AccueilArchives de famille

Archives de famille

Family archives

Groupes sociaux, domination et construction de la mémoire (XIIe-XVIe siècle)

Social groups, domination and the construction of memory (12th-16th century)

*  *  *

Publié le vendredi 21 février 2014 par Julie Abbou

Résumé

Ces journées d’étude abordent la question des archives de famille dans leur dimension sociale. La pratique de l’écrit, au-delà du monopole ecclésiastique durant le Moyen Âge, est à mettre en relation avec la nécessité d’organiser et de conserver ce type de mémoire. Mémoire institutionnelle, comme dans les archives monastiques, royales ou municipales. Mais aussi mémoire familiale, lorsque des lignages nobles ou des familles marchandes créent leurs propres archives. Dans tous les cas, le phénomène va au-delà des pratiques purement techniques concernant le document écrit et l’archive, pour s’identifier à un outil de pouvoir, à un signe d’identité et à un élément fondamental pour construire la mémoire familiale. En centrant l’intérêt sur la péninsule Ibérique, avec la volonté d’approfondir aussi l’étude de ces matériaux de façon théorique, cette rencontre offrira une mise en perspective en prenant en compte une ample chronologie, grâce à divers spécialistes et à des membres du programme qui s’appuieront sur des recherches en cours.

Annonce

Coord. : Arsenio DACOSTA (UNED Zamora), José Ramón DÍAZ DE DURANA (Universidad del País Vasco)

Org. : Grupo Consolidado de Investigación del Gobierno Vasco Sociedad, poder y cultura IT-600-13 (Universidad del País Vasco-Euskal Herriko Unibersitatea), École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez)

Col. : Ministerio de Economía y Competitividad HAR2010-15960 y HAR2010-21325-C05-02, Fundación Sancho el Sabio, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Universidade Nova de Lisboa, Universidad Pública de Navarra, Universitat de Girona

Présentation

Ces journées d’étude abordent la question des archives de famille dans leur dimension sociale. La pratique de l’écrit, au-delà du monopole ecclésiastique durant le Moyen Âge, est à mettre en relation avec la nécessité d’organiser et de conserver ce type de mémoire. Mémoire institutionnelle, comme dans les archives monastiques, royales ou municipales. Mais aussi mémoire familiale, lorsque des lignages nobles ou des familles marchandes créent leurs propres archives.

Dans tous les cas, le phénomène va au-delà des pratiques purement techniques concernant le document écrit et l’archive, pour s’identifier à un outil de pouvoir, à un signe d’identité et à un élément fondamental pour construire la mémoire familiale.

En centrant l’intérêt sur la péninsule Ibérique, avec la volonté d’approfondir aussi l’étude de ces matériaux de façon théorique, cette rencontre offrira une mise en perspective en prenant en compte une ample chronologie, grâce à divers spécialistes et à des membres du programme qui s’appuieront sur des recherches en cours.

Programme

VENDREDI 4 AVRIL

Facultad de Letras de la Universidad del País Vasco

9h30-10h. Ouverture. Javier GARAIZAR CANDINA, Vicerrector del Campus de Álava UPV-EHU / Laurent CALLEGARIN, Directeur des études de la Casa de Velázquez / Iñaki BAZÁN, Decano de la Facultad de Letras (UPV-EHU) / Véronique LAMAZOU-DUPLAN, Université de Pau et des Pays de l’Adour, coordinadora general del proyecto ARCHIFAM

10h-11h30 – L'ARCHIVE FAMILIALE COMME REPRÉSENTATION DU POUVOIR

Présidence : Tünde MIKES, Universitat de Girona

  • Francisco M. GIMENO BLAY, Universitat de València : Organizar el archivo, ejercer el poder, representarse socialmente
  • Miguel CALLEJA PUERTA, Universidad de Oviedo : Conservación y recepción de archivos familiares en los cartularios del noroeste peninsular (ss. XII-XIII)

Discussion

12h-14h – MODALITÉS ET TÉMOINS

Présidence : Eloísa RAMÍREZ VAQUERO, Universidad Pública de Navarra

  • Lluís TO FIGUERAS, Universitat de Girona : Archivos patrimoniales catalanes del siglo XIV
  • Agurtzane PAZ MORO, Universidad del País Vasco : Vestigios de un archivo familiar en un archivo monástico: la vinculación de la Casa de Ayala con el monasterio de Quejana (Ayala, Álava)

Discussion

16h30-18:30 – LE LIGNAGE ET LA FORMATION DE L'ARCHIVE

Présidence : José Antonio MUNITA LOINAZ, Universidad del País Vasco

  • María Teresa IRANZO MUÑÍO, Archivo Histórico Provincial de Zaragoza : El archivo familiar de los Anzano-Ferrulllón: la formación de un linaje de la baja nobleza  aragonesa, siglos XIV-XVI
  • Juan Ramón NÚÑEZ PESTANO, Universidad de La Laguna y Roberto J. GONZÁLEZ ZALACAIN, UNED-Centro Asociado de Tenerife : La formación de un archivo familiar: los Lercaro de Tenerife

Discussion

SAMEDI 5 AVRIL

Fundación Sancho el Sabio

10h-12h

Présidence : José Ramón DÍAZ DE DURANA, Universidad del País Vasco

  • Jesús ZUBIAGA VALDIVIELSO, Fundación Sancho El Sabio : Archivos familiares de la Fundación Sancho El Sabio
  • Visite du fonds d'archives de la Fundación Sancho el Sabio
  • Conclusions et clôture : Arsenio DACOSTA, UNED Zamora et Véronique LAMAZOU-DUPLAN, Université de Pau et des Pays de l’Adour

Catégories

Lieux

  • Paseo de la Universidad, 5 | Portal de Betoño, 23
    Vitoria, Espagne (01006 | 01013)

Dates

  • vendredi 04 avril 2014
  • samedi 05 avril 2014

Mots-clés

  • archive de famille, archives monastiques

Contacts

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Ana María Molero Lozano
    courriel : ana-maria [dot] molero [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« Archives de famille », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 21 février 2014, http://calenda.org/277015