AccueilDevenir adulte : défis et enjeux actuels

Devenir adulte : défis et enjeux actuels

Becoming adult: current challenges and issues

*  *  *

Publié le mercredi 12 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Appel à auteurs du n°51 du sociographe, revue de recherches en travail social. Ce numéro invite les auteurs à se questionner sur ce passage à la vie adulte, sur le devenir des jeunes et de la collectivité, dans un monde où l'égalité des chances est, malheureusement, un concept à géométrie variable.

Annonce

Argumentaire

Devenir adulte est un passage obligé. Une période charnière caractérisée par un lot de décisions à prendre et d'événements marquants qui auront une influence cruciale sur les trajectoires de vie des jeunes adultes émergents. Cette transition comporte de nombreux défis et enjeux, individuels et de société. Que signifie être adulte aujourd'hui ? Comment aider les jeunes à se préparer un futur à l'image de leurs rêves et aspirations ? Comment faire en sorte qu'ils réussissent à bien traverser cette étape incontournable vers la réalisation de soi ?

Ce passage à la vie adulte peut être vu par certains comme un tremplin permettant de se projeter vers un avenir prometteur, gage de réalisations de toutes sortes (professionnelles, conjugales, familiales, sociales, sportives ou culturelles) pouvant susciter des sentiments de liberté quasi enivrants. Il signe aussi souvent le moment de planifier son départ du domicile familial pour voler de ses propres ailes, vers une nouvelle résidence, choisie selon ses goûts, besoins et moyens, un déménagement souhaité parfois depuis longtemps. Le temps est venu pour ces jeunes de choisir leur vie, de la mener comme bon leur semble. Pour d'autres, cependant, elle revêt un tout autre aspect, plus nébuleux. Donnant l'impression de plonger involontairement vers un avenir sombre, empreint d'incertitudes professionnelles, financières, affectives. Incluant un lourd fardeau de responsabilités à porter pour s'assumer financièrement de façon autonome ou comme parents précocement, que cette parentalité soit désirée ou non.

Entre ces deux scénarios opposés, on retrouve plus souvent qu'autrement de multiples cheminements et émotions où se mélangent désirs d'autonomie et de projets exaltants et peurs de ne pas être à la hauteur, dans ce monde extrêmement compétitif. Quel portrait peut-on brosser de cette génération éclectique ? Que vivent ces jeunes adultes en devenir, particulièrement les plus vulnérables que nous croisons régulièrement dans nos services sociaux et de santé ? Comment les aider à bien vivre et réussir cette transition décisive ?

Les choix à faire à cette étape de vie sont nombreux et auront un impact considérable. Or, l'écart se creuse de plus en plus entre le vécu de ceux qui doivent se prendre en main le jour de leurs 18 ans, parce que les systèmes de protection de l'enfance ne les soutiennent généralement plus après cette date, ou qui doivent quitter rapidement leur milieu familial, et les « Tanguy » (référence au film d'Étienne Chatiliez) qui tardent à terminer leurs études et résident encore chez leurs parents à 25-30 ans. On assiste à un allongement de la jeunesse et à une sur-scolarisation, alors que les taux de chômage sont de plus en plus élevés au sein de cette même population. Le décalage est de plus en plus important: du tremplin au plongeon. Les jeunes ayant l'obligation d'être autonomes dès leur majorité ou très tôt dans leur vie, ou qui reçoivent peu de soutien de leur entourage et des ressources en place, sont plus à risque de décrocher du système d'éducation, de vivre dans la pauvreté, de sombrer dans la délinquance, la toxicomanie, de se retrouver en détresse psychologique ou de souffrir d'isolement. Comment les aider à se tailler une place au soleil, les mobiliser pour qu'ils prennent ou reprennent leur vie en main, retournent aux études au besoin, se trouvent un emploi valorisant ou se désistent d'une trajectoire délinquante ou, à tout le moins, inquiétante ? Comment attiser leur envie de se réaliser et de devenir des citoyens à part entière, considérés comme tels par l'État, parce qu'ils contribuent financièrement et activement à la vie en société ? Comment rejoindre ces jeunes, les informer, faire en sorte qu'ils connaissent bien leurs droits, les politiques sociales et ressources d'aide mises à leur disposition, sachant qu'ils se tournent généralement vers leurs pairs pour obtenir du soutien ? Comment améliorer les services qui leurs sont offerts ? Et comment susciter l'intérêt des bailleurs de fonds à leur réalité, qui est aussi la nôtre, parce qu'il s'agit d'un enjeu de société majeur?

Ce numéro invite les auteurs à se questionner sur ce passage à la vie adulte, sur le devenir des jeunes et de la collectivité, dans un monde où l'égalité des chances est, malheureusement, un concept à géométrie variable.

Modalités de soumission

Dépôt des manuscrits jusqu’au 10 septembre 2014 (par mail à : lesociographe@irts-lr.fr )
Les accusés de réception se font à échéance du dépôt des manuscrits.

  • Manuscrits de 30000 signes maximum. Les autres recommandations sont sur le site du Sociographe : www.lesociographe.org
  • Tout manuscrit est signé par un ou des auteurs physiques (pas de personnes morales). En cas de co-auteurs, nécessité d’avoir un seul contact pour la rédaction (ils seront présentés dans la publication par ordre alphabétique sauf contre indication).
  • Les manuscrits et autres documents remis le sont à titre gracieux ; la publication est soumise à un contrat d’édition. Tout fichier proposé suppose l’autorisation par l’auteur d’une mise en ligne possible sur Internet.

Procédure :

  • Dépôt des manuscrits : jusqu’au 10 septembre 2014
  • Décision de la rédaction (après consultation du comité de lecture) : janvier 2015
  • Bon pour publication (sur article mis en page) : juin 2015
  • Parution : n° 51, septembre 2015 (Après parution, rencontre entre auteurs et lecteurs du numéro)

Contacts :
Dossier coordonné par Corinne CHAPUT (membre du Comité de rédaction du Sociographe, IRTS Basse-Normandie) et Annie VAILLANCOURT (Agente de planification, de programmation et de recherche, Centre jeunesse de Québec-Institut universitaire).
Mail : cchaput@irts-bn.asso.fr  / tel : 02 31 53 19 96 (direct), 02 31 54 42 00 (standard)  / Mail : annievaillancourt.cj03@ssss.gouv.qc.ca
Marc TRIGUEROS, secrétaire de rédaction. 04 67 07 82 73 / Mail : lesociographe@irts-lr.fr 

Orientations du Sociographe : …travailler les articulations entre réalités sociales, pratiques professionnelles et prescriptions politiques du « travail social »… (extraits).

Catégories

Dates

  • mercredi 10 septembre 2014

Mots-clés

  • travail social, jeune, adulte

Contacts

  • Marc Trigueros
    courriel : lesociographe [at] irts-lr [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marc Trigueros
    courriel : lesociographe [at] irts-lr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Devenir adulte : défis et enjeux actuels », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 12 mars 2014, http://calenda.org/278813