AccueilLa santé des familles monoparentales au Royaume-Uni

La santé des familles monoparentales au Royaume-Uni

The Health of One-Parent Families in the UK

Du Black Report au rapport Marmot (1990-2010)

From the Black Report (1980) to the Marmot Review (2010)

*  *  *

Publié le vendredi 17 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

La durée de vie des Anglais a augmenté mais les disparités sanitaires se sont accentuées dans le même temps (Marmot, 2010). L’objectif de la journée d’études permettra de lever le voile sur ces phénomènes et de les analyser au regard d’enquêtes qualitatives et quantitatives par exemple. Il s’agira d’étudier les réalités de la vie quotidienne de ces parents, les inégalités sociales et géographiques en matière de santé, de comprendre les mécanismes et d’envisager les enjeux sanitaires sur les futures générations tout en sachant que la responsabilité de la santé publique est transférée du National Health Service aux collectivités locales, selon les propositions du gouvernement de coalition.

Annonce

Argumentaire

La durée de vie des Anglais a augmenté mais les disparités sanitaires se sont accentuées dans le même temps (Marmot, 2010). Si la dépression des mères qui élèvent leur enfant seule fait l’objet de publications (Bebbington et al, 2003 ; Atkins, 2010), d’autres déterminants de la santé liés au style de vie - le tabagisme, la consommation d’alcool, la fatigue, les problèmes de sommeil, l’obésité, la nutrition, la diététique, les maladies cardiovasculaires, respiratoires, les cancers, la mortalité, le manque d’activités physiques et de loisirs - sont peu évoqués, voire peu documentés ou passés sous silence. Or, la santé des mères qui élèvent leurs enfants seules, qu’elles soient divorcées, séparées ou veuves, est plus fragile que celle des femmes mariées ou vivant en couple (Beatson-Hird et al, 1989).

Au Royaume-Uni en 2011, deux millions (1,96 m) de familles sur les 18 millions (17,9 m) que compte ce pays étaient des familles monoparentales (ONS 2012)) avec enfants à charge. Les mères représentent près de 92 % d’entre elles et ces taux ont peu évolué depuis 2001.

L’objectif de la journée d’études permettra de lever le voile sur ces phénomènes et de les analyser au regard d’enquêtes qualitatives et quantitatives par exemple. Il s’agira d’étudier les réalités de la vie quotidienne de ces parents, les inégalités sociales et géographiques en matière de santé, de comprendre les mécanismes et d’envisager les enjeux sanitaires sur les futures générations tout en sachant que la responsabilité de la santé publique est transférée du National Health Service aux collectivités locales, selon les propositions du gouvernement de coalition.

Organisée par Monde anglophone : politiques et sociétés (MAPS)

Programme

9 h – 9 h 15 : accueil et mot de Madame Martinet  directrice de l’unité de recherche Histoire et dynamique des espaces anglophones : du réel au virtuel (HDEA).

Présidente de séance/Chair: Professor Elizabeth Dowler

  • 9 h 15 - 10 h : keynote speaker: Professor Ann Berrington, University of Southampton & ESRC Centre for Population Change, et questions. The Changing Demography of Lone Parenthood in the UK
  • 10 h – 10 h 30 : Professor Sarah Payne, University of Bristol. Lone parents and mental health in the UK: findings from the 2011 Poverty and Social Exclusion Survey
  • 10 h 30 – 11 h : Dr Susan Harkness,  University of Bath. The Influence of Employment on Depression among British Lone and Partnered Mothers under an Era of Welfare Reform

11 h – 11 h 15 : pause/break

Présidente de séance/Chair: Dr Nadia Mantovani

  • 11 h 15 – 11 h 45 : Judy Corlyon, Principal Researcher at the Tavistock Institute of Human Relations. Causes and consequences of poor mental health following divorce and separation
  • 11 h 45 – 12 h 15 : Professor Elizabeth Dowler, University of Warwick. Surviving not thriving:  eating and health in lone parent families in the UK

12 h 15 – 12 h 45 : questions

13 h – 14 h : déjeuner/ lunch

  • 14 h 15 – 14 h 45 : Dr Tamsim Hinton Smith, University of Sussex. UK lone parent university students – exploring health-related issues in an atypical research group.’

Présidente de séance/Chair: Dr Fabienne Portier-Le Cocq

  • 14 h 45 -15 h 15 : Dr Denise Hawkes, The Institute of Education, University of London. Inequality in Health and Development of Children in the UK: Evidence from the Millennium Cohort Study.

15 h 15 -15h 30 : pause/break

  • 15 h 30 -16h 00 : Alison Hadley OBE, UK’s Director of Teenage Pregnancy Knowledge Exchange, University of Bedfordshire. The Teenage Pregnancy Strategy for England: lessons learned but more to do
  • 16 h 00 -16 h 30 : Dr Nadia Mantovani, St George’s University of London. Early Motherhood and Social Capital: Exploring the impact of social organisation on the health of Black teenage mothers ‘looked after’ by the State.
  • 16 h 30 -17 h 00 : Dr Lisa Arai, University of Teeside. Public health, social anxieties: the example of the English lone teenage mother

17 h - 17 h 30 : questions

17 h 30 : clôture de la journée d’études/ end of the conference.

Lieux

  • Université Paris Sorbonne, Maison de la recherche, salle D035 - 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Dates

  • vendredi 24 janvier 2014

Mots-clés

  • famille monoparentale, santé, Royaume-Uni, 20e-21e siècles

Contacts

  • Fabienne Portier-Le Cocq
    courriel : fabienne [dot] portier-lecocq [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Fabienne Portier-Le Cocq
    courriel : fabienne [dot] portier-lecocq [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La santé des familles monoparentales au Royaume-Uni », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 17 janvier 2014, http://calenda.org/274278