kriegslehren” am Beispiel des Ersten Weltkrieges

Après la conférence: apéro riche

Lieux

  • Bâtiment principal - Rämistrasse 101
    Zurich, Confédération Suisse (8092)

Dates

  • vendredi 28 février 2014
  • samedi 01 mars 2014

Mots-clés

  • première guerre mondiale, histoire militaire, force armée, champs de bataille, souvenirs de la guerre, mémoire

Contacts

  • Tamara Braun
    courriel : tamara [dot] braun [at] vtg [dot] admin [dot] ch

Source de l'information

  • Tamara Braun
    courriel : tamara [dot] braun [at] vtg [dot] admin [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Au front et à l’arrière », Colloque, Calenda, Publié le mardi 31 décembre 2013, http://calenda.org/272268