AccueilFormes de surveillance en médecine et santé publique

Formes de surveillance en médecine et santé publique

Forms of surveillance in medicine and public health

*  *  *

Publié le mardi 07 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

La médecine de surveillance a pour mots-clés : ciblage, prédiction, anticipation et individualisation. Elle concerne la population générale, des groupes spécifiques ou les individus. Elle s'appuie sur les technologies comme le séquençage génétique, le ciblage thérapeutique, les biocapteurs, les grandes bases de données, etc. Notre séminaire interdisciplinaire (médecine , biologie, philosophie, sciences sociales) vise à interroger la pertinence du concept de surveillance pour comprendre et questionner le devenir de la médecine et de la santé publique. Les séances auront lieu à Lyon les vendredi après-midi de 13h30 à 16h30 au rythme d'une séance par mois, de janvier à juin 2014.

Annonce

Présentation

La surveillance, dans son sens général, consiste à recueillir et à analyser des informations concernant des populations dans le but de les gouverner et de maintenir leur sécurité. Dans le domaine de la santé, la médecine dite de surveillance privilégie les registres de l’enquête, du dépistage, de la prévention et de la prédiction. Prenant pour cible la population générale, des groupes spécifiquesou les individus eux-mêmes, la médecine de surveillance a cessé de se concevoir comme une réponse directe à la demande de soin du malade et se distingue donc de l’approche clinique classique.

L’essor actuel de certaines technologies donne une ampleur nouvelle à cette médecine de surveillance. Parmi celles-ci, on peut considérer les techniques de séquençage des génomes, la cartographie à grande échelle de l’ensemble des composants moléculaires des cellules, les biocapteurs implantables, la fouille des grandes bases de données ou encore le dépistage de masse. Toutes ces technologies,aussi hétérogènes dans leur nature et fonctions soient-elles, ont à voir, directement ou indirectement, avec des dispositifs de surveillance et semblent converger pour produire et faire exister un nouveau type de médecine et donc aussi de rapport à la santé.

Différentes questions se posent alors :

  • En quoi la médecine de surveillance dépend-elle d’une reconfiguration des  interactions entre sociétés pharmaceutiques, monde médical, établissements publics, organismes caritatifs et malades ?
  • En quoi met-elle à l’épreuve les libertés individuelles et publiques ?
  • Jusqu’où implique-t-elle de nouvelles formes d’identité personnelle et de modes de subjectivation ?
  • Contribue-t-elle vraiment à modifier le partage du normal et du pathologique ?

Ce séminaire, en interrogeant les trajectoires de ces technologies, en questionnant la transformation de la médecine, entend mettre à l’épreuve la pertinence du concept de surveillance dans le champ de la santé et préparer des recherches transversales dans ce domaine.

Organisateurs

Marc BILLAUD, Directeur de Recherche CNRS, Institut Albert Bonniot, CRI INSERM UJF/U823, Grenoble

Nicolas LECHOPIER, Maître de Conférences, Université Lyon1 Institut Français de l’Education (ENSL), EA4148 S2HEP, Lyon

Pour s'inscrire et accéder aux détails de ce séminaire veuillez suivre ce lien : bit.ly/1cwrhmQ

Programme

Les vendredi de 13h30 à 16h30

La médecine de surveillance : histoire et évolution d’une pratique

17 JANVIER

  • David Armstrong (King’s College, Londres, Royaume-Uni). La dimension temporelle dans la médecine de surveillance
  • Susanne BAUER (Goethe Universität, Francfort, Allemagne). La matérialité de la médecine de surveillance : technologies, temporalité, organisation des données

Prédire et surveiller les cancers

28 FEVRIER

  • Patrice PINELL (Centre Européen de Sociologie et de Science Politique, CNRS, Paris). Le diagnostic précoce du cancer et l’utopie de l’homo medicus : une contribution à l’histoire de la médecine de surveillance
  • Gert MATTHIJS (Center for Human Genetics, Université de Louvain, Belgique). Comment ne pas dépenser tout le budget de la génétique moléculaire dans le dépistage des cancers familiaux ?

Médecine personnalisée, avancées et limites

21 MARS

  • Xavier GUCHET (Université de Paris 1). La médecine personnalisée : un nouveau concept de la «personne» ?
  • Thomas TURSZ (Institut Gustave Roussy, Villejuif). Espoirs et réalité de la médecine personnalisée en cancérologie : problèmes médicaux, économiques et sociaux

Big data, fouille de données et bioinformatique en santé

18 AVRIL

  • Anne CAMBON-THOMSEN (Université Paul Sabatier/ INSERM, Toulouse). L’anonymisation des données en génétique humaine: question d’actualité ou fiction à l’ère des big data ?
  • Antoinette ROUVROY (Université de Namur, Belgique). Gouvernementalité algorithmique et comportementalisme numérique: la santé de l’homme sans intérieur

La surveillance médicale en continu : nouveaux dispositifs

23 MAI

  • Anne-Sylvie PHARABOD (Orange Labs, Paris). La mise en chiffres de soi : une approche compréhensive des mesures personnelles
  • Gérard RAYMOND (Association Française des Diabétiques). La surveillance médicale : une autonomie réelle ou illusoire du patient

La surveillance des populations : dépistage de masse et épidémiologie

20 JUIN

  • Frédéric KECK (Ecole des hautes études en science sociales, Paris). La surveillance des animaux et la définition de populations sentinelles
  • Patrick PERETTI-WATEL (INSERM, Marseille). La prévention en santé publique, entre auto- et hétéro-surveillance

Lieux

  • École Normale Supérieure - Bâtiment Buisson (salle 2), Métro Debourg - 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • vendredi 17 janvier 2014
  • vendredi 28 février 2014
  • vendredi 21 mars 2014
  • vendredi 18 avril 2014
  • vendredi 23 mai 2014
  • vendredi 20 juin 2014

Mots-clés

  • surveillance, médecine, santé, prévention, dépistage, enquête, bioinformatique

Contacts

  • nicolas lechopier
    courriel : nicolas [dot] lechopier [at] univ-lyon1 [dot] fr

Source de l'information

  • nicolas lechopier
    courriel : nicolas [dot] lechopier [at] univ-lyon1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Formes de surveillance en médecine et santé publique », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 07 janvier 2014, http://calenda.org/273169