AccueilZones humides, produits alimentaires et gastronomie

Zones humides, produits alimentaires et gastronomie

Wet zones, alimentary products and gastronomy

*  *  *

Publié le vendredi 31 janvier 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le groupe d’histoire des zones humides consacrera sa neuvième journée d’étude à l’étude des produits alimentaires des zones humides et à la gastronomie. La réunion aura lieu à Belley (Ain) les 8 et 9 octobre 2014 et se situera dans la mouvance des manifestations gastronomiques annuelles Brillât-Savarin.

Annonce

Argumentaire

Le Groupe d’histoire des Zones humides consacrera sa 9e journée d’étude à l’étude des produits alimentaires des zones humides et à la gastronomie. La réunion aura lieu à Belley (Ain) les 8 et 9 octobre 2014 et se situera dans la mouvance des manifestations gastronomiques annuelles Brillât-Savarin. Cette journée se déclinera sur trois thèmes principaux :

1/ Les produits comestibles

Les hommes et les femmes ont toujours su tirer parti, à des fins alimentaires, des ressources qu’ils avaient à portée de main. Ces produits sont divers et très variés tant dans le monde animal (poissons, oiseaux, mammifères) que végétal (racines, feuilles et champignons). Cette journée d’étude voudrait recenser les principaux produits de cueillette ou de culture tirés des marais et des étangs que l’homme a utilisés pour son alimentation.

2/ Mets complémentaires ou de substitution ?

Les espaces humides sont des espaces où jusqu’au milieu du XIXe siècle l’on mourrait jeune à cause des fièvres mais où l’on mourrait rarement de faim. Les études démographiques montrent qu’au moment de la soudure, les hommes et les femmes du marais résistaient mieux que ceux des plaines céréalières. Ils trouvaient toujours un poisson, un canard pour assurer l’ordinaire. La journée d’étude voudrait mettre en valeur ce phénomène en prenant exemple sur plusieurs régions françaises.

D’autre part, on souhaiterait dresser une géographie alimentaire des espaces humides et montrer la complémentarité de certains produits : à titre d’exemple, la carpe trouve toute sa pertinence là où le poisson de mer ne peut être vendu compte tenu des problèmes de conservations dus au transport. Y a-t-il d’autres produits comparables ?

3/ La gastronomie des espaces humides d’hier et d’aujourd’hui

Comment préparait-on les mets des espaces humides. A partir des livres de cuisine des fonds anciens, cette journée voudrait mettre en évidence les pratiques culinaires employées pour mettre en valeur ces produits, sans limites dans le temps mais aussi s’interroger sur le changement de regard porté sur l’alimentation à partir des produits des zones humides et donc sur la naissance d’une gastronomie spécifique.

On souhaiterait aussi aborder la gastronomie des temps présents et voir comment elle contribue, avec la pratique de la pêche et du tourisme, à la valorisation économique des zones humides.

Modalités de soumission

Vous trouverez ci-après un appel à communication. Les personnes intéressées sont priées d’envoyer un résumé de leur intervention à jean-michel.derex@noos.fr

avant le 15 juin 2014

Comité scientifique

  • Corinne BCK, professeur d’histoire médiévale et d’archéologie, université de Valenciennes, présidente du Groupe d’histoire des zones humides
  • Bertrand SAJALOLI, maître de conférences en géographie, université d’Orléans
  • Marie-Christine MARINVAL, maître de conférences en archéologie, Paris I Sorbonne
  • Virginie VERGNE, maître de conférences en géographie, université de Lille
  • Olivier CIZEL, juriste

Lieux

  • Belley, France (01000)

Dates

  • dimanche 15 juin 2014

Mots-clés

  • zones humides, produits alimentaires, gastronomie

Contacts

  • Jean-Michel Derex
    courriel : jean-michel [dot] derex [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Michel Derex
    courriel : jean-michel [dot] derex [at] noos [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Zones humides, produits alimentaires et gastronomie », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 31 janvier 2014, http://calenda.org/274065