AccueilLe légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l’an Mil

Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l’an Mil

Moissac purveyor of legends and southern hagiographic culture around 1000 AD

Séminaire TERRAE - Journées d'études

*  *  *

Publié le lundi 03 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Ces journées d’étude voudraient partir d’un simple constat. À l’instar du Livre des Miracles de sainte Foy de Conques, les historiens connaissent surtout de l’hagiographie méridionale aux alentours de l’an Mil les récits de miracles des saints dont l’actualité est ravivée dans le contexte de la Paix de Dieu, de la constitution de nouveaux pouvoirs et d’une concurrence accrue entre les monastères. Or, à cette époque et avant son affiliation à Cluny, le scriptorium de Moissac, alors en pleine activité, produit, entre autres manuscrits, un légendier dont nous conservons d’importants fragments (BNF, Ms. Lat. 5304 et 17002). Alors que la présence de textes rares en a fait un réservoir de textes pour les philologues, la beauté de ses décorations un objet d’étude pour les historiens de l’art, il a été négligé par les historiens : son étude devrait toutefois permettre de réfléchir à la culture hagiographique méridionale autour de l’an Mil et élargir ainsi notre regard sur la production hagiographique dans le sud de la France au Moyen Âge central.

Annonce

Argumentaire

Ces journées d’étude voudraient partir d’un simple constat. A l’instar du Livre des Miracles de sainte Foy de Conques, les historiens connaissent surtout de l’hagiographie méridionale aux alentours de l’an Mil les récits de miracles des saints dont l’actualité est ravivée dans le contexte de la Paix de Dieu, de la constitution de nouveaux pouvoirs et d’une concurrence accrue entre les monastères. Or, à cette époque et avant son affiliation à Cluny, le scriptorium de Moissac, alors en pleine activité, produit, entre autres manuscrits, un légendier dont nous conservons d’importants fragments (BNF, Ms. Lat. 5304 et 17002). Alors que la présence de textes rares en a fait un réservoir de textes pour les philologues, la beauté de ses décorations un objet d’étude pour les historiens de l’art, il a été négligé par les historiens : son étude devrait toutefois permettre de réfléchir à la culture hagiographique méridionale autour de l’an Mil et élargir ainsi notre regard sur la production hagiographique dans le sud de la France au Moyen Âge central. A la suite d’une longue tradition d’études hagiologiques mais aussi de travaux récents et prometteurs, ces journées d’étude ont pour ambition d’appréhender cette culture hagiographique méridionale en réfléchissant à la genèse ainsi qu’aux usages et à la diffusion d’un tel monument dans lequel on trouve fixés par écrit pour la première fois des textes qui fondent non seulement la mémoire des églises méridionales, mais aussi celle d’autres communautés chrétiennes du monde hispanique à la Perse, de l’Afrique à la Gaule du Nord.

Programme

10 Avril

  • 9h30 Introduction : Fernand Peloux (Doctorant, Framespa)

La fabrique du légendier

Modération : Charlotte Denoël (conservateur, chef du service des manuscrits médiévaux, BnF)

  • 10h15 : Monique Goullet (Lamop, Paris I) : « Etudier un légendier aujourd’hui : approche méthodologique à partir d’une expérience collective récente »
  • 11h : Chantal Fraïsse (Conservateur, Centre d’Art Roman, Moissac) : « La décoration du légendier de Moissac dans la production contemporaine du scriptorium. »

Modération : Florent Hautefeuille (Traces, Toulouse-II)

  • 14h00 : Didier Panfili (Lamop, Paris I) : « Le légendier de Moissac : contexte patrimonial et archivistique »
  • 14h45: Michel Banniard (EPHE et Toulouse II) : « Copistes et lectores : la question du truchement oral et des niveaux de langue au XIe siècle en terres occitanophones. »

Usages du légendier

Modération : Hélène Débax (Framespa, Toulouse II)

  • 15h45: Nathanaël Nimmegeers (Casa de Velazquez), « Les Vies des saints valentinois et viennois d’après un légendier toulousain du XIVe s. » (BNF lat. 3809a et 5306) 
  • 16h30: Taiichirô Sugizaki (Université Chuo, Tokyo): « Reliques et culte des saints à l’abbaye de Moissac »

11 Avril

Les saints méridionaux du légendier de Moissac ou la constitution d’une mémoire du christianisme dans le sud de la France

Modération : Laurent Macé (Framespa, Toulouse II)

  • 9h30 Christophe Baillet (Doctorant, EPHE): « Caprais, Foy, Lizier et Maurin. Les saints de Gascogne dans le légendier de Moissac »
  • 10h15 Cécile Treffort (CESM, Poitiers): « Un texte rare : la Vita de Didier de Cahors »
  • 11h Anne-Véronique Gilles-Raynal (IRHT), « La place de saint Saturnin dans le légendier de Moissac : aux origines du dossier légendaire ? »

Du Midi à l’Orient, à la recherche d’autres textes rares

Modération : Isabelle Réal (Framespa, Toulouse II)

  • 14h00 Sabine Fialon (LASLA, Liège), « De Césarée de Maurétanie à Albi : la transmission des passions africaines dans le légendier de Moissac »
  • 14h45 Charles Mériaux (IRHIS, Lille III et IUF), « Le légendier de Moissac et la tradition des Passions de saint Léger d'Autun »

Pause (10min)

  • 15h15 Christelle Jullien (CNRS, UMR 7528 Mondes iranien et indien), « Vamnès, un martyr perse retrouvé »

16h00 Discussion conclusive animée par Guy Philippart (Namur)

Lieux

  • 56 rue du Taur
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 10 avril 2014
  • vendredi 11 avril 2014

Mots-clés

  • hagiographie, Languedoc, légendier, sainteté, Moissac

Contacts

  • Fernand Peloux
    courriel : fernand [dot] peloux [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Fernand Peloux
    courriel : fernand [dot] peloux [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l’an Mil », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 03 février 2014, http://calenda.org/275185