AccueilQue faire des restes ?

Que faire des restes ?

What to do with leftovers?

Le réemploi dans les sociétés d'accumulation

The reuse of societies of accumulation

*  *  *

Publié le vendredi 24 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

Ce colloque s’adresse à tous ceux qui pratiquent et/ou s’intéressent à la récupération et au réemploi : chercheurs, artistes, glaneurs, techniciens, associations, acteurs publics, industriels,musées, etc. Il constitue l’aboutissement d’une recherche collective et pluridisciplinaireportant sur la récupération et la requalification des restes – déchets, objets usagés, rebuts, matériaux… Nous proposons d’examiner les activités de réemploi sous trois aspects qui feront chacun l’objet d’une demi-journée de débats : 1) collecter, 2) travailler, revaloriser, réinsérer, 3) conserver, exposer, mettre en scène. Les présentations, à deux voix, associeront chercheurs et praticiens.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque s’adresse à tous ceux qui pratiquent et/ou s’intéressent au réemploi : chercheurs, artistes, glaneurs, techniciens, associations, acteurs publics, industriels, musées, etc. Il constitue l’aboutissement d’une recherche collective et pluridisciplinaire portant sur la récupération et la requalification des restes – déchets, objets usagés, rebuts, matériaux… Nous proposons d’examiner les activités de réemploi sous trois aspects qui feront chacun l’objet d’une demi-journée de débats.

Nous aborderons dans un premier temps la collecte des déchets, des objets abandonnés… À rebours d’une approche technicienne, nous souhaitons réfléchir à cette activité, à ses modalités d’organisation et au sens que lui confèrent ceux qui la pratiquent. Nous nous intéresserons aux secteurs formel et informel, dans les sociétés du Nord et du Sud.

La deuxième demi-journée sera consacrée aux différentes modalités de travail et d’emploi dans ce secteur : emploi associatif, contrats d’insertion, compagnons d’Emmaüs, travail bénévole. Nous analyserons les modèles économiques qui sous-tendent ces activités, la mise en valeur des restes ainsi que la valeur du travail manuel dans une société dite « de la connaissance ». Enfin, nous mettrons en question l’articulation courante entre requalification des objets et réinsertion des individus.

Enfin, nous nous pencherons sur l’histoire et la mémoire qui transitent par les restes. Nous traiterons notamment la question de la conservation, en particulier dans les musées, l’exposition des objets et parfois des travailleurs, ainsi que la mise en scène dans le cadre du théâtre aux prises avec les objets.

Les présentations, à deux voix, associeront chercheurs et praticiens.

Programme

12 février (9h30-12h)  - Collecter

  • « Les éboueurs entre collecte des ordures ménagères et récupération », Christophe Clerfeuille (éboueur, président de l’association Collectif Ripeurs) et Stéphane Le Lay (sociologue, CNAM)
  • « Vivre des déchets : la corporation des chiffonniers du Caire », Romani Badir (chiffonnier au Caire, Association of Garbage Collectors) et Bénédicte Florin (géographe, Université de Tours, CITERES)

Buffet

12 février (13h30-16h30) – Travailler, revaloriser, réinsérer

  • « La mission impossible des ressourceries », Sandrine Andréini (directrice de la Réserve des arts) et Delphine Corteel (anthropologue, Université de Reims, IDHE)
  • « Le réemploi comme support d’insertion », Pascale Lapalud (encadrante technique, Rejoué) et Sophie Rétif (sociologue, IDHE)
  • « Le réemploi à Emmaüs : une approche évolutive des outils de la solidarité », Bernard Arru (directeur des Ateliers du Bocage, Emmaüs) et Axelle Brodiez-Dolino (historienne, CNRS, LAHRHA)

13 février (9h30-12h30) – Conserver, exposer, mettre en scène

  • « Mettre en scène le travail des éboueurs », Natalie Benelli (sociologue, Hochschule Luzern Soziale Arbeit) et Lisa Dowda (écrivaine, metteuse en scène de "This Is New York’s Strongest")
  • « Conserver et exposer les restes dans un musée de société », Denis Chevallier (directeur scientifique adjoint, responsable du département recherche et enseignement, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) et Octave Debary (anthropologue, Université Paris Descartes, LAHIC)
  • « Restes et histoires dans le théâtre d’objets : entre poétique de la société de consommation et archéologie de l’ordinaire », Christian Carrignon (metteur en scène, Cie Théâtre de Cuisine) et Jean-Luc Mattéoli (chercheur en études théâtrales)

Comité d’organisation

Natalie Benelli, sociologue, Hochschule Luzern Soziale Arbeit

Delphine Corteel, anthropologue, Université de Reims

Octave Debary, anthropologue, Université Paris Descartes

Bénédicte Florin, géographe, Université de Tours

Stéphane Le Lay, sociologue, CNAM

Sophie Rétif, sociologue, IDHE

Contact

Delphine Corteel : delphine.corteel@univ-reims.fr

Informations pratiques

Le Grand Parquet – Jardins d’Eole, 35 rue d’Aubervilliers 75018 PARIS

Métros : Stalingrad, Riquet, Marx Dormoy – Vélib devant le théâtre

Entrée libre et gratuite, sans inscription

Lieux

  • Jardins d'Éole, 35 rue d'Aubervilliers
    Paris, France (75018)

Dates

  • mercredi 12 février 2014
  • jeudi 13 février 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • restes, déchets, valorisation, travail, emploi, consommation, conservation, musées

Contacts

  • Delphine Corteel
    courriel : delphine [dot] corteel [at] univ-reims [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Delphine Corteel
    courriel : delphine [dot] corteel [at] univ-reims [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Que faire des restes ? », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 24 janvier 2014, http://calenda.org/274433

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème