AccueilL’artiste et l’antiquaire

L’artiste et l’antiquaire

The artist and the relics of antiquity

L’étude savante de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

The scholarly study of antiquity and artistic visions in the Modern period (16th-18th centuries)

*  *  *

Publié le mardi 25 février 2014 par Rémi Boivin

Résumé

L’ambition de ce colloque, dont le sujet se situe à la croisée de l’archéologie et de l’histoire de l’art, est d’analyser les formes de collaborations savantes entre les « antiquaires » et les artistes à l’époque moderne. Le colloque réunira des spécialistes de tous horizons – archéologues, historiens de l’art antique et moderne, historiens de l’archéologie – en vue d’une réflexion commune sur la recherche antiquaire, ses méthodes et ses enjeux, ainsi que sur la fécondité de ces études sur les plans artistique et culturel. Les travaux mettront l’accent sur les réseaux socio-professionnels, sur les pratiques de documentation et l’illustration des traités, ainsi que sur les relations entre savoir et invention, érudition antiquaire et création artistique.

Annonce

Argumentaire

L’ambition de ce colloque, dont le sujet se situe à la croisée de l’archéologie et de l’histoire de l’art, est d’analyser les formes de collaborations savantes entre les « antiquaires » et les artistes à l’époque moderne. De la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, la recherche savante sur les civilisations antiques à partir de leurs différents vestiges, écrits et matériels, fut aussi bien le fait de grands lettrés que celui de nombreux artistes et praticiens. Si les hommes de lettres eurent souvent besoin de dessinateurs pour les seconder dans leur travail de documentation des objets et des sites, ceux-ci se sont révélés à l’occasion d’excellents collaborateurs, voire même de fins connaisseurs de l’Antiquité classique qui ont contribué directement à la construction de la discipline. Le colloque réunira des spécialistes de tous horizons – archéologues, historiens de l’art antique et moderne, historiens de l’archéologie – en vue d’une réflexion commune sur la recherche antiquaire, ses méthodes et ses enjeux, ainsi que sur la fécondité de ces études sur les plans artistique et culturel. Les travaux mettront l’accent sur les réseaux socio-professionnels, sur les pratiques de documentation et l’illustration des traités, ainsi que sur les relations entre savoir et invention, érudition antiquaire et création artistique.

Colloque organisé en partenariat par l’INHA et le Centre André Chastel (UMR 8150)

Programme

Jeudi 6 mars 2014

9h15 Ouverture Delphine Burlot (INHA) et Emmanuel Lurin (université Paris-Sorbonne)

Artistes et lettrés étudiant l’Antique : commandes, collaborations, rivalités scientifiques

Présidente de séance : Martine Denoyelle (INHA)

  • 9h45 Alain Schnapp (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Le scribe, l’artisan et le poète : aux origines du savoir antiquaire.
  • 10h30 Peter N. Miller (New York, Bard Graduate Center) Peiresc and Marseille: A ‘Knowledge Community’ in the Seventeenth-Century Mediterranean.

11h15 Pause

  • 11h45 Colin Debuiche (université Toulouse-Le Mirail) Les artifices du passé : Antiquité et mythes urbains de la Palladia Tolosa au xvie siècle.
  • 12h30 Delphine Burlot « La querelle des antiquaires et des graveurs n’est pas prête de finir ». Concurrence entre artistes et antiquaires dans la documentation et la restauration de l’Antique.

13h15 Pause déjeuner

Les pratiques de documentation : reproductions, relevés, corpus documentaires et collections

Président de séance : Jean-Louis Ferrary (EPHE, IV e section)

  • 14h45 Jean Guillemain (université Paris Descartes, bibliothèque H. Piéron) Les débuts de la numismatique grecque en France (Lyon, 1552).
  • 15h30 Florian Stilp (université Paris Ouest Nanterre La Défense, labex « Les passés dans le présent ») À chacun son arc d’Orange. La vision variable d’un monument romain à l’époque moderne.

16h15 Pause

  • 16h45 Helen Whitehouse (University of Oxford, Oriental Institute) Records of Egyptian Antiquities in the ‘Paper Museum’ of Cassiano dal Pozzo.
  • 17h30 Pierre Gros (université de Provence, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) Le coeur antique du futur. Lectures palladiennes des vestiges des temples romains dans le dernier des Quattro Libri.

18h15 Discussion générale

Vendredi 7 mars 2014

Une démonstration par l’image : le discours antiquaire et son illustration scientifique

Président de séance : Philippe Sénéchal (INHA)

  • 10h Emmanuel Lurin L’antiquaire, l’artiste et le graveur (Rome, xvie siècle) : autour des relevés « archéologiques » du Codex Orsini et des gravures d’antiquités de Jacob Bos.
  • 10h45 Frédérique Lemerle-Pauwels (CNRS, université François Rabelais, Tours) Représenter l’antique : architectes et antiquaires en France (xvie-xviie siècles).

11h30 Pause

  • 12h Carmelo Occhipinti (Università di Roma Tor Vergata) Mariette e Bouchardon. Ricerca antiquaria e storia artistica.
  • 12h45 Adriano Aymonino (University of Birmingham) Giovanni Pietro Bellori and Pietro Santi Bartoli’s publications: their reception during the eighteenth century.

13h30 Pause

Un laboratoire pour la création ? Érudition antiquaire et invention artistique

Président de séance : Claude Mignot (université Paris-Sorbonne)

  • 15h Flaminia Bardati (Università di Roma La Sapienza) Bâtir à l’antique, sur l’antique, pour l’antique.
  • 15h45 Daniela Gallo (université Pierre Mendès-France Grenoble 2) Entre érudition et création artistique. Les objets antiques en marbre au xviiie siècle.

16h30 Pause

  • 17h Ingo Herklotz (Philipps-Universität Marburg) Visualizing the Catacombs: Between Legend and Scholarship in Early Modern Painting.

17h45 Discussion générale

Comité scientifique

  • Delphine Burlot (INHA) 
  • Hervé Brunon (CNRS, Centre André Chastel) 
  • Jean-Louis Ferrary (École Pratique des Hautes Études, IVe section) 
  • Daniela Gallo (université Pierre Mendès-France Grenoble 2) 
  • Emmanuel Lurin (université Paris-Sorbonne, Centre André Chastel) 
  • Louis Marchesano (The Getty Research Institute, Library) 
  • Claude Mignot (université Paris-Sorbonne, Centre André Chastel) 
  • Alain Schnapp (université Paris I Panthéon-Sorbonne) 
  • Philippe Sénéchal (INHA, directeur des Études et de la Recherche) 
  • Florian Stilp (université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Comité d’organisation

  • Delphine Burlot (pensionnaire à l’INHA)
  • Emmanuel Lurin (université Paris-Sorbonne, Centre André Chastel)

Renseignements :

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lieux

  • 2 rue Vivienne | 6, rue des Petits-Champs
    Paris, France (75002)

Dates

  • jeudi 06 mars 2014
  • vendredi 07 février 2014

Mots-clés

  • antique, antiquaire, imaginaire, étude, époque moderne

Contacts

  • Marine Acker
    courriel : marine [dot] acker [at] inha [dot] fr
  • Elsa Nadjm
    courriel : elsa [dot] nadjm [at] inha [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Eva Szereda
    courriel : eva [dot] szereda [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’artiste et l’antiquaire », Colloque, Calenda, Publié le mardi 25 février 2014, http://calenda.org/279347