AccueilSimondon, penseur du politique ?

Simondon, penseur du politique ?

Simondon, political thinker?

*  *  *

Publié le mardi 11 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Cette journée d'étude, qui se déroulera à l'université de Poitiers, le vendredi 14 mars (9h-18h) sera consacrée à interroger la dimension politique de la philosophie de Gilbert Simondon (1924-1989), surtout connu pour sa pensée de la technique, de la nature et de l'individuation. Faut-il considérer Simondon comme un philosophie apolitique ? Ou, à l'inverse, peut-on dire que Simondon repense le politique selon de nouvelles catégories, et parler d'une théorie simondonienne du politique, articulant la réflexion sur le collectif humain à une réflexion sur l’être, le naturel, le vivant, la technicité 

Annonce

Argumentaire

Le philosophe Gilbert Simondon (1924-1989), qui a été professeur aux universités de Poitiers et de la Sorbonne, est surtout célèbre pour son ouvrage sur la technique, Du mode d'existence des objets techniques, dans lequel il entend redonner à la technique la place qui lui revient dans la culture contemporaine, par-delà la technophobie ou la technophilie ambiante. Mais la pensée de Simondon ne se limite pas à la technique : profondément originale, elle traverse tous les champs de pensée, de la philosophie de la nature à la pensée du collectif humain.

Or, de manière transversale à toute son œuvre, le rapport problématique que Simondon entretient avec la critique sociale et politique mérite d’être interrogé. Déjà dans l’ouvrage sur la technique, la visée dépasse l’élaboration neutre d’une technologie au sens courant, et le manque de culture technique apparaît comme un enjeu socio-politique : « la plus forte cause d'aliénation dans le monde contemporain réside dans [une] méconnaissance de la machine ». 

L’objectivité avec laquelle Simondon s’attache à penser le monde fait-elle de lui un philosophe apolitique ? Ou, à l'inverse, peut-on dire que Simondon repense le politique selon de nouvelles catégories, et parler d'une théorie simondonienne du politique, articulant la réflexion sur le collectif humain à une réflexion sur l’être, le naturel, le vivant, la technicité ?

Programme

  • 9H00 : Marion Bernard - Ouverture
  • 9H30 : Irlande Saurin – Technique et société
  • 10H20 : Ludovic Duhem – Le sens de l’avenir. Exigences et apories de la politique de Simondon
  • 11H30 : Anne Lefebvre – Pour une clinique des objets-images comme politique. De la théorie des phases de la culture à la perspective d’une praxéologie générale
  • 14H30 : Jean-Yves Château – Technique et normativité
  • 15H20 : Xavier Guchet – Technique et vie
  • 16H30 : Arnaud Bouaniche – La nouveauté technique chez Simondon, entre ontologie et psycho-sociologie

Organisation : Marion Bernard, en collaboration avec Irlande Saurin.

Catégories

Lieux

  • 8 rue René Descartes
    Poitiers, France (86)

Dates

  • vendredi 14 mars 2014

Mots-clés

  • Simondon, politique, société, culture, technique

Contacts

  • Marion Bernard
    courriel : mnbernard [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Marion Bernard
    courriel : mnbernard [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Simondon, penseur du politique ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 11 mars 2014, http://calenda.org/279151