AccueilBabel aimée

Babel aimée

Babel loved

La choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval

The choral qualities of performance, from drama to carnival

*  *  *

Publié le mercredi 12 février 2014 par Luigia Parlati

Résumé

Dans le contexte réel ou supposé de la déréalisation du monde, de l’effacement ou de la réinvention de la réalité, de la fiction, nous reprenons le fil de notre enquête scientifique et artistique (cf. volet n° 1 : Babel revisitée - D’une langue à l’autre, du texte à la scène, Paris, L’Harmattan, 2012). Pour ce second colloque (volet n° 2 : Babel aimée - La choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval), nous nous fixons quatre objectifs. Pour atteindre ces objectifs et mettre en œuvre les enjeux qu’ils déterminent, différents types d’approche sont présentés et des disciplines scientifiques variées sont convoquées. Et ce afin de développer un point de vue transdisciplinaire et transculturel : littératures, arts du théâtre et du carnaval, sémiologie, esthétique, études anthropologiques et culturelles, études linguistiques et régionales, scénographie. 

Annonce

Le colloque est organisé par

  • Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts vivants (CTEL)
  • Laboratoire Interdisciplinaire Récits, Cultures et Sociétés (LIRCES)
  • en partenariat avec le Master Erasmus Mundus en Étude du spectacle vivant
  • et l’Association Brasil Azur

INVITÉE D’HONNEUR DE CE COLLOQUE : Madame Annie Sidro, historienne et présidente de Carnaval sans frontières

(En avant-première une lecture du poète James Sacré a eu lieu le jeudi 28 novembre 2013)

Présentation

Dans le contexte réel ou supposé de la déréalisation du monde, de l’effacement ou de la réinvention de la réalité, de la fiction, nous reprenons le fil de notre enquête scientifique et artistique (cf. volet n° 1 : Babel revisitée - D’une langue à l’autre, du texte à la scène, Paris, L’Harmattan, 2012). Pour ce second colloque (volet n° 2 : Babel aimée - La choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval), nous nous fixons quatre objectifs :

1) poursuivre l’investigation autour du mythe de Babel en cherchant à déterminer les facteurs qui peuvent, à l’époque contemporaine et actuelle, rendre aimable et chérissable la vision mythique du monde et de l’humain, telle qu’elle est véhiculée par cette ancienne figure culturelle et historique que représente Babel ;

2) centrer la problématique scientifique non plus sur les écarts qui séparent les pôles linguistiques, littéraires, artistiques, esthétiques, ou qui clivent les réalités inhérentes à la fiction, à la création, mais sur le contact, la rencontre, le dialogue, la polyphonie, la choralité qui réunissent, rassemblent et conjuguent les éléments, les matériaux et les formes intervenant au niveau du façonnement des réalisations, des processus, des actions ;

3) tenter de répondre à la question-clé suivante : quelle est la place et quels sont les enjeux de l’humain, du vivant, de la poésie, de la musique et des technologies les plus innovantes, dans les performances théâtrales et carnavalesques soumises à l’exploration par les artistes et les chercheurs ? ;

4) analyser les œuvres, les réalisations artistiques et les composantes du théâtre et du carnaval (matières, formes, signes, sons, jeux, voix, corps (haut/bas), gestes, paroles, actions, rythmes, figures, performeurs, parades, chars, corsos, défilés, masques, costumes, grosses têtes, sculptures, structures, effets, impacts), en cherchant à savoir en quoi et comment celles-ci animent et vivifient le mythe de Babel, d’une part, ainsi que la déréalisation du monde ou la réinvention du réel, qu’elles soient tangibles ou fictives, d’autre part.

Pour atteindre ces objectifs et mettre en œuvre les enjeux qu’ils déterminent, différents types d’approche sont présentés et des disciplines scientifiques variées sont convoquées. Et ce afin de développer un point de vue transdisciplinaire et transculturel : littératures, arts du théâtre et du carnaval, sémiologie, esthétique, études anthropologiques et culturelles, études linguistiques et régionales, scénographie. L’entrecroisement des méthodes innovantes, le recours à des spécialités ayant des angles d’attaque originaux par rapport au sujet sont explorés.

Les questions abordées concernent des secteurs diversifiés de la littérature, du théâtre et du carnaval. Elles traitent de thématiques locales ou globales, régionales ou internationales, plus particulièrement liées soit aux traditions écrite et orale ; soit aux pratiques et aux œuvres ayant des dimensions d’ordre nettement poétiques, dramatiques, performatives, spectaculaires, musicales, esthétiques ; soit aux phénomènes anthropologiques, culturels, linguistiques ; soit à des faits en rapport avec le renversement des valeurs, la confrontation des cultures populaire et savante, l’hybridation des langages et des écritures d’ici et d’ailleurs, ou encore avec les modalités et les innovations technologiques, scénographiques, professionnelles.

PROGRAMME

Jeudi 27 mars 2014

salle du Conseil

9h : Ouverture du colloque.

Session 1 : Choralités, incarnations

Présidente de séance et modératrice : Marina Nordera

  • 9h30 : Jean-Pierre Triffaux (Université Nice Sophia Antipolis) : Ce qu’il reste du théâtre et du carnaval.
  • 10h : Béatrice Bonhomme (Université Nice Sophia Antipolis) : Le corps carnavalesque d’Antonin Artaud.

10h30 – 10h45 : P a u s e

  • 10h45 : Christine Di Benedetto (Université Nice Sophia Antipolis) : Du chœur au carnaval chez Els Joglars.
  • 11h15 : Ghislaine Del Rey (Université Nice Sophia Antipolis) : Entre tradition et modernité, les performances carnavalesques à l’épreuve du réel.

11h45 – 12h15 : D é b a t

Session 2 : Traditions, influences

Présidente de séance et modératrice : Odile Gannier

  • 14h30 : Annie Sidro (Présidente de Carnaval sans frontières) : Influence du Carnaval de Nice dans les carnavals du XXIe siècle ?
  • 15h : Isabelle Reck (Université de Strasbourg) : Le Carnaval du Nuevo teatro gallego.
  • 15h30 : José María Paz Gago (Université de La Corogne) : Le Carnaval en scène. Performance carnavalesque et théâtre galicien contemporain.

16h – 16h15 : P a u s e

  • 16h15 : Remy Gasiglia (Université Nice Sophia Antipolis) : Du carnaval au théâtre : Lou Rei Carneval (Le Roi Carnaval) de Gustave-Adolphe Mossa (1935).
  • 16h45 : Carole Egger (Université de Strasbourg) : Le carnaval grotescomachique dans Fiestas gordas del vino y del tocino de Miguel Romero Esteo.

17h15 – 17h45 : D é b a t

Vendredi 28 mars 2014

salle du Conseil et B.U

Matin - Salle du conseil

Session 3 : Miroirs, transmissions

Président de séance et modérateur : Marc Marti

  • 9h30 : André Helbo (Université Libre de Bruxelles) : Processus de transmission intra et interculturels. Problématique de l’adaptation d’un patrimoine et des processus de réception.
  • 10h : Filomena Iooss (Université Nice Sophia Antipolis) : Visages du Brésil, dans l’au-delà des masques : miroirs littéraires carnavalesques.

10h30 – 10h45 : P a u s e

  • 10h45 : Elodie Verlinden (Université Libre de Bruxelles) : Le carnaval de Binche : transmission, réactivation ou recréation ?

11h15 – 11h45 : D é b a t

Après-Midi - Salle de Conférences de la B.U.

Exposition de Photos (Association Brasil Azur)

Session 4 : Accentuations, déformations

Président de séance et modérateur : Patrick Quillier

  • 14h30 : Katia Legeret (Université de Paris VIII) : Déplacements contemporains du sacré. Le cas des festivals artistiques à vocation transculturelle.
  • 15h : Sylvie Puech-Ballestra (Université Nice Sophia Antipolis) : Lysistrata ou le carnaval au féminin.
  • 15h30 : Renata Mattos (Université Nice Sophia Antipolis) : Du Carnaval baroque au carnaval à Rio : réflexions sur la voix en collectivité.

16h – 16h15 : P a u s e

  • 16h15 : Daniela Amoroso (Université Fédérale de Bahia) : Le corps collectif spectaculaire du carnaval alternatif bahianais.
  • 16h45: Françoise Salvan, (Aix-Marseille Université) : La peste a rendez-vous avec le carnaval : l’accentuation carnavalesque comme véhicule de la dynamique d’inversion et de dérision dans l’œuvre de Hubert-Félix Thiéfaine.

17h15 : D é b a t

  • 17h45 : Présentation par Filomena Iooss de Liliana Lindenberg, Responsable du pôle photos de Brasil Azur.

Inauguration de l’Exposition :

« Regard brésilien sur un carnaval »

Samedi 29 mars 2014

Maison du Carnaval

  • 10h : Pierre Povigna (Carnavalier) : Présentation des ateliers et des métiers du Carnaval.
  • 10h30 : Ghislaine Del Rey avec les Étudiants d’Erasmus Mundus : Performances carnavalesques.
  • 11h45 : Annie Sidro : Expériences des carnavals des quartiers.

Lieux

  • 98 boulevard Edouard Herriot | 5 rue Richelmi
    Nice, France (06)

Dates

  • jeudi 27 mars 2014
  • vendredi 28 mars 2014
  • samedi 29 mars 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • carnaval, Babel, performances théâtrales et carnavalesques, mythe, choralité

Contacts

  • Christine Di Benedetto
    courriel : dibenede [at] unice [dot] fr
  • Béatrice Bonhomme
    courriel : Beatrice [dot] BONHOMME [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Solen Cozic
    courriel : solen [dot] cozic [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Babel aimée », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 12 février 2014, http://calenda.org/276024