AccueilCentenaire de « Totem et tabou »

Centenaire de « Totem et tabou »

100 years of «Totem and Taboo»

Psychanalyse et interdisciplinarité au XXIe siècle

Psychoanalysis and interdisciplinarity in the 21st century

*  *  *

Publié le vendredi 10 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

Pour commémorer le centenaire de Totem et tabou, la psychanalyse à l’université invite aujourd’hui les disciplines affines à revenir à la table de Freud pour se réapproprier son héritage, en un repas totémique renouvelé. Ce centenaire entend réinterroger la postérité et l’actualité du geste freudien, pour chercher à penser la psychanalyse au XXIe siècle, dans l’horizon des interactions pluridisciplinaires qui l’ont nourrie dès sa naissance.

Annonce

Organisé par le CRPMS et l’UFR d’Études Psychanalytiques – Soutenu par la Mairie de Paris

Argument

Il y a cent ans paraissait Totem et Tabou, où Freud rend compte de l’origine du lien social par l’hypothèse inouïe du meurtre du père de la horde par les frères coalisés en un mouvement de révolte. Cette mise au jour d’un acte réel, dont il précisera dans L’homme Moïse que sa vérité est d’ordre non matériel mais historique, est l’une des thèses freudiennes les plus discutées. À preuve, la fortune de cette fiction dans les champs du savoir est souvent passée par sa requalification en mythe (Lévi-Strauss), fut-il génial (Lacan).

Reste qu’au-delà du statut que chacun lui accorde, cette hypothèse a eu de considérables effets théoriques non seulement au sein de la psychanalyse, mais également dans la philosophie politique, l’anthropologie ou l’histoire des religions. Car si elle découle au départ d’une tentative de préciser le statut clinique de la toute-puissance de la pensée et de la phobie infantile, cette hypothèse proprement psychanalytique n’a pu se constituer qu’en donnant un rôle d’interlocuteur privilégié à des disciplines affines. C’est cette démarche dont on souhaite commémorer le centenaire dans ce colloque, en réinterrogeant à la fois sa postérité et son actualité au XXIe siècle.

Nous proposons donc de remettre au travail le rôle de cette fiction théorique (et de ses avatars dans L’homme Moïse et le monothéisme) pour en faire la matrice d’une interrogation sur l’intérêt de la psychanalyse pour d’autres disciplines et sur les conditions d’un dialogue interdisciplinaire autour des enjeux de Totem et Tabou.

Nous indiquons quelques unes des dimensions de ce dialogue. Depuis la philosophie politique, nous interrogerons la fondation freudienne du contrat social et l’articulation inédite qu’elle propose de l’individuel au collectif. Les avancées de l’épigénétique contemporaine permettront de revenir sur la transmission d’un héritage archaïque. Avec l’anthropologie, nous ressaisirons l’analyse freudienne du ressort inconscient des structures sociales et des formations religieuses. Nous questionnerons le statut de la construction dans la démarche de l’historien et dans celle du psychanalyste.

Le colloque est ouvert à tous. Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.

Renseignements : totemettabou2014@gmail.com

Programme

Jeudi 23 janvier

Matinée — 9h-13h : Totem et tabou, une méthode pour l’interdisciplinarité ?

  • François Villa, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Totem et tabou, un modèle pour l’interdisciplinarité ?
  • Olivier Douville, Maître de Conférences en Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. La réception de Totem et tabou par les anthropologues du temps de Freud
  • Eric Smadja, Psychiatre, psychanalyste et anthropologue. L'irruption traumatique de Totem et tabou dans le champ des sciences humaines et sociales
  • Giovanni Lévi, Professeur d’Histoire (Université Ca’ Foscari Venise). Totem et tabou : analogie et ressemblance

Après-midi — 14h30-18h30 : Totem et tabou, Histoire et vérité historique

  • Sophie Wahnich, Directrice de Recherche en Histoire (CNRS/EHESS). La Révolution française au regard de Totem et tabou
  • Bruno Karsenti, Directeur d’Études en Philosophie (EHESS). Insistance ou résistance de la vérité historique dans Totem et tabou
  • Alain Vanier, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychiatre, Psychanalyste. Totem et tabou, mythe clinique
  • Jacques Ehrenfreund, Professeur Ordinaire d’Histoire (Université de Lausanne). Yerushalmi, un historien du judaïsme en dialogue avec Freud

Vendredi 24 janvier 

Matinée — 9h-13h : Totem et tabou et le politique

  • Joel Birman, Professeur dans le Programa de Pós-Graduação em Teoria Psicanalítica (Université Fédérale de Rio de Janeiro), Psychanalyste. Freud et le politique
  • Markos Zafiropoulos, Directeur de Recherche en Psychanalyse et Sciences Sociales (CNRS/Université Paris Diderot), Psychanalyste. Ce que disait Lacan de Totem et tabou
  • Mariella Pandolfi, Professeur Titulaire d’Anthropologie (Université de Montréal). Faire violence à la violence ? L’Empire Lite du XXIe siècle
  • Etienne Balibar, Professeur de Philosophie (Universités Paris Ouest Nanterre La Défense/Californie-Irvine/Columbia). Psychologie des masses et analyse du moi : entre l’hypothèse régressive et l’hypothèse répressive, le moment du transindividuel

Après-midi — 14h30-18h30 : Totem et tabou, fantasme et lien social

  • Christian Hoffmann, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Chronique d'une mort annoncée : la chute du Pater familias
  • Régine Waintrater, Maître de Conférences en Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Du contrat fraternel aux alliances inconscientes : Freud et la pensée du groupe
  • François Richard, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Le père de la horde n’est pas le père œdipien
  • Paul-Laurent Assoun, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Totem  ou  tabou : l’envers inconscient du lien social

Samedi 25 janvier

Matinée — 9h-13h : Fonction du mythe et fonction de la construction

  • Thomas Lepoutre, Psychologue clinicien, Doctorant en Psychopathologie (Université Paris Diderot). Le mythe de la horde originaire à l’épreuve du roman familial
  • Janine Puget, Médecin, Psychanalyste, ex-directrice du Magistère de psychanalyse de famille et couple de l’Institut de Santé Mentale (Association psychanalytique de Buenos Aires). Comment penser après Freud le lien social ?
  • Bertrand Ogilvie, Professeur de Philosophie (Université Saint Denis), Psychanalyste. La psychanalyse entre mythologie et politique
  • Patrick Merot, psychiatre, psychanalyste. Totem et tabou au regard de « Vue d'ensemble des névroses de transfert » : d'un mythe à l’autre

Après-midi — 14h30-18h30 : Perspectives à partir de Totem et tabou

  • Fethi Benslama, Professeur de Psychopathologie (Université Paris Diderot), Psychanalyste. Le principe de concordance
  • Olivier Putois, Chercheur post-doctorant en Études psychanalytiques et Épistémologie de la biologie (LabEx « Who am I ? » Déterminants de l’identité, de la molécule à l’individu/Université Paris Diderot). Quelques concordances actuelles des fantasmes originaires
  • Jean-Claude Ameisen, Président du Comité Consultatif National d’Éthique, Professeur de Médecine (Université Paris Diderot). L’éthique à partir de Totem et tabou

Conclusions générales

Lieux

  • Université Paris Diderot — Amphithéâtre Buffon - 15 rue Hélène Brion
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 23 janvier 2014
  • vendredi 24 janvier 2014
  • samedi 25 janvier 2014

Mots-clés

  • psychanalyse, totémisme, culture, inconscient, père, mythe, fantasme, loi, politique, religion, méthode, interdisciplinarité

Contacts

  • Thomas Lepoutre
    courriel : totemettabou2014 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Thomas Lepoutre
    courriel : totemettabou2014 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Centenaire de « Totem et tabou » », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 10 janvier 2014, http://calenda.org/273688