AccueilProjeter les archives

Projeter les archives

Archive projects - new foundations

Vers de nouveaux fondements

*  *  *

Publié le vendredi 31 janvier 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le contexte de la production documentaire a profondément changé. Il est aujourd’hui un lieu commun d’affirmer que la transition vers le numérique est effectuée. La gestion des documents a évolué et les processus de travail se sont modifiés. En conséquence, la création de l’information, le rapport aux données et leur utilisation par le public et les historiens ainsi que la mission des archivistes sont en mutation. Ce qui impose aux communautés scientifiques d’archivistes de s’interroger sur les grandes orientations à venir. Les journées des archives 2014, réalisées par les archives de l’université catholique de Louvain et les archives d' État de Genève, proposent de projeter les archives dans le futur dès à présent engagé, d'analyser les mutations qu'elles traversent à tous les niveaux et de confronter les principes de l'archivistique contemporaine aux réalités qui se sont imposées ces dernières années.

Annonce

Argumentaire

Les archives dans 15 ans. Vers de nouveaux fondements

Le contexte de la production documentaire a profondément changé. Il est aujourd’hui un lieu commun d’affirmer que la transition vers le numérique est effectuée. La gestion des documents a évolué et les processus de travail se sont modifiés. En conséquence, la création de l’information, le rapport aux données et leur utilisation par le public et les historiens ainsi que la mission des archivistes sont en mutation. Ce qui impose aux communautés scientifiques d’archivistes de s’interroger sur les grandes orientations à venir.

La problématique traitée lors des deux journées d’avril 2014 s’articulera en quatre sessions.

La première session, intitulée «nouveaux regards», interrogera le rapport et les attentes à l’endroit des archives, qui se modifient. Quel concept se cache derrière l’utilisation désormais admise du terme «archive» au singulier ? Comment appréhender la dichotomie entre document et donnée, par exemple le passage de fonds d’archives à l’Open data ? Dans le domaine de la communication, l’accès immédiat à l’information devient-il un droit ? Les relations entre le conservateur et l’utilisateur de l’archive doit-il et peut-il se transformer ? La mise à disposition de documents en ligne fait apparaître également un nouveau paradigme.

Programme

Jeudi 24 avril

  • 9h - Accueil et introduction : Paul Servais, Professeur à l’Université catholique de Louvain, Directeur des Archives de l’Université catholique de Louvain
  • 9h15 - Les nouveaux rapports à l’information. Instantanéité, réseaux, partages… : Marc Lits, Professeur à l’Université catholique de Louvain

Session 1Nouveaux regards

  • 10h - Regards collectifs et nouveaux besoins sociétaux à l’endroit des archives : Elisabeth Verry, Directrice Archives départementales du Maine-et-Loire. Professeur à l’Université catholique de l’Ouest et à l’Université d’Angers

10h45 - Pause

  • 11h05 - L'archive : du document à la donnée : Andreas Kellerhals, Directeur des Archives fédérales suisses
  • 11h50 - Les archives : du conservateur à l’utilisateur : Normand Charbonneau, Conservateur et Directeur général des archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

12h35 - Clôture de la session

La deuxième session, « nouveaux objets, nouvelles responsabilités », étudiera la production des données et les relations entre série documentaire et système d’information dans le cadre par exemple d’un établissement à forte organisation. En bout de chaîne, les archives ne sont plus statiques comme par le passé mais elles sont devenues mouvantes, à l'image des bases de données ou des sites web. Il est nécessaire de s’intéresser ensuite à leur utilisation et leur exploitation historique. Le paradoxe entre mise à disposition et protection des données fait actuellement débat : les problèmes engendrés par le projet de directive européenne sur la protection des données et sa révision en cours seront débattus. Enfin, le concept de droit à l’oubli à l’heure du numérique sera questionné.

Session 2 - Nouveaux objets et nouvelles responsabilités

14h10 - Introduction à la session

  • 14h15 - Les archives : de la série au système : Lourdes Fuentes Hashimoto, Responsable du service des archives électroniques, Direction Information et Documentation, Groupe Total
  • 15h - La conservation des bases de données. Dimensions spécifiques et questions corrélées : Thomas van de Walle, Archives nationales. Chef du Département Archivage électronique et archives audiovisuelles
  • 15h45 - Entre valeur de transparence et déontologie du respect : quels équilibres ? : Jean-Marie Yante, Professeur à l’Université catholique de Louvain

16h30 - Discussion plénière

Les « nouveaux usages » des archives seront le thème de la troisième session. La définition et l’histoire des Humanités digitales permettront d’avoir la perception la plus actuelle possible de l’intégration des technologies numériques dans les pratiques de la recherche d’aujourd’hui. Cette application sera présentée à travers un projet de numérisation et modélisation historique à grande échelle. Outre la recherche historique, le questionnement des archives se renouvelle à travers des usages privés, tels la généalogie, collectifs ou encore publics, qui allient archives et gouvernance ; et enfin des usages détournés, voire commerciaux, se concrétisent comme dans des projets destinés au tourisme mettant en scène une réalité augmentée.

Vendredi 25 avril

Session 3 - Nouveaux usages

9h - Introduction de la session

  • 9h10 - Les Humanités digitales. L'intégration de la culture numérique dans les pratiques de la recherche d'aujourd'hui et la part qu’y apportent les archives : Paul Bertrand, Professeur à l’Université catholique de Louvain
  • 9h40 - Le projet Venice Time Machine où histoire et technologie se conjuguent pour modéliser le passé de la Cité des Doges : Frédéric Kaplan, Professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne

10h10 - Pause

  • 10h30 - Des usages privés : la mémoire de soi et de sa famille : Paul Servais, Professeur à l’Université catholique de Louvain
  • 11h - Des usages collectifs: archives, mémoire et identité. Patrimoines en héritage : Jean Davallon, Professeur à l’Université d’Avignon et à l’EHESS à Paris
  • 11h30 - Des usages publics : archives et gouvernance : Fabien Opperman, Conservateur général, responsable de la mission des archives et du patrimoine culture, Ministère de l’Éducation nationale (France)

12h10 - Discussion plénière

Les journées se clôtureront sur une ouverture aux «nouveaux défis» de l’archiviste: quel sera son profil dans 15 ans ? La communauté scientifique disciplinaire doit réexaminer les fonctions, les missions, les fondements archivistiques et la formation de l’archiviste de demain. L’archiviste ne peut désormais plus se contenter d’intervenir en bout de production mais doit être présent dès la création des documents dans les systèmes d’information. Les fondements sont remis en cause mais perdurent néanmoins ; l’évaluation, qui fait la différence entre le cœur des documents et le superflu, sera plus que jamais au centre de la mission de l’archiviste à l’ère de l’explosion documentaire.                 

Session 4 - De nouveaux cadres à la pensée archivistique

14h - Introduction

  • 14h05 - L’actualité des fondements de l’archivistique contemporaine. Un examen : Daniel Ducharme, archiviste, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Chargé de cours à l’École de Bibliothéconomie et des sciences de l’information à l’Université de Montréal
  • 14h50 Une projection. Les archives dans quinze ans : quelle vision ? : Pierre Flügicker, Archiviste d’État, Archives d’État de Genève

15h35 - Discussion plénière

Lieux

  • Université catholique de Louvain - Place de l'Université 1
    Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

Dates

  • jeudi 24 avril 2014
  • vendredi 25 avril 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • archives, digital humanities, archivistique, conservation, patrimoine

Contacts

  • Cathy Service des Archives de l'UCL - Université catholique de Louvain - Schoukens
    courriel : archives [at] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Cathy Schoukens
    courriel : cathy [dot] schoukens [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Projeter les archives », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 31 janvier 2014, http://calenda.org/275124