AccueilSociologie des risques sanitaires en élevage : l'usage des antibiotiques en filière porcine

Sociologie des risques sanitaires en élevage : l'usage des antibiotiques en filière porcine

The sociology of health risks in animal husbandry: the use of antibiotics in pig rearing

Offre de stage à l'INRA (6 mois) pour M1 ou M2 en sciences sociales

6 month internship at the INRA

*  *  *

Publié le vendredi 14 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le stage consiste à mener, en collaboration avec un sociologue, une étude qualitative sur l'utilisation des antibiotiques dans la filière porcine. Il s'agit d'enquêter auprès des différents « acteurs du médicament vétérinaire » (éleveur, technicien, d'élevage, vétérinaire, etc.) pour mettre en évidence les dynamiques sociales, économiques et techniques qui favorisent le recours aux antibiotiques en élevage (ou, au contraire, permettent de le limiter). Le stage s'inscrit dans les sous-champs disciplinaires de la sociologie du travail, de la sociologie économique et/ou de la sociologie de l'action publique. Les méthodes d'enquêtes privilégiées sont l'entretien semi-directif, l'observation et l'analyse documentaire et bibliographique.

Annonce

Argumentaire

Le plan EcoAntibio 2017 a été lancé il y a deux ans par le ministère de l’Agriculture. Celui-ci vise à réduire l’utilisation des antibiotiques en élevage afin d’enrayer le développement des bactéries antibiorésistantes qui peuvent se transmettre de l’animal à l’homme par voie alimentaire ou environnementale. Cependant, l’usage vétérinaire des antibiotiques repose sur des dynamiques sociales, économiques et techniques complexes qu’il est nécessaire de mieux comprendre si l’on veut identifier les leviers qui permettraient d’encourager un changement des pratiques d’antibiothérapie en élevage. L’objectif de ce stage est de participer à une enquête collective et pluridisciplinaire qui vise à étudier les ressorts de l’utilisation des antibiotiques dans la filière porcine.

Description du stage

Le stage consiste à mener, en collaboration avec un sociologue, une enquête qualitative sur une dizaine d’exploitations agricoles. Il s’agit de saisir les processus qui façonnent le « circuit des antibiotiques » (prescription, délivrance, utilisation…) dans le monde de l’élevage, en décryptant les pratiques, les représentations et les interactions entre les différents « acteurs du médicament » (éleveurs, vétérinaires, techniciens d’élevage…) : quelles sont les relations sociales, techniques et économiques entre tous ces acteurs ? Qui décide d’avoir recours à un antibiotique pour soigner un animal ? Selon quelles modalités et à quelles conditions ? Quelle place occupe l’antibiothérapie dans l’activité vétérinaire et agricole ? Quelles stratégies développent éventuellement les acteurs pour diminuer leur « dépendance » aux antibiotiques ?

Le stagiaire aura recours aux méthodes d’enquête qualitative des sciences sociales : entretiens semi-directifs, observation, analyse documentaire et bibliographique. La recherche s’inscrit plus particulièrement dans les sous-champs disciplinaires de la sociologie du travail, de la sociologie économique et/ou de la sociologie de l’action publique. Il est attendu que le stagiaire réalise un mémoire ou un rapport de stage sur la thématique de l’utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire et/ou de la lutte contre l’antibiorésistance en élevage.

Profil recherché

  • Le stage est ouvert à des étudiant-e-s suivant une formation en sciences sociales (sociologie, anthropologie/ethnologie, science politique), de M1 ou M2.
  • Le stage doit entrer dans le cadre du stage obligatoire dans le cursus.
  • Le stagiaire doit être formé aux méthodes qualitatives.
  • Avoir une formation, une expérience ou avoir réalisé un mémoire dans au moins l’un des domaines suivants sera apprécié : agriculture, élevage, médecine et santé publique, gestion des risques.

Conditions de candidature

Pour soumettre sa candidature, l’étudiant-e doit envoyer :

  • Une lettre de motivation
  • Une lettre d’acceptation du suivi de stage par un enseignant/chercheur académique
  • Un CV

à : INRA, à l’attention de Nicolas Fortané

65 bd de Brandebourg - 94205 Ivry-sur-Seine

au plus tard le 28 février 2013.

Conditions d'emploi et de rémunération

Le stagiaire sera hébergé dans les locaux de l’INRA, Unité RiTME, à Ivry-sur-Seine.

Le contrat de stage est de six mois, à réaliser entre le 15 mars 2013 et le 31 octobre 2013 (en fonction des périodes de stage de l’institution de rattachement du stagiaire).

Le stage est indemnisé selon le barème administratif correspondant (436,05 € par mois). L’abonnement mensuel au Pass Navigo est indemnisé à hauteur de 50 %.

Permis de conduire B indispensable ; frais de déplacement et d’hébergement lors des missions remboursés selon base administrative ; une voiture de fonction est disponible pour les missions.

Contact pour informations complémentaires : nicolas.fortane@ivry.inra.fr

Lieux

  • 65 boulevard de Brandebourg
    Ivry-sur-Seine, France (94)

Dates

  • vendredi 28 février 2014

Mots-clés

  • agriculture, santé, travail, sociologie

Contacts

  • Nicolas Fortané
    courriel : nicolas [dot] fortane [at] ivry [dot] inra [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicolas Fortané
    courriel : nicolas [dot] fortane [at] ivry [dot] inra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sociologie des risques sanitaires en élevage : l'usage des antibiotiques en filière porcine », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le vendredi 14 février 2014, http://calenda.org/276705