AccueilLes tragédies du fordisme en migration

Les tragédies du fordisme en migration

The tragedies of Fordism in migration

*  *  *

Publié le mardi 04 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Même si les migrations italiennes ont été décrites et analysées à travers différents points de vue et différents approches méthodologiques – dans le temps et dans l’espace – il faut remarquer l’absence d’une analyse approfondie sur les désastres et les morts liés à la fois au travail et à la migration. Grâce aux historiens, des événements comme la tragédie de Marcinelle en 1956 ont touché l’opinion publique et sont rentrés dans l’imaginaire collectif. Par contre, l’historiographie s’est partiellement intéressée aux tragédies comme celles de Monongah en 1907 et de Dawson en 1913. Les deux ont eu lieu dans des districts miniers et sont liées à un aspect central aux analyses portant conjointement sur la sécurité au travail et l'immigration: l’industrialisation fordiste.

Annonce

Argumentaire

Même si les migrations italiennes ont été décrites et analysées à travers différents points de vue et différents approches méthodologiques – dans le temps et dans l’espace – il faut remarquer l’absence d’une analyse approfondie sur les désastres et les morts liés à la fois au travail et à la migration.
Grâce aux historiens, des événements comme la tragédie de Marcinelle en 1956 ont touché l’opinion publique et sont rentrés dans l’imaginaire collectif. Par contre, l’historiographie s’est partiellement intéressée aux tragédies comme celles de Monongah en 1907 et de Dawson en 1913. Les deux ont eu lieu dans des districts miniers et sont liées à un aspect central aux analyses portant conjointement sur la sécurité au travail et l'immigration: l’industrialisation fordiste. Nous nous limiterons ici à considérer le fordisme comme un modèle d’organisation et de croissance économique, de mobilité et d’uniformisation sociale et, en particulier, comme un modèle où l'énergie à bas prix est l'un des éléments les plus importants des facteurs productifs couramment définis.
La parution du numéro monographique est prévue durant le premier trimestre 2015, simultanément à la commémoration du cinquantenaire de la tragédie de Mattmark. Dans le mois d’août 1965, de nombreux italiens – qui travaillaient à la construction de la digue hydroélectrique dans les montagnes du Canton du Valais – moururent ensevelis par une avalanche de glace.
Ces événements ont en commun le thème du travail italien à l’étranger et les modèles de production dans lesquels l’approvisionnement d’énergie à bas prix devient indispensable pour la réussite des productions et, en général, des styles de vie.
L’appel à contribution s’adresse aux professeurs/es, chercheurs/ses, doctorants/es qui s'intéressent aux phénomènes migratoires, à l'histoire et aux processus du travail, aux analyses sociales liées au développement du système (ou des systèmes) productifs. Une attention particulière sera adressée aux contributions considérant des tragédies inconnues.
Langue : italien, français, anglais.
Les articles proposés pourront traiter les sujets suivants, analysés en relation aux tragédies dans le travail:

  • le rôle du monde associatif lors de l'émigration
  • le rôle de la presse et des médias en général
  • le rôle des gouvernements et de la propagande politique
  • le rôle des forces sociales (syndicats, associations patronales, groupes de pression)
  • la conception du risque (et de la sécurité au travail)
  • l’inclusion et l’altérité dans le fordisme.

Modalité de soumission

Les propositions devront contenir:

  • auteur(s)/rice(s), statut et organisation professionnelle
  • résumé de 2000 mots (maximum), avec titre, objectifs de la recherche et/ou analyse théorique
  • et doivent être envoyées à : toni.ricciardi@unige.ch

Date limite : 28 février 2014.
Les contributions acceptées (max. 44.000 mots) devront parvenir avant le 30 juin 2014. Elles seront évaluées en suivant les règles de la revue Studi Emigrazione (http://www.cser.it/SE_guidelines.htm) de manière anonyme. Pour info: toni.ricciardi@unige.ch

Dates

  • vendredi 28 février 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • fordisme, migrations italiennes, tragédies, histoire du travail

Contacts

  • Toni Ricciardi
    courriel : toni [dot] ricciardi [at] unige [dot] ch

Source de l'information

  • Toni Ricciardi
    courriel : toni [dot] ricciardi [at] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Les tragédies du fordisme en migration », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 04 février 2014, http://calenda.org/275236