AccueilArchéologie de la frontière

Archéologie de la frontière

Archaeology of the border

Neuvième journée doctorale d'archéologie - Paris 1 Panthéon-Sorbonne / ED 112

*  *  *

Publié le lundi 13 janvier 2014 par Luigia Parlati

Résumé

Cette année encore, l'École doctorale d'archéologie (ED112) de l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne propose à tous les doctorants du PRES héSam de se réunir et de réfléchir autour d'une thématique commune. Cette neuvième journée doctorale aura pour thème « la frontière ».

Annonce

Argumentaire

La notion de frontière, constamment réactualisée et même érigée au sein des débats publics comme sujet majeur de réflexion dans nos sociétés modernes européennes – avec ses corollaires (migrations, sociétés, cultures…) - figure comme une réalité incontournable de la discipline archéologique.

Entreprendre une étude de la « frontière » soulève cependant de sérieuses difficultés. Largement développé en anthropologie sociale sous l’angle de l’identité et de l’ethnicité notamment, ce concept recouvre des aspects bien difficiles à saisir par les archéologues.

Tout en s'appuyant sur les acquis et les problèmes soulevés par les sciences humaines et sociales, c'est ici le regard de l'archéologue sur la culture matérielle que nous souhaitons placer au fondement d'une approche spatiale de la frontière.

Dans cette perspective, les débats pourront s'organiser autour de trois principaux axes de recherche :

  • Le premier s'intéresse aux territoires de marge. En périphérie de faciès bien ‐ délimités existent en effet des formes de cultures hybrides qui s'expriment par la fusion de motifs et d'influences. Loin d'être ''marginaux'', ces espaces doivent être conçus comme des lieux de contacts, de dynamismes aptes à favoriser la naissance de nouvelles cultures.
  • Le suivant conçoit la frontière comme un lieu de contrôle des flux, définissant un territoire. La frontière peut donc être lue comme l'expression d'une identité qu'affirme, se reconstruit ou s'invente une communauté.
  • Le dernier veut attirer l'attention sur la présence d'éléments ''allogènes'' à l'intérieur d'un faciès bien défini.

Cet appel à candidature est ouvert à tous doctorants ou jeunes docteurs du PRES héSam.

Modalités de participation

Les candidats sont libres de proposer au choix une communication ou un poster.

Les propositions devront être adressées à l'adresse suivante doctoranted112@univ-paris1.fr, au plus tard le 16 février sous la forme d'un résumé de 300 mots.

Les candidats qui auront été retenus seront avertis au plus tard le 3 mars.

Nous vous prions également de joindre à votre proposition les informations suivantes :
-Nom, prénom
-ED
-UMR
-Equipe de rattachement
-Directeur/-trice de thèse
-Sujet de thèse
-Année d'inscription
-Nature de la présentation (com. ou poster)
-Titre de la communication ou du poster

Les actes de cette journée feront l'objet d'une publication dans la collection ArchéoDoct aux Publications de la Sorbonne.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter à l'adresse : doctoranted112@univ-paris1.fr

Comité organisateur 

Lucas Aniceto (ArScAn GAMA), Adrien Delvoye (ArScAn Ethnologie Préhistorique), Léa Hermenault (ArScAn Archéologies Environnementales), Bénédicte Khan (ArScAn APOHR - IFPO), Julien Treuillot (ArScAn Ethnologie Préhistorique).

Comité scientifique 

  • Patrice Brun, professeur de protohistoire européenne, directeur du master Archéologie préhistorique et protohistorique.
  • Pascal Butterlin, professeur d'archéologie de l'Orient ancien.
  • Véronique Darras, directrice de recherches au CNRS, directrice de l'UMR 8096 ARCHAM.
  • Brigitte Faugère, professeure d'archéologie précolombienne.
  • Manuel Gutierrez, maître de conférences, Habilité à diriger des recherches, d'archéologie africaine.
  • Francis Joannès, professeur d’assyriologie, directeur de l'UMR 7041 ArScAn.
  • Anne Nissen-Jaubert, professeure d'archéologie médiévale.
  • Alastair Northedge, professeur d'archéologie islamique, directeur du master Archéologie des périodes historiques.
  • Christophe Petit, professeur d'archéologie et environnement, directeur du master Archéologie et environnement.
  • Nicole Pigeot, professeure de préhistoire.
  • François Villeneuve, professeur d'archéologie romaine, membre senior de l'Institut Universitaire de France, directeur de l’École doctorale.

Lieux

  • Institut d'Art et d'Archéologie, salle Doucet (1er étage) - 6 rue Michelet
    Paris, France (75006)

Dates

  • dimanche 16 février 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • frontières, archéologie, approche spatiale, marges, périphéries, flux, territoire, communauté, culture

Contacts

  • ED 112 Comité d'organisation de la journée doctorale 2014
    courriel : doctoranted112 [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • ED 112 Comité d'organisation de la journée doctorale 2014
    courriel : doctoranted112 [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archéologie de la frontière », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 13 janvier 2014, http://calenda.org/273886