AccueilLes industries créatives et le marketing culturel

Les industries créatives et le marketing culturel

Creative industries and cultural marketing

3ème journée de recherche ebroïcienne du laboratoire NIMEC

3rd Ebroician research days at the NIMEC laboratory

*  *  *

Publié le lundi 10 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Après une première journée en 2012 sur les sciences de gestion, puis une deuxième sur le tourisme, le laboratoire NIMEC propose cette année une journée d'étude sur les industries créatives et le marketing culturel. Il s'agit de s'intéresser à la dimension culturelle de la créativité sous de multiples formes, pour cela, six interventions sont prévues sur un après-midi : quatre scientifiques, une par un professionnel du plus grand événement culturel du département de l'Eure, une par des étudiants qui s'intéressent au site artistique du moulin d'Andé.

Annonce

Programme

Animation : Charles-Edouard Houllier-Guibert, maître de conférences en Stratégie et Territoire à l’IUT d’Evreux

  • 14h00-14h20 - Jean-Baptiste Le Corf - Doctorant en Information-communication au Labsic – universités Paris 8 et 13

Les clusters créatifs: étude des enjeux d'attractivité d'une offre territoriale différenciée 

Cette communication cherche à saisir l’incorporation des notions d’« industrie créative » et d’« économie créative » dans l’action publique locale. Sont analysés les discours qui mobilisent ces notions et leurs enjeux pour les politiques de développement endogène et d'attractivité des territoires.  L’étude porte ensuite sur les stratégies d'acteurs qui interviennent dans le déploiement d'une offre territoriale de services dédiée aux industries culturelles et créatives au sein de plusieurs clusters. 

  • 14h30-14h50 - Les étudiants de l’année spéciale GEA de l’IUT d’Evreux

Le moulin d’Andé : un endroit à part dans l’Eure

L'évolution de l'association du moulin d'Andé, un site culturel musical et cinématographique, est présentée ici afin de comprendre les voies choisies pour pérenniser ce lieu au fil de cinquante années d'existence.
Sont examinées les différentes stratégies de diversification des activités du moulin mises en place pour développer les activités et événements artistiques et musicaux et donner de la valeur historique à ce lieu.

  • 15h-15h20 - Bénédicte Le Hégarat - Maître de conférences en marketing à l’université du Havre

Proposition d'une typologie internationale de l'offre muséale destinée aux enfants. Le cas des politiques culturelles des musées scientifiques destinées aux jeunes visiteurs

Les préoccupations muséales à l'égard du jeune public sont récentes. Depuis une trentaine d'années, beaucoup d'études se sont intéressées à la visite scolaire ou bien à la mise en place d'un type de dispositif particulier, mais rares sont celles qui ont examiné l'offre globale des institutions muséales concernant les enfants, d'autant moins au niveau international. Cette recherche exploratoire contribue à enrichir le corpus théorique de l'enfant-visiteur et présente une typologie internationale de l'offre des musées destinée aux enfants.

15h30-16h - Pause en salle B012

Animation : Baptiste Cléret, maître de conférences en marketing à l’IUT d’Evreux

  • 16h-16h20 - Alice Sohier - Maître de conférences en science de gestion à l’université de Picardie Jules Verne

Bénévole de la culture, entre production et consommation : le cas des festivals rock

L’objectif de cette étude est d’explorer le parcours des bénévoles de la culture et de découvrir leurs motivations à l’égard d’une manifestation spécifique, un festival rock. Le bénévole a souvent été étudié d’un point de vue organisationnel, mais il a peu fait l'objet de recherches en marketing, et encore moins en comportement du consommateur. Au travers d'étude qualitative exploratoire, reposant sur une triangulation des données (observation, introspection et entretiens), nous cherchons ici à déceler des profils de bénévoles-consommateurs de culture.

  • 16h30-16h50 - Alexandre Thiercelin - Docteur en science de gestion de l’université de Rouen

Hardcore Gameuse : entre violence symbolique et renversement du stigmate

1995 : « J’ai créé Lara Croft, quitte à passer des heures à voir les fesses de mon personnage, autant que ça soit une femme. » Cette phrase de son créateur Toby Guard, résume la pensée présente à l’esprit s’agissant du marché du jeu vidéo, à savoir, une industrie orientée  vers un public masculin. 2013 : 33% des joueurs sont des joueuses, elles ont envahi cet univers habituellement perçu comme un bastion masculin. Parmi elles, il existe des consommatrices passionnées: les hardcore gameuses. Notre communication présente leur comportement face à l'assignation du marché, entretenu par les politiques marketing de ces entreprises. 

  • 17h-17h20 - Fabien Desplan - Directeur administratif de l’Abordage        

Le Festival Le Rock dans tous ses états

L’événement phare sur le département de l’Eure est ici décrit dans sa phase de construction, son plan marketing et toute la gestion d’un tel festival.

17h30 - Conclusion par le Directeur du NIMEC Eric Remy

Lieux

  • IUT d'Evreux, amphithéâtre 1 - bâtiment B (département GEA) - 55 rue Saint-Germain
    Évreux, France (27)

Dates

  • jeudi 13 février 2014

Mots-clés

  • industries créatives, marketing culturel, créativité

Contacts

  • Charles-Edouard Houllier-Guibert
    courriel : ch [dot] ed [dot] houllier [dot] guibert [at] univ-rouen [dot] fr

Source de l'information

  • Charles-Edouard Houllier-Guibert
    courriel : ch [dot] ed [dot] houllier [dot] guibert [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les industries créatives et le marketing culturel », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 10 février 2014, http://calenda.org/276295