AccueilDes dynamiques familiales aux comportements individuels : penser les rapports à l’enfant en Afrique

Des dynamiques familiales aux comportements individuels : penser les rapports à l’enfant en Afrique

From family dynamics to individual behaviours: looking at attitudes to children in Africa

*  *  *

Publié le mercredi 12 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

C’est presque un lieu commun de dire que l’environnement familial est complexe en Afrique subsaharienne. Avec des groupes d’appartenance aux contours variables (logement, unité économique, lignage, etc.), des relations entre conjoints et entre apparentés se déclinant sous des formes multiples (polygamie, écarts d’âges élevés entre conjoints, coexistence des générations, parenté classificatoire, etc.) et une mobilité fréquente dès l’enfance, les individus s’inscrivent dans des réseaux relationnels denses et mouvants. Comment et dans quelle mesure cet environnement familial modèle-t-il les comportements individuels ? Quelle est la marge d’action des individus au sein des structures familiales ? Comment se débrouillent-ils avec les structures relationnelles et les référentiels (normes, valeurs, institutions…) qui s’imposent à eux ?

Annonce

Argumentaire

C’est presque un lieu commun de dire que l’environnement familial est complexe en Afrique subsaharienne. Avec des groupes d’appartenance aux contours variables (logement, unité économique, lignage…), des relations entre conjoints et entre apparentés se déclinant sous des formes multiples (polygamie, écarts d’âges élevés entre conjoints, coexistence des générations, parenté classificatoire…) et une mobilité fréquente dès l’enfance, les individus s’inscrivent dans des réseaux relationnels denses et mouvants. Comment et dans quelle mesure cet environnement familial modèle-t-il les comportements individuels ? Quelle est la marge d’action des individus au sein des structures familiales ? Comment se débrouillent-ils avec les structures relationnelles et les référentiels (normes, valeurs, institutions…) qui s’imposent à eux ? Finalement, comment penser l’interaction entre les structures collectives et l’action individuelle ?À partir d’interventions développant des pistes théoriques et des travaux empiriques, la journée scientifique abordera ces questions sous un angle particulier : celui des rapports à l’enfant. Il s’agira de penser la construction et l’encadrement des relations à l’enfant, et d’explorer les formes d’évolution, de remises en question, de diversification des comportements à son égard (santé, scolarisation, mobilité…).

Programme

9h-9h15. Accueil autour d’un café / Welcome and coffee

9h15-9h30. Introduction

  • 9h30-10h30. Jennifer Johnson-Hanks (UC Berkeley) : From family dynamics to structured action: attitudes toward children in Africa / Des dynamiques familiales aux actions structurées : les rapports à l’enfant en Afrique 

10h30-12h30. Auprès de qui grandissent les enfants ? Who do children grow up with?

  • Caroline Bledsoe (Northwestern University): To whom do African children belong in the era of transnationalism? / À qui appartiennent les enfants africains à l'ère du transnationalisme ? 
  • Sangeetha Madhavan (University of Maryland): Kinwork: The role of extended kin in children’s lives in rural South Africa / La parenté à l’oeuvre : le rôle des parents éloignés dans la vie des enfants en Afrique du sud. Collaborators : Randall Kuhn (University of Denver), Casey Blalock (University of Colorado), Mark Collinson (University of the Witwatersrand), and Alyssa Brooks (University of Maryland).
  • Olivia Samuel (UVSQ / Printemps / Ined), Aurélien Dasré (Ined), Véronique Hertrich (Ined): Qui entoure les enfants : une approche longitudinale en milieu rural malien / Children’s family network and dynamics: a longitudinal study in rural Mali.

12h30-14h. Déjeuner / Lunch

14h-15h15. Des enfants occupés : école et travail. Busy children: school and work

  • Kokou Vignikin (URD, Lomé, Togo) : Entre mise à l'école et mise au travail. Évolution des pratiques de socialisation des enfants en milieu rural africain / Between work and school. Trends in socialization practices in rural Africa
  • Marc Pilon (UMR196 Ceped – Université Paris Descartes-Ined-IRD) : Enfants, parents et scolarisation en Afrique subsaharienne / Children, parents and schooling in sub-Saharan Africa

15h15-17h30. Mobilité des enfants et ancrages familiaux. Childhood mobility and family ties

  • Sara Randall (Department of Anthropology, University College London) : Childhood mobility: movements and outcomes / La mobilité des enfants : leurs mouvements et les conséquences
  • Amélie Grysole (Ined) : Élever des enfants nés dans un autre pays : arrangements familiaux et normes sociales au Sénégal / Raising children born abroad : migration, family arrangements and social norms in Senegal
  • Sylvie Lambert (INRA, Paris School of Economics) : L’impact à long terme du confiage au Sénégal / Long-term impact of fosterage experience in Senegal

17h30-17h45. Conclusions

Informations complémentaires

Journée scientifique coordonnée par Véronique Hertrich (Ined), Olivia Samuel (Ined/Printemps/UVSQ), Aurélien Dasré (Ined) et l’équipe DyPE.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles. Inscriptions à polesuds_contact@listes.ined.fr

Lieux

  • Institut national d’études démographiques (Ined), salle Sauvy - 133, boulevard Davout
    Paris, France (75020)

Dates

  • jeudi 27 février 2014

Mots-clés

  • enfance, famille, Afrique, dynamiques, individuels,

Contacts

  • Murielle Darblade
    courriel : polesuds_contact [at] listes [dot] ined [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Olivia Samuel
    courriel : olivia [dot] samuel [at] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Des dynamiques familiales aux comportements individuels : penser les rapports à l’enfant en Afrique », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 12 février 2014, http://calenda.org/276163