AccueilLes approches critiques en communication : perspectives de la relève

Les approches critiques en communication : perspectives de la relève

Critical approaches in communication: the perspectives of relief

COMMposite 17(2)

COMMposite 17(2)

*  *  *

Publié le mardi 25 mars 2014 par Luigia Parlati

Résumé

Pour son prochain numéro, l’équipe de COMMposite lance un appel à texte sur les approches critiques en communication et leur mise en œuvre par les acteurs de la relève. Cet appel s’adresse aux jeunes chercheures et chercheurs en communication, mais également à celles et ceux qui s’inscrivent dans d’autres disciplines (sociologie, sciences politiques, études culturelles, histoire, géographie, droit), et dont les travaux auraient une perspective communicationnelle. Seront acceptées les contributions venant des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs ainsi que les chercheurs en début de carrière (moins de deux ans depuis la soutenance de la thèse de doctorat).  

Annonce

Argumentaire

Pour son prochain numéro, l’équipe de COMMposite lance un appel à texte sur les approches critiques en communication et leur mise en œuvre par les acteurs de la relève.

Fondée en mai 1997, COMMposite est une revue scientifique publiée électroniquement par de jeunes chercheurs francophones dans le domaine de la communication. Elle se consacre exclusivement au développement et au rayonnement de la relève, tout en assurant la qualité des articles publiés grâce à un processus de révision par les pairs. COMMposite œuvre à faire connaître et reconnaître le dynamisme, la vitalité et la qualité de la recherche sur la communication des étudiants de maîtrise et de doctorat. Pour plusieurs de ces collaborateurs, il s’agit d’une première rencontre avec le monde de la publication, une occasion de se familiariser avec les exigences et les différentes étapes de cet aspect de la recherche universitaire. En ce sens, la revue innove en proposant une approche adaptée à la réalité des jeunes chercheurs tout en modelant de nouvelles façons de penser, produire et diffuser la recherche scientifique. Pour une diffusion élargie des connaissances, les recherches publiées dans COMMposite sont accessibles gratuitement par Internet.

Après avoir traversé elles-mêmes une période de crise, liée notamment à l’essoufflement des modèles théoriques, les dernières années ont vu un regain des perspectives critiques, autant dans le monde de la recherche que sur le terrain social. Ceci est notable à l’université, comme en témoignent la multiplication des colloques, appels à articles, ouvrages, programmes de recherche et ouvrages (entre autres, (Keucheyan, 2010; Corcuff, 2012; George et Granjon, à paraître) qui lui sont consacrés.

Les formes de renouveau de la critique se trouvent d’abord en dehors du monde académique. Le renouvellement des modalités et des lieux de contestation sociale et politique qui ont fait surface à divers endroits sur la planète, témoignent encore d’une volonté de changement social à un moment de l’Histoire que certains avaient cru finie (Fukuyama, 1992). On voit ainsi émerger une contestation d’un ordre social qui paraissait inéluctable – marqué notamment par une « victoire » des stratégies néo-libérales, la fin des grands récits, comme une libération par la technologie – davantage centrée sur des approches locales et des mouvements aux dynamiques davantage décentralisées.

La critique sera ici entendue à deux niveaux qui sont indissociables. D’abord, elle peut être comprise comme une critique sociale, visant ainsi à privilégier les stratégies d’émancipation et à remettre en cause des formes sociales, politiques, économiques et culturelles en faisant l’examen des rapports de pouvoirs symboliques et matériels depuis un point de vue situé. De manière complémentaire, la critique peut être aussi d’ordre épistémologique, par un travail réflexif sur nos propres outils d’analyse et nos schémas de compréhension du monde. Il s’agit là d’un rapport intellectuel critique aux théories et concepts que nous mobilisons dans nos travaux de recherche. De fait, les approches critiques doivent être comprises dans leur pluralité et leur complexité, la Théorie Critique, associée aux travaux de l’École de Francfort ayant depuis été prolongée, amendée et elle-même critiquée par des traditions issues d’autres horizons.

Ce numéro de COMMposite vient prolonger le colloque « La pensée critique en communication après la fin de… la Fin de l’Histoire » qui a eu lieu à l’Université du Québec à Trois-Rivières en décembre 2013 et ouvre l’appel à contributions des chercheurs de la relève du reste du monde francophone. Quelles sont les perspectives critiques privilégiées par les jeunes chercheures et chercheurs en communication au Québec, et ailleurs dans la francophonie ? Les perspectives des Suds sont-elles différentes de celles du Nord ? Existent-il des approches différentes de celles observables dans le monde anglo-saxon ? Sur quels objets se portent les regards ? Comment affiner et renouveler des perspectives critiques capables de rendre compte d’un monde de plus en plus marqué par la complexité ? Comment la recherche peut-elle comprendre et soutenir les luttes d’émancipation comme les mouvements de contestation ?

Il est donc proposé d’examiner autant les nouvelles formes que peuvent prendre la critique, mais également les manières d’appréhender les terrains depuis l’une ou l’autre de ces perspectives. En ce sens, nous accueillerons les articles ayant une portée théorique, méthodologique ou empirique.

Cet appel s’adresse aux jeunes chercheures et chercheurs en communication, mais également à celles et ceux qui s’inscrivent dans d’autres disciplines (sociologie, sciences politiques, études culturelles, histoire, géographie, droit), et dont les travaux auraient une perspective communicationnelle. Seront acceptées les contributions venant des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs ainsi que les chercheurs en début de carrière (moins de deux ans depuis la soutenance de la thèse de doctorat).

À titre d’exemple, les thématiques pertinentes peuvent s’attarder sur :

  • les perspectives critiques (féminisme, économie politique critique, analyse de discours, Théorie critique, études culturelles, études post-coloniales, études de genre, théorie queer)
  • les questionnements d’ordre méthodologique
  • les réflexions épistémologiques, notamment autour de la mise en place d’un dialogue entre les approches
  • le compte-rendu de résultats de recherche issus de l’une ou de plusieurs de ces approches

Modalités d'envoi des propositions

Articles et résumés doivent être soumis sur le site web de la revue

avant le 31 juillet 2014

Soumission en ligne : http://www.commposite.org/index.php/revue/about/submissions#onlineSubmissions

Une réponse sera remise aux auteurs le 15 septembre.

Les directives aux auteurs sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.commposite.org/index.php/revue/about/submissions#authorGuidelines

Liste de vérification de la soumission

En tant que partie intégrante du processus de soumission, les auteurs doivent s'assurer de la conformité de leur soumission avec tous les éléments suivants, et les soumissions peuvent être retournées aux auteurs qui ne sont conforment pas à ces directives.

  • Le texte soumis est anonyme : vos noms, coordonnées, biographie et toute autre information pouvant vous identifier sont incluses uniquement dans votre profil d'usager sur notre site et/ou dans le formulaire de soumission.
  • Un résumé en français et en anglais, d'environ 150 mots chacun (1000 caractères, espaces compris), ainsi qu'une liste de 5 à 10 descripteurs (mots-clés) donnant un aperçu du contenu de l'article dans chacune des langues.
  • Le texte se limite à deux niveaux de titre.
  • Insérer les citations courtes dans le texte en utilisant les guillemets français (« »), séparés du texte qu'ils encadrent par des espaces insécables. Les citations longues (quatre lignes et plus) doivent être présentées sans guillemets, en retrait et à simple interligne. Indiquer une omission par trois points placés entre crochets [...].
  • La bibliographie est conforme aux normes APA francisées, telle que spécifiées ici :http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/normes_apa_francais.pdf
  • Une légende pour chacune des images utilisées est insérée dans le texte. Les images sont envoyées en pièces jointes, dans un fichier à part de bonne résolution, en indiquant clairement à quelle légende elles correspondent.

Processus d'évaluation par les pairs

  • Pour soumission, les auteurs sont invités à transmettre si possible leur article ou notes de recherche ou note de lecture en s'inscrivant sur ce site. Un accusé de réception électronique est envoyé aux auteurs en guise de confirmation.
  • L'article est soumis à un comité de lecture, qui fait parvenir un rapport d'appréciation aux auteurs dans les huit (8) semaines suivant la réception du texte.
  • L'auteur doit apporter les modifications, s'il y a lieu, dans les trois (3) semaines suivant la réception du rapport d'appréciation et faire parvenir la nouvelle version par courrier électronique.
  • Après avoir effectué une dernière révision, le comité de lecture retourne pour approbation la version finale du texte à l'auteur.

 

Dates

  • jeudi 31 juillet 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • critique, communication, contestation sociale et politique, mouvements, participation

Contacts

  • Renaud Carbasse
    courriel : info [at] commposite [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Renaud Carbasse
    courriel : info [at] commposite [dot] org

Pour citer cette annonce

« Les approches critiques en communication : perspectives de la relève », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 25 mars 2014, http://calenda.org/279412