AccueilArt italien contemporain : le fascisme vu par les artistes

Art italien contemporain : le fascisme vu par les artistes

Contemporary Italian art: fascism viewed by artists

*  *  *

Publié le mercredi 05 février 2014 par Luigia Parlati

Résumé

Cette journée d'étude interrogera les rapports entretenus par les artistes italiens avec le fascisme pendant et après le Ventennio. La première moitié de la journée sera consacrée aux artistes italiens qui résident en Italie ou à l'étranger pendant la dictature. La seconde moitié de la journée se consacrera à l'ombre portée du fascisme sur les institutions et la création artistiques en Italie de 1945 à nos jours.

Annonce

Argumentaire

Cette journée d'étude (vendredi 23 mai 2014, INHA, Paris) interrogera les rapports entretenus par les artistes italiens avec le fascisme pendant et après le Ventennio. La première moitié de la journée sera consacrée aux artistes italiens qui résident en Italie ou à l'étranger pendant la dictature. On se penchera sur : 

La complexité du rapport entretenu par les artistes avec le régime fasciste de sa création à sa chute (soutien, art de propagande, retrait de la vie artistique, résistance, exil). Il s'agira d'étudier comment, à travers des parcours singuliers, les artistes se sont confrontés à la montée et à l'installation du fascisme.

La réaction des artistes italiens installés à l'étranger. Partis de l'Italie avant ou pendant le fascisme, on observera quel regard portent ces artistes sur la radicalisation de la politique italienne et s'ils en ont témoigné dans leurs œuvres.

La réception des œuvres de propagande fasciste à l'étranger. Les expositions de propagande fasciste ont été nombreuses en Italie, les artistes mis en lumière pendant ces manifestations ont-ils cependant bénéficié d'une renommée à l'étranger ? Les revues d'art étrangères dans les années 1930 ont-elles parlé de l'art italien ? Les institutions étrangères ont-elles accueilli les artistes de propagande italiens dans leurs murs ?

La seconde moitié de la journée se consacrera à l'ombre portée du fascisme sur les institutions et la création artistiques en Italie de 1945 à nos jours. Il s'agira d'étudier :

Le devenir des structures artistiques créées sous le fascisme après 1945 (les concours, les organismes d'aide à la création, les lieux de manifestations artistiques, les dirigeants de ces structures). Le système artistique italien après 1945 se reconstruit-il dans la rupture ou bien dans la continuité ?

Le poids des artistes actifs sous le fascisme sur la création d'après-guerre. De nouveaux courants artistiques voient le jour au lendemain de la guerre. Ils sont cependant dirigés par des artistes dont la pratique était déjà importante pendant et parfois avant le fascisme. La création d'après-guerre semble balancer entre volonté de renouveau et persistance de l'ancien.

Le rapport de l'art contemporain italien avec son passé. Depuis les années 1980, les expositions consacrées à l'art sous le fascisme sont nombreuses. Rien qu'en 2013 ont été présentées L'arte per il consenso à Predappio, Novecento, Arte e vita tra le due guerre à Forlì, Anni Trenta. Arti in Italia oltre il fascismo à Florence. Le paysage muséal italien est envahi par le renvoi constant à l'art du passé, et en ce qui nous concerne à l'art du passé fasciste. Il s'agira de comprendre le regard porté par les artistes contemporains italiens sur ce phénomène.

Soumission des propositions

Les propositions de communication, en français, en italien ou en anglais d'environ 300 mots

sont à envoyer à art.fascisme@gmail.com

avant le 20 février 2014

Le comité scientifique 

Emilia Héry, doctorante à Paris 1 sous la direction de Philippe Dagen

Maddalena Tibertelli De Pisis, doctorante à Paris 1 sous la direction de Philippe Dagen

Laboratoire : HICSA

Lieux

  • INHA - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • jeudi 20 février 2014

Mots-clés

  • art italien, Italie contemporaine, fascisme, mémoire, art et politique, esthétique du deuil

Contacts

  • Emilia Héry
    courriel : memoirenart [at] gmail [dot] com
  • Maddalena Tibertelli de Pisis
    courriel : maddalena [dot] tibertelli [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Emilia Héry
    courriel : memoirenart [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Art italien contemporain : le fascisme vu par les artistes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 05 février 2014, http://calenda.org/275736