AccueilFrancophonies méditerranéennes (XXIe siècle) : langues, littératures

Francophonies méditerranéennes (XXIe siècle) : langues, littératures

The French-speaking Mediterranean world (21st centuries): languages and literature

*  *  *

Publié le jeudi 30 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

En proposant d’organiser un colloque sur les francophonies méditerranéennes au début du XXIe siècle, le centre Traverses 19-21 poursuit son travail de collaboration avec le Maghreb et le Machrek. Après avoir mis en valeur la littérature de l’Indépendance ou de la dernière décennie de XXe siècle, les organisateurs, algériens,  français et marocains, de ces journées souhaiteraient mettre l’accent sur la quinzaine d’années qui ouvrent le XXIe siècle. La fin de la décennie noire en Algérie, la mondialisation des échanges et de la culture, les révolutions arabes, les crises économiques, les nouvelles formes d’immigration, les guerres africaines (Lybie et Mali), constituent des événements majeurs dont l’impact ne se fait pas encore forcément sentir, mais dont on ne peut faire l’économie quand on réfléchit à l’état présent de la francophonie dans le monde méditerranéen.

Annonce

Contexte

Ce colloque s’inscrit dans la continuité d’une série de rencontres organisées par le centre Traverses 19-21 et l’université de Grenoble 3 depuis plusieurs années. En novembre 2006, une journée d’études porte sur le roman maghrébin contemporain, en collaboration avec l’association grenobloise Amal et avec la participation du romancier algérien Boualem Sansal. Quatre ans plus tard, en avril 2010, Claude Coste et Daniel Lançon consacrent un colloque aux « Perspectives européennes des études francophones ». De nombreux liens ont ainsi été tissés avec plusieurs universités algériennes : la revue du centre Traverses 19-21, Recherches & Travaux, confie en 2009 la direction d’un numéro à deux professeurs de l’ENS d’Alger, Belaïd Djefel et Boussad Saïm (« Écrire en temps de détresse : la littérature algérienne des années 90 ») ; vient de paraître (décembre 2012) un volume dirigé par Khedidja Khelladi, professeur à l’université d’Alger, portant sur les « Pouvoirs du mythe dans les littératures francophones du Maghreb et du Machrek. » Parallèlement à cette collaboration régulière avec l’Algérie, l’université de Grenoble 3 et le centre Traverses travaillent depuis 2010 avec le département de français de l’université de Meknès au Maroc. Un colloque « Barthes au Maroc » s’est tenu à l’université Moulay Ismaïl en mai 2010 sous la direction de Ridha Boulaâbi, Claude Coste et Mohamed Lehdahda. Les actes viennent de paraître aux Presses de l’Université de Meknès. L’élection de Daniel Lançon, en 2006, à un poste de professeur de littératures francophones, puis celle de Ridha Boulaâbi, comme maître de conférences, en 2011, sont venues développer la recherche et l’ouvrir sur les francophonies de la Tunisie, du Machrek en général et de l’Égypte en particulier. Plusieurs doctorants travaillent sous la direction de Daniel Lançon sur des sujets concernant les littératures françaises et francophones du bassin méditerranéen.

Argumentaire

En proposant d’organiser un colloque sur les francophonies méditerranéennes au début du XXIe siècle, le centre Traverses 19-21 poursuit donc son travail de collaboration avec le Maghreb et le Machrek. Après avoir mis en valeur la littérature de l’Indépendance ou de la dernière décennie de XXe siècle, les organisateurs, algériens,  français et marocains, de ces journées souhaiteraient mettre l’accent sur la quinzaine d’années qui ouvrent le XXIe siècle. La fin de la décennie noire en Algérie, la mondialisation des échanges et de la culture, les révolutions arabes, les crises économiques, les nouvelles formes d’immigration, les guerres africaines (Lybie et Mali), constituent des événements majeurs dont l’impact ne se fait pas encore forcément sentir, mais dont on ne peut faire l’économie quand on réfléchit à l’état présent de la francophonie dans le monde méditerranéen. A cette première délimitation temporelle (2000-2014) s’en ajoute une autre, concernant cette fois-ci l’objet même de la recherche. Si le monde francophone touche à tous les sujets et à tous les domaines, on privilégiera la langue (ou les langues) et la littérature. La francophonie – faut-il le rappeler ? – est d’abord une question linguistique : présence de la langue française, confrontation aux autres langues de la région comme l’arabe ou le berbère ou à des langues étrangères comme l’anglais ou l’espagnol, développement du bilinguisme. Ces réalités ne sont pas neuves, mais il paraît nécessaire de faire le point sur la situation actuelle à une époque où la colonisation s’éloigne. La linguistique et la socio-linguistique tiendront une grande place dans les interventions d’autant que le centre de recherches de l’ENS d’Alger, le LISODIP, s’intéresse à tous les phénomènes socioculturels liés aux milieux plurilingues. Quant au LIDILEM de Grenoble 3, il manifeste une grande expérience dans le domaine du français langue étrangère ou du français langue seconde. Au-delà de l’usage quotidien de la langue, la littérature offre un champ d’exploration dont il est inutile de souligner l’importance. Où en sont les littératures francophones de la Méditerranée ? Quels sont les objets qu’elles se donnent ? Peut-on parler d’une langue littéraire propre aux milieux bilingues ? Quels sont les lieux de productions et de diffusion (maisons d’éditions, revues, presse, etc.) ? Comment se pose la question des archives et quel est l’avenir des études génétiques dans cette région du monde où la relation au manuscrit ne correspond pas forcément au fétichisme du monde occidental ?

Axes thématiques

Le colloque se propose ainsi d’explorer les domaines suivants :

  • 1) La langue entre réalité et imaginaire : état des lieux, phénomènes de créolisation, représentation de sa propre langue et de celle de l’ « autre », didactique du français, problématique de la traduction…
  • 2) La littérature : nouvelles thématiques, nouvelles formes, nouveaux genres, dialogue avec les littératures de langue arabe, lectorat…
  • 3) Les archives et les éditions : bibliothèques, librairies et maisons d’édition, centres de recherches, catalogage, numérisation, imaginaire du livre et de la trace… Ces objets de recherche concernent directement un des axes prioritaires de la recherche définis par l’université de Grenoble 3.
  • 4) La recherche en critique littéraire et en sciences humaines : place des études postcoloniales en Méditerranée, confrontation de la recherche occidentale et d’autres traditions littéraires, les Orients de la francophonie méditerranéenne (orientalisme et francophonie), réalité et fiction du décentrement culturel, études de genre…
  • 5) La francophonie à l’aune de l’histoire (révolutions arabes, crises économiques) : quelle place, quel discours et quel avenir pour la langue française ? quels sont les nouveaux espaces d’écriture et les nouvelles stratégies de communication (blogs, bandes dessinées, caricatures) ? Quelle écriture suscite l’immigration, légale ou clandestine (Sansal, Jelloun, Teriah) ?

Ces rencontres universitaires souhaiteraient inviter des écrivains afin qu’ils puissent intervenir pendant le colloque et éclairer la réflexion par leur point de vue de créateurs. Cette présence d’un ou deux écrivains permettra également d’ouvrir les travaux universitaires à un public beaucoup plus large. D’une part, une table ronde sera organisée en ville en collaboration avec les bibliothèques publiques et les associations franco-maghrébines grenobloises. D’autre part, un écrivain sera invité par l’UFR LLASIC et le département de lettres pour intervenir dans le séminaire de master consacré aux études francophones et dialoguer avec les étudiants autour d’une de ses œuvres inscrite au programme.

Programme

Mardi 11 février 2014

09H00-10H00 : accueil des participants

Allocutions des responsables

Matinée : LANGUES

sous la présidence de Atika Kara, ENS d’Alger

  • 10H00-10H-30 : Victoria Briault, Université Stendhal-Grenoble 3 : Sociolinguistique/travaux du LIDILem
  • 10H30-11H00 : Mariem Guellouz, Université Paris Diderot : Le français dans le débat politique tunisien, entre fascination et rejet
  • 11H00-11H30 : Bariaa Skaf, Liban/Université Stendhal-Grenoble 3 : Les variations graphiques dans la messagerie instantanée de scripteurs libanais
  • 11h30-1200 : Driss Meskine, ENS de Meknès : Fragments d’une vie ou vie fragmentée : Témoignage d’une travailleuse…

Discussion - Déjeuner

Après-midi : LITTÉRATURE

sous la présidence de Daniel Lançon, Université Stendhal-Grenoble 3

  • 14H00-14H30 : Ieme van der Poel, Université d’Amsterdam : Paria ou pionnier ? La figure du travailleur immigré dans les littératures de la diaspora marocaine
  • 14H30-15H00 : Diana Labontu-Astier, Université Stendhal-Grenoble 3 : Femmes ou esclaves : quelles libertés, quels enjeux ?

Discussion - Pause café

  • 15H30-16H00 : Saïd Kadraoui, Université Hadj Lakhdar de Batna : Poétique de la spécificité et de l'universalité dans la littérature algérienne d'expression française
  • 16H30-17H00 : Touriya Fili-Toulon, Université Lumière Lyon 2 : Pour une éthique des singularités

Discussion

Mercredi 12 février 2014

Matinée : LITTÉRATURE

Sous la présidence de Ieme Van der Poel, Université d’Amsterdam

  • 09H15-10H00 : Atika Kara/Malika Kebbas, ENS d’Alger : L’écriture hybride dans la littérature francophone algérienne
  • 10h00-10h30 : Mohamed Lehdehda, Université Moulay Ismaïl : Figures du double dans l’œuvre de Fouad Laroui

Discussion-Pause-café

  • 11H00-11H30 : Abdallah Stitou, Université Moulay Ismaïl : Mardochée de Kébir Mustapha Ammi : comment la fiction et l’Histoire se côtoient en asymptote
  • 11H30-12H 00: Lamia Oucherif, ENS d’Alger : Autour des romans de Hamid Grine

Discussion - Déjeuner

Après-midi : LITTÉRATURE

sous la présidence de Mohamed Lehdehda, Université Moulay Ismaïl

  • 14H00-14H30 : Liliane Swydan, université Saint-Joseph: Jubilation de l’écriture, Amertume de l’Histoire dans Le dernier Seigneur de Marsad de Charif Majdalani
  • 14H30-15H00 : Kadidja Khelladi, Université d’Alger : En français dans le texte : à propos de Mouloud Achour
  • 15H00-15H30 : Myra Prince, Éditions Geuthner : Autour de l’édition francophone contemporaine

Discussion

  • 18h00 Table ronde en présence de Youssouf Amine El-Alamy au café des Arts de Grenoble (36, rue Saint-laurent, Grenoble), organisée par l’association Interstices

Jeudi 13 février 2014

Matinée : GENRES

Sous la présidence de Marinette Matthey, Université de Grenoble 3-Stendhal

  • 09H30-10H00 : Elodie Gaden, Université de Paris IV-Sorbonne : La Littérature féminine contemporaine d’Égypte, d'ici et d'ailleurs
  • 10H00-10H30 : Christiane Chaulet-Achour, Université de Cergy Pontoise : Options d’écriture et actualité des mouvements socio-politiques : Lina Ben Mhenni, Kmar Bedana, Djamila Benhabib

Discussion

  • 11H00-11H00 : Shawn Temple, Université de Miami : Le désir dans L’enfant ébloui de Rachid. O. : un voyage vers l’Autre
  • 11H30-12H00 : Ralph Heyndels, Université de Miami : « Islam, mon amour » : la religion, le pays et la langue arabe dans Infidèles d’Abdellah Taïa

Discussion-Déjeuner

Après-midi : ARTS

sous la présidence de Claude Coste, Université de Stendhal-Grenoble 3

  • 14H00-14H30 : Abdelkrim Chiguer, Université Moulay Ismaïl : 1900-1960, Maroc, un certain regard de Frédéric Mitterrand et Abdellah Taïa. Légende(s) et contre-légende(s)
  • 14H30-15H00 : Andrew Stafford, Université de Leeds : Après Alger… Terre et mer pour de jeunes Algérois dans un photo-texte d’Aziz Chouaki et Bruno Hadjih

Discussion

Clôture du colloque

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme, amphithéâtre - 1221 avenue centrale - Domaine universitaire
    Saint-Martin-d'Hères, France (38)

Dates

  • mardi 11 février 2014
  • mercredi 12 février 2014
  • jeudi 13 février 2014

Mots-clés

  • francophonie, lanques, littératures, XXIe siècle

Contacts

  • Ridha Boulaabi
    courriel : ridha [dot] boulaabi [at] u-grenoble3 [dot] fr

Source de l'information

  • Ludivine Raimondo
    courriel : stephanie-ludivine [dot] raimondo [at] u-grenoble3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Francophonies méditerranéennes (XXIe siècle) : langues, littératures », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 30 janvier 2014, http://calenda.org/274728