Accueil1994-2014 : 20 ans de découvertes de peintures monumentales

1994-2014 : 20 ans de découvertes de peintures monumentales

1994-2014: 20 years of discovering monumental painting

Bilan et perspectives

Assessment and perspectives

*  *  *

Publié le lundi 03 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le « Groupe de recherches sur la peinture murale », en partenariat avec le « Centre d’études médiévales » de Montpellier et l’institut royal du patrimoine artistique vous propose de dresser un  bilan des connaissances et d’ouvrir des perspectives de recherche et de valorisation des peintures monumentales, tant au niveau régional que national et international, pour mettre en perspective ces questions en partant de la Picardie, riche en peintures murales gothiques méconnues.

Annonce

Argumentaire

La peinture monumentale est une des formes d’art dont l’étude est potentiellement la plus dynamique. Souvent cachées sous des couches de badigeons, masquées par des aménagements postérieurs ou oubliées dans des lieux peu accessibles, les peintures monumentales réapparaissent tous les jours au gré de travaux d’entretien et de restauration ou sont révélées grâce à des études. Le corpus des peintures murales évolue donc en permanence, enrichissant notre patrimoine et renouvelant nos connaissances, mais chaque nouveau chantier de mise au jour génère des questions, amène à faire des choix et nécessite un budget spécifique.

Un premier colloque autour de ce thème avait été organisé en 1994 à Saint-Savin-sur-Gartempe par le Centre international d’Art mural (CIAM). Vingt ans après, le Groupe de Recherches sur la Peinture murale (GRPM : www.grpm.asso.fr), en partenariat avec le Centre d’Études médiévales de Montpellier (CEMM EA 4583 : http://cemm.upv.univ-montp3.fr/) et l'Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles (IRPA : http://org.kikirpa.be/noyon/), propose de dresser un nouveau bilan et d'ouvrir des perspectives de recherche et de valorisation.

Cette manifestation se déroulera en Picardie, dont la richesse en peintures murales gothiques a été révélée par des études récentes. La Ville de Noyon (Oise), ville d’Art et d’Histoire, accueillera ces Rencontres, avec le soutien du Conseil régional de Picardie, de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), de la Société historique, archéologique et scientifique de Noyon, l’Association des amis du musée du Noyonnais et de l’Office de tourisme de Noyon.

Les intervenants – historiens de l’art, conservateurs-restaurateurs, archéologues, architectes et tous les acteurs de la conservation du patrimoine – présenteront des communications et confronteront leurs expériences autour des circonstances des découvertes, des pratiques et des politiques mises en œuvre et de la médiation culturelle sur le sujet.

Inscriptions sur : http://org.kikirpa.be/noyon/registration.php

Programme

Jeudi 27 mars

9 h Accueil des participants
9 h 45 Ouverture du colloque par un élu de la ville de Noyon par Géraldine Victoir, membre du Centre d’Études Médiévales de Montpellier (CEMM, EA 4583), par Christine Leduc-Gueye, présidente du GRPM.
Introduction d’Anna Bergmans, professeur, Université de Gand et chercheur, Institut Flamand du Patrimoine, Belgique, Les nouvelles découvertes de peintures murales : enrichissement de la connaissance et du patrimoine.

La Picardie : une nouvelle richesse

Présidence de séance : Jean-Yves Bonnard, président de la Société historique de Noyon, directeur du Centre départemental de documentation pédagogique CDDP de l’Oise

  • Géraldine Victoir, maître de conférences, Université de Montpellier 3, Découvertes en Picardie
  • Jean-Lucien Guénoun, architecte des Bâtiments de France de l’Oise, Cathédrale de Beauvais : découvertes et reconnaissance des décors peints architecturaux du choeur et de la crypte

12 h 30 Déjeuner libre
14 h - 15 h 30 Visite des peintures de la cathédrale de Noyon et de l’Hôtel de Ville

La polychromie architecturale : une problématique renouvelée

Présidence de séance : Vincent Juhel, administrateur général, Société des antiquaires de Normandie

  • Antonio Olmo Gracia, docteur en histoire de l’art, Université de Saragosse, Polychromies architecturales occidentales et mudéjares dans les royaumes hispaniques au Moyen Âge
  • Carmen Gómez Urdáñez, professeur, Université de Saragosse, Un cas exceptionnel de dévoilement et restauration : la cathédrale de Tarazona (Aragón)
  • Anne Vuillemard-Jenn, docteur en histoire de l’art, membre du comité scientifique du chantier de Saint-Pierre-le-Jeune, Peintures murales et polychromies médiévales de Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg : de la version néogothique de Carl Schäfer à la restauration actuelle

Vendredi 28 mars

9h Bilans et méthodes

Présidence de séance : Anna Bergmans, professeur, Université de Gand et chercheur, Institut Flamand du Patrimoine, Belgique

  • Marie-Gabrielle Caffin, présidente de PACoB et Michaël Vottero, adjoint à la Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Bourgogne, La Bourgogne riche de ses découvertes et restaurations en peinture murale
  • Jean-Marc Stouffs, conservateur-restaurateur de peintures murales, Vals en Ariège : une valorisation originale d’une conservation-restauration et la restauration de deux peintures non protégées à Saint-Antoine d’Arratz dans le Gers
  • Arnaud Timbert, maître de conférences, Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, Cathédrale de Chartres : restauration des revêtements intérieurs /découverte des revêtements extérieurs (2007-2012)
  • Aurélie Nicolaus, restauratrice du Patrimoine diplômée de l’INP-IFROA dans la spécialité peinture, doctorante à l’EPHE et maître de conférences associé au master professionnel de CRBC de l’Université Paris 1, L’église Saint-Étienne de Corbeil-Essonnes : mise au jour et restauration d’un décor du début du XVe-XVIe siècle peint sur voûte. Présentation de la restauration et du projet pédagogique qui lui fut associé
  • Fabienne Audebrand, chargée de protection à la Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre, De la protection à la restauration : dix ans d’études préalables menées en région Centre

12 h 30 Déjeuner libre

14 h Table ronde : Le chantier, pratique et législation

Modératrice : Delphine Christophe, conservateur régional des Monuments historiques, DRAC Languedoc-Roussillon

  • Delphine Christophe, conservateur régional des Monuments historiques, DRAC Languedoc-Roussillon, Législation et déroulement du chantier
  • André Vantomme, vice-président du conseil général de l’Oise, Le point de vue de la collectivité territoriale
  • Vincent Detalle, Laboratoire de recherche des Monuments historiques (LRMH), Champs-sur-Marne, Approche et pratique du Laboratoire de recherche des Monuments historiques pour l’étude des peintures murales
  • Ilona Hans-Collas, chercheur à l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), Bruxelles, De la découverte au chantier : le rôle d’un institut de recherche et de conservation
  • Véronique Legoux, conservatrice-restauratrice de peintures murales, Le point de vue du conservateur-restaurateur
  • Le point de vue de l’architecte (sous réserve)

17 h Visite du musée du Noyonnais

Samedi 29 mars

9h Bilans thématiques

Présidence : Sophie Kovalevsky, conservateur délégué des Antiquités et Objets d’Art du Vaucluse

  • Christian Davy, chercheur au service régional de l’Inventaire des Pays de la Loire, Dix ans de recherche, bilan et perspective de la peinture murale romane
  • Térence le Deschault de Monredon, docteur en histoire de l’art, Les décors peints historiés de l’habitat en France avant 1350 à la lumière des découvertes de ces vingt dernières années
  • Roger Blot, responsable du patrimoine religieux pour le diocèse de Rennes, Géraldine Fray, conservatrice-restauratrice de peintures murales, Didier Jugan, membre du GRPM, Bretagne, entre XIIIe et XIVe siècle, un patrimoine méconnu : iconographie et peinture murale
  • Jean-Charles Cappronnier, directeur-adjoint des Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Les décors peints des églises de la Première Reconstruction

12 h 00 Déjeuner libre

13 h 30 Table ronde : La réception du chantier, de la connaissance à la médiation

Modératrice : Anita Oger-Leurent, conservateur des Monuments historiques DRAC Picardie

  • Laurence Blondaux, conservatrice-restauratrice de peintures murales et Antoine Gueben, président de l’association Adenothe, Genèse et suivi du chantier de Nogent-en-Othe
  • David De Sousa, directeur du Musée Alfred-Danicourt de Péronne, Le rôle de la commune dans la coordination puis la médiation autour d’un projet de restauration
  • Pierre-Olivier Dittmar, ingénieur d’étude à l’EHESS Paris, GAHOM, vice-président de la RCCPM, L’étude des plafonds peints du midi de la France et leur médiation auprès du grand public
  • Laurent Sirot, propriétaire du prieuré de Bray-sur-Aunette à Rully, La polychromie architecturale de la chapelle du prieuré de Bray : quelle réception ?

16 h Conclusions par Jean-Yves Bonnard, président de la Société historique de Noyon, directeur du CDDP de l’Oise

Lieux

  • Place Aristide Briand
    Noyon, France (60400)

Dates

  • jeudi 27 mars 2014
  • vendredi 28 mars 2014
  • samedi 29 mars 2014

Mots-clés

  • peintures monumentales, peintures murales, polychromie, découverte, chantier, méthode, médiation

Contacts

  • Géraldine Victoir
    courriel : g [dot] victoir [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Géraldine Victoir
    courriel : g [dot] victoir [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« 1994-2014 : 20 ans de découvertes de peintures monumentales », Colloque, Calenda, Publié le lundi 03 mars 2014, http://calenda.org/278623