AccueilAddictions et société

Addictions et société

Addictions and society

Quels regards, quels enjeux ?

What perspectives, what issues?

*  *  *

Publié le lundi 03 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Ce colloque organisé à l’occasion des 50 ans du « GREA » et des 10 ans de « première ligne » a pour objectif de susciter un dialogue interdisciplinaire entre des spécialistes des addictions et des chercheurs en politiques publiques, santé mentale, urbanisme, économie, droit, etc. Il réunira de jeunes chercheurs et des experts internationaux dans le but de favoriser des échanges scientifiques et de développer de nouveaux réseaux. Quatre thématiques ont été choisies pour aborder tant les logiques individuelles et subjectives des addictions que les logiques situationnelles et contextuelles : le risque ; l’espace public/l’espace privé ; la construction identitaire ; les marchés des psychotropes et des politiques publiques.

Annonce

Argumentaire

En partant du constat que les addictions, avec ou sans substance, constituent un objet d’études interdisciplinaires, ce colloque souhaite susciter le dialogue et l’échange entre disciplines scientifiques actives dans le domaine des addictions et permettre d’en discuter la polymorphie. En effet, à une dimension technique liée aux effets du produit ou à la prise en charge médicale et thérapeutique de la dépendance s’ajoutent les aspects légaux mais aussi le sens que les acteurs sociaux accordent à leur propre pratique ou encore les stratégies discursives des usagers pour évoquer l’objet de leur addiction.

Depuis quelques années, les recherches sur les addictions relèvent principalement du domaine de la santé publique. L’objectif de ce colloque est d’intégrer l’apport des sciences humaines et sociales à la compréhension des addictions et de mieux spécifier le lien entre individus et addictions au quotidien et dans la société en général. En effet, c’est la société, ses dimensions culturelles et interactionnelles qui conditionnent la rencontre entre les individus et les objets d’addiction. Il s’agit de favoriser une ouverture du dialogue et du débat entre des disciplines aussi diverses que l’anthropologie, la criminologie, la linguistique, la sociologie, la psychologie, l’économie, les sciences politiques, l’histoire, la littérature ou encore la philosophie. Au regard de l’évolution sociétale de ces dernières décennies mais aussi des récentes prises de position politiques sur la question (politique de réduction des risques, échec de la guerre contre la drogue aux USA, enjeux juridiques sur les jeux d’argent, etc.), les chercheurs en sciences humaines et sociales sont amenés à considérer de nouvelles perspectives d’investigations et à questionner le champ actuel des études en addictologie et l’évolution des pratiques professionnelles.

Afin d’élargir notre approche et de favoriser un dialogue interdisciplinaire, nous avons choisi de diviser le colloque en 4 thématiques : deux centrées sur les subjectivités et les logiques identitaires (a et b) et deux centrées sur le contexte et les logiques situationnelles (c et d) :

a.    Le risque. Penser le risque dans notre société renvoie à se questionner sur sa fonction, sa perception et sa gestion dans le monde moderne. Du principe de précaution à la réduction des risques, notre société tente au maximum de le canaliser et le neutraliser tout en le survalorisant d’un autre côté (sports extrêmes et audace professionnelle par exemple). Ainsi, en ce qui concerne les addictions, le risque touche aussi bien la question du travail, des drogues d’intégration, du dopage soit l’human enhancement que les conduites ordaliques des jeunes, la réduction des risques ou encore les parcours de vie multiples.

b.     Construction identitaire. Dans une perspective sociologique et anthropologique, il s’agit d’interroger le sens des pratiques et leurs diverses conséquences (marginalité, acquisition de capital symbolique, économie informelle, exclusion, etc.) mais aussi l’intersectionnalité de la thématique (origine, genre, handicap). Certains domaines entretiennent avec les psychotropes des relations particulières comme par exemple les pratiques rituelles ou encore la création artistique qu’il serait intéressant d’explorer. Décaler le regard et interroger nos propres normes en fonction des contextes permet aussi de se pencher sur l’objet « addictions » en tant que construit culturel, fruit d’une réalité socio-historique.

c.     Espace public, espace privé. Ce double balancement entre collectivité, individu et famille nous invite à envisager les questions que suscitent l’urbanité croissante, l’insertion des personnes dépendantes dans ces espaces et au sein des familles, l’organisation du quotidien, la vie nocturne et ses modalités, les migrations ainsi que la mobilité des individus en lien avec la thématique des addictions.

d.     Marchés des psychotropes et politiques publiques. Dans une perspective plus politique, une bonne compréhension de l’objet « addictions » consiste à analyser quelle est sa place sur l’échiquier géopolitique mondial et dans les politiques publiques nationales et locales. Des thèmes tels que : réglementation, deal et mobilité, économie politique, filières, sécurité et criminalité sont autant de pistes d’analyse du contexte politico-économique qui entoure la question des addictions et nous renvoie à la complexité du monde contemporain et au phénomène de la globalisation.

L’objectif de ce colloque est de susciter un dialogue interdisciplinaire entre des spécialistes des addictions et des chercheurs en politiques publiques, santé mentale, urbanisme, économie, droit, etc. Il réunira de jeunes chercheurs et des experts internationaux dans le but de favoriser des échanges scientifiques et de développer de nouveaux réseaux. Les contributions seront présentées en français.

Modalités de soumission

Les propositions d’interventions doivent être envoyées via mail

jusqu’au 25 mars 2014

à Géraldine Morel (g.morel@grea.ch). Elles ne dépasseront pas 3500 signes (espaces compris) et mentionneront l’affiliation institutionnelle ainsi que la thématique du colloque à laquelle l’on souhaite participer. Elles seront étudiées par le comité scientifique.

Une version complète des contributions sélectionnées devra être envoyée jusqu’au 1er octobre 2014. Elle sera distribuée aux intervenants et aux discutants pour favoriser les échanges lors du colloque. Les contributions pourront faire l’objet d’une publication.

Le colloque se tiendra à Genève, les 12-13 novembre 2014.

Comité scientifique

  • Prof. Sandro Cattacin (Université de Genève)
  • Mme Martine Baudin (Première Ligne)
  • Dr Gilles Carbonnier (Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement Genève)
  • Mme Ingrid Ceria Belz (Institut de Recherche et d’Enseignement des Maladies Addictives Paris)
  • Dr Corina Salis Gross (Université de Berne)
  • M. Jean-Pierre Couteron (Fédération Addictions Paris)
  • Dr Isabelle Girod (Groupement Romand d’Etudes des Addictions)
  • Dr Olivier Guéniat (Police cantonale jurassienne)
  • Prof. André Kuhn (Université de Neuchâtel)
  • Dr Alain Morel (Fédération Addictions Paris)
  • Dr Géraldine Morel (Groupement Romand d’Etudes des Addictions)
  • Prof. Christian Nils-Robert (Université de Genève)
  • M. Jean-Félix Savary (Groupement Romand d’Etudes des Addictions)
  • Dr Christian Schneider (Office fédéral de la police)
  • Prof. Marc-Henri Soulet (Université de Fribourg)
  • M. René Stamm (Office fédéral de la santé publique)
  • Mme Ann Tharin (Haute Ecole de Travail Social et de la Santé Lausanne)
  • M. Frank Zobel (Addiction Suisse)
  • Dr Marc Levivier (Irema Paris)

Lieux

  • Genève, Confédération Suisse (1211)

Dates

  • mardi 25 mars 2014

Mots-clés

  • addictions, société, interdisciplinarité, risque, construction identitaire, espace public, marché de la drogue

Contacts

  • Géraldine Morel
    courriel : g [dot] morel [at] grea [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Géraldine Morel
    courriel : g [dot] morel [at] grea [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Addictions et société », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 mars 2014, http://calenda.org/278618