AccueilÉthique et religions pour une économie juste

Éthique et religions pour une économie juste

Ethics and Religions For A Fair Economy

*  *  *

Publié le mercredi 08 janvier 2014 par Luigia Parlati

Résumé

Cette conférence internationale porte sur l’évaluation pratique de la justice et de l’injustice dans la vie économique à travers l’histoire des grandes cultures et des grandes religions. Elle a pour objectif de confronter ces sagesses passées aux expertises contemporaines à partir de l’identification d’injustices réparables en matière économique et financière. Il s’agit d’étudier le lien qui relie l’éthique et les religions, la quête informée et intelligente de la justice à une économie performante, solidaire et sociale afin de trouver des équilibres justes en matière sociale et écologique et des modes alternatifs de règlements des conflits en matière économique.

Annonce

Les religions sont l’ensemble des croyances et des rites par lesquels les hommes, à la fois individuellement et collectivement, essaient d’entrer en relation avec le surnaturel ou d’assurer leur salut par la mise en œuvre de valeurs qui concernent eux-mêmes, les autres et le monde.

Les religions déterminent donc des éthiques ou sagesses pratiques, en tant que visées de salut, visées d’une vie accomplie, qui s’articulent dans des normes qui ont une prétention à l’universalité et des effets de contrainte. Ces normes renvoient à la vertu par excellence, selon le philosophe grec Aristote, l’équité, qui est aussi la justesse ou la justice, sans qu’il y ait là une nécessaire référence au religieux.

Si l’économie, par son étymologie grecque, renvoie à l’ensemble des règles de bonne gestion d’une maison, en arabe l’économie iqtiçâd cherche à satisfaire les besoins de la vie quotidienne dans la juste mesure et l’harmonie avec les autres et avec le monde, et l’action économique a une valeur religieuse et cherche une légitimité dans les sources religieuses.

Il ne s’agit pas ici de nous interroger sur la justice parfaite qui serait celle d’un monde parfaitement juste, à supposer qu’on s’entende sur ce qu’est un monde parfaitement juste. Nous concentrerons notre attention sur l’évaluation pratique de ce qui est juste dans la vie économique, telle que cette évaluation a pu se dégager dans l’histoire à partir des textes sacrés, philosophiques ou littéraires des grandes cultures et des grandes religions, dans une zone géographique allant de l’Europe de l’Ouest à la péninsule arabique et jusqu’à la Malaisie. Nous examinerons les bases – libertés, « capabilités » au sens d’Amartya Sen, ressources matérielles et immatérielles, gouvernance, bonheur, etc., sur lesquelles reposent les jugements de justice ou d’injustice en économie.

Les enseignements philosophiques et religieux peuvent-ils déterminer aujourd’hui des modèles économiques et financiers ?

Telle sera la question qui sera au cœur de la conférence. Nous l’examinerons à partir des trois religions monothéistes et de leur éthique, l’hypothèse étant qu’intelligence éthique et intelligence économique vont de pair.

L’actuelle crise économique a souligné l’urgence de la régulation des logiques de profit, c’est-à-dire d’une meilleure gestion partagée du monde et d’une adéquate redistribution des ressources. A partir de l’identification d’injustices réparables, principalement en matière économique et financière, nous confronterons les sagesses passées et les expertises les plus contemporaines ; nous montrerons le lien évident qui relie l’éthique et les religions, la quête informée et intelligente de la justice à une économie performante, solidaire et sociale. Il s’agit de progresser, construire ensemble, trouver des équilibres justes, par exemple en matière sociale et écologique ou sur les modes alternatifs de règlements des conflits en matière économique.

Les approches développées aujourd’hui par l’économie islamique, selon des perspectives communes aux trois monothéismes, dans la mesure où elles désignent des possibilités humanistes de nouvelles stratégies économiques, retiendront notre attention.

Les recommandations porteront sur les façons de réguler la circulation de l’argent et les logiques de profit, par exemple par l’instauration de seuils d’optimisation et de nouvelles techniques de la zakat, par le contrôle des flux illicites, par la lutte contre la corruption, etc. Les recommandations trouveront leur pertinence dans d’actuelles discussions et décisions relatives à des politiques et à des programmes spécifiques pour les pays, les institutions, les entreprises.

Programme

Jeudi 23 janvier2014

9h30-10h Accueil et inscription des participants

10h-13h Dominique de Courcelles, Amal El-Sabban, Mahmoud Sami Nabi, Jacques Samarut, Pierre-

10h30-13h

Session I Ethique, religions, sociétés

Présidence : André Miquel

10h30-11h15 

  • Dominique de Courcelles Ethique et religions pour une économie juste : enjeux
  • Mohamed Azab Vivre ensemble : l’humanisme de l’islam
  • Muhammad Umer Chapra Socio-Economic Justice from an Islamic Perspective

Pause 11h15-11h30

10h Ouverture par : François Moreau

Présidence : Bruno Pinchard

11h30-12h15

  • Bariza Khiari Juste engagement citoyen
  • P. Christophe Roucou Une économie juste, est-ce possible ? A quelles conditions ? Un point de vue catholique.
  • Mustapha Cherif Ethique et médianité

12h15 Perspectives

  • Bochra Kammarti Ethiques et Usages de l’argent
  • Lucie Rousselot Pour l’éducation
  • Sana Kahlaoui Pour le vivre ensemble
  • Gabrielle Halpern Non à l’éthique marketing

Discussion

13h-14h Déjeuner-buffet, Fondation Singer-Polignac

14h-18h30

Session II Géopolitique, justice économique

Présidence : Abdul Ghafar Ismail

14h-15h30

  • Ibrahim Warde Crise financière et évolution de l'idée de justice économique
  • Beddy Ould Ebnou La question de la justice distributive mondiale : le sens d'un impensé
  • Pierre Berthelot Géopolitique de l’eau dans quelques pays arabo-musulmans : coopération et partage
  • Christoph Lütge Ethics and competition in the modern globalized economy.
  • Frédéric Ichay Comment les considérations géopolitiques influencent-elles les politiques économiques des Etats et quelle est la place de la justice dans ces politiques ?
  • Chantal Cutajar La lutte globalisée contre la fraude et le blanchiment : pour la justice économique

15h30 Point de vue

  • P. Jean-Paul Durand AIDOP réfléchit aux stratégies de sécurité humaine.

15h40 Discussion

Pause 16h-16h15

Présidence : Hala El Said

16h15-17h15

  • Francis Casorla et Sophie Henry Ethique, médiation et entreprise
  • Borhen Trigui Economie solidaire : expériences tunisiennes
  • Mohamed Chalghoum Se concilier avec l’arbitrage islamique

17h15 Perspectives

  • Arfang Sonko L’Association Arfang Bassire Sonko pour l’éducation, la santé, la solidarité en Casamance
  • Jérôme Beilin République Centrafricaine et Association Batali
  • Djamel Bouteldja Intermédiation entre local et global
  • Maxime Dossa Financer le développement local grâce à la finance participative ou crowdfunding

17h45 Discussion générale 18h30 Fin de la journée

20h30 Dîner pour les intervenants

Vendredi 24janvier 2014 

9h15 Accueil des participants

9h30-13h

Session III Economie solidaire et sociale, action humanitaire, économie islamique

Présidence : Geneviève Causse

9h30-11h15

  • Christoph Strosetzki La justice et l’équité selon Aristote.
  • Emmanuel Gabellieri Principes et pratiques du catholicisme social.
  • Eric Geoffroy Soufisme et économie.
  • Abderrahmane Lahlou Les fondements philosophiques et éthiques de l’économie et de la finance islamiques
  • Georges Decocq La question du juste prix : ou comment l'économie et la culture (avec la morale ou l’éthique) influencent le droit
  • Mahmoud Sami Nabi Profit Sharing and Debt Contracts in Presence of Moral Hazard

Discussion

Pause 11h15-11h30

Présidence : George J. Gendelman

11h30-12h30

  • Mohammed Nadif et Omar Hniche La micro finance participative et solidaire au Maroc entre le discours et la réalité.
  • Satoshi Mizobata Corporate social responsibility in Russia and comparative analysis perspective.
  • Romona Taylor Williams et Anne-Sophie Gintzburger Examining the Impact of Economic Exclusion on Low Wealth and Communities of Color in St. Louis, MO: A Simulation of Pay Day Lending
  • Lotfi Boulahrir Pour un système financier au service de l’homme et de l’économie.

12h30 Perspectives

  • Dalal Aassoulib Nouvelles énergies et financements éthiques : Le cas du Maroc et de la Turquie.
  • Houssem Bedoui Compétitivité et éthique, les waqfs
  • Ali Ait Belhoucine The applicability of risk sharing in islamic finance: ’A real world risk model for a better balance between shari’ah objectives and investors interests’
  • Abdul Ghafar Ismail Ethics in relation to Islamic finance activities

 

Lieux

  • Fondation Singer-Polignac - 43 Avenue Georges Mandel
    Paris, France (75016)

Dates

  • jeudi 23 janvier 2014
  • vendredi 24 janvier 2014

Mots-clés

  • éthique, religions, économie

Contacts

  • Bochra Kammarti
    courriel : bochra [dot] kammarti [at] ehess [dot] fr
  • Amine Trabelsi
    courriel : cirid [dot] net [at] gmail [dot] com
  • Anne Sophie Gintzburger
    courriel : cirid [dot] net [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique De Courcelles
    courriel : cirid [dot] net [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Éthique et religions pour une économie juste », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 08 janvier 2014, http://calenda.org/273416