AccueilIndustrie des cœurs, industrie des corps

Industrie des cœurs, industrie des corps

The industry of hearts, the industry of bodies

Amour, sexualité et mariage dans l’Inde du XXIe siècle : imaginaires, fantasmes et ruptures

Love, sexuality, and marriage in 21st century India: representations, fantasy and rupture

*  *  *

Publié le lundi 03 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Souvent présentés comme des pays du mariage arrangé, ou du mariage d’enfants, de dures pratiques envers les veuves ou, plus récemment pour l’Inde, d’un pays de la « culture du viol », ces journées de rencontres cherchent à soulever le voile sur ces réalités contrastées en Asie du Sud, et à comprendre le contexte social, anthropologique et culturel de toute l’économie de la rencontre amoureuse. Finalement, qu’en est-il réellement aujourd’hui, dans l’Inde contemporaine du XXIe siècle ? Quelles sont les normes sociales en matière de sexualité et de mariage ? Quels sont les codes amoureux, sociaux, littéraires et iconographiques ? Comment, et par qui, sont-ils transgressés ?

Annonce

Argumentaire

Ces journée d’études, portant sur les dynamiques cinématographiques en Asie du Sud ouvrent le Festival du film d’Asie du Sud Transgressif, FFAST, avec une programmation reflétant la multiplicité de la production cinématographique en Asie du Sud.

Sous-représentés en France, ces cinémas écrasés par la production cinématographique indienne peinent à se faire connaître. La première édition a permis de poser les bases et faire un état des lieux de la question. Pour cette seconde édition, “Industrie des corps, industrie des coeurs”, c’est au mariage, à l’amour et à la sexualité, que nous nous intéresserons.

Ce thème a été inspiré par le film de Dibakar Banerjee, réalisateur de la scène « indie » du cinéma de Mumbai, intitulé Love, Sex aur Dhokha (Amour, Sexe et Trahison, 2010). Le film se construit autour de trois histoires enchevêtrées qui reprennent les trois notions éponymes. Premier film indien réalisé dans le style du « found footage », il adresse, aussi bien dans la construction visuelle et esthétique les questions des relations amoureuses inter-castes, du voyeurisme et de l’intimité sexuelle.

Comment le cinéma, et plus largement la culture visuelle, représentent-ils les normes sociales en matière d’amour, de mariage ou encore de sexualité ? Quels sont les codes amoureux, sociaux, littéraires et iconographiques qui sont repris en image ? Comment, et par qui, sont-ils transgressés ?

Organisation

Journées d’études, organisées en partenariat avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) et le Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS)

Programme

Mardi 28 janvier 2014

9H30 Accueil des participants

10H00-10H30 Introduction aux journées.

  • Hélène Kessous & Némésis Srour (Organisatrices des journées, Doctorantes au CEIAS)

10H30-12H

  • De l’amour en Asie du Sud. Marie Fourcade (CEIAS)
  • Epouses et courtisanes sur scène et à l’écran. Tiziana Leucci (CNRS / CEIAS)

12h00-14H30

Ciné Chaï FFAST projection du film “When Hari Got Married” de Ritu Sarin & Tenzing Sonam.

  • Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (INALCO / CEIAS)
  • Raphaël Voix (CNRS / CEIAS)

Discutante : Valérie Bénéï (CNRS )

14H30-16H00

Mariage et sexualité: de la métaphore au hors-champ.

  • Amandine D’Azevedo (Paris III)
  • Teresa Faucon (Paris III)

16H00-16H20 café / thé

16H20-18H00 (sous réserve)

Projection du documentaire “Love in India”, Qaushiq Mukherjee (2009).

Mercredi 29 janvier 2014

9H30 Accueil des participants

10H00-11H30 

Amours médiévales. Regards croisés littéraires et cinématographiques sur la transgression.

  • Catherine Servan-Schreiber (INALCO/CEIAS)
  • Hélène Kessous & Némésis Srour (Doctorantes au CEIAS)

Discutant: Delphine Ortis (Université Catholique de l’Ouest)

11H30-13H00

“Matrimania” : Filmer un documentaire sur le mariage en Inde (film en cours de réalisation).

  • Vincent Biteaud (Réalisateur)
  • Maximilien Van Aertryck (Réalisateur)

14H00-15H30

La sphère intime dans l’oeil des caméras de surveillance de Bombay : “Baisés sous CCTV”.

  • Pierre Friquet (Réalisateur)

15H30-17H00

Et la pornographie? Présentation du phénomène Savita Bhabhi.

  • Hélène Kessous et Némésis Srour (EHESS)

17H00-17H30

Conclusion et discussion sur l'ensemble du programme.

  • Denis Vidal (CEIAS)

18H00 Cocktail

Lieux

  • Auditorium, INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) - 65, rue des Grands Moulins
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 28 janvier 2014
  • mercredi 29 janvier 2014

Mots-clés

  • cinéma, Asie du sud, Népal, Bangladesh, Pakistan, Inde, mariage, amour, sexualité

Contacts

  • Némésis Srour
    courriel : nemesis [at] ffast [dot] fr
  • Hélène Kessous
    courriel : helene [at] ffast [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Némésis Srour
    courriel : nemesis [at] ffast [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Industrie des cœurs, industrie des corps », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 03 février 2014, http://calenda.org/275140