AccueilQu'est-ce qu'un contexte ?

Qu'est-ce qu'un contexte ?

What is a context?

Un débat transdisciplinaire sur une pratique intellectuelle et ses enjeux

A transdisciplinary debate about intellectual practices and issues

*  *  *

Publié le lundi 03 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

L’objectif du présent colloque est d’engager une réflexion à la fois historique et épistémologique sur la définition, les usages, la valorisation et/ou la critique de la pratique de la contextualisation, aussi bien dans les disciplines qui en font un étendard (histoire, sociologie, anthropologie) que dans celles qui semblent plus rétives à elle, comme la linguistique, l’économie ou la philosophie.

Annonce

Argumentaire

« Contextualiser » : rares sont les historiens, anthropologues ou sociologues qui ne se retrouvent pas autour de ce mot d’ordre fédérateur. Chargé de témoigner de la spécificité de leurs pratiques scientifiques, il n’est pourtant que très rarement interrogé, les divergences sur sa compréhension restant le plus souvent implicites. Le fait est d’autant plus étonnant qu’une rapide enquête de sémantique historique fait apparaître le caractère très récent de sa promotion dans les sciences sociales. L’objectif du présent colloque est d’engager une réflexion à la fois historique et épistémologique sur la définition, les usages, la valorisation et/ou la critique de la pratique de la contextualisation, aussi bien dans les disciplines qui en font un étendard que dans celles qui semblent plus rétives comme la linguistique, l’économie ou la philosophie. Relevant de l’histoire des savoirs, cette enquête collective a donc d’abord pour but de reconstituer les usages de la notion de contexte dans les différentes disciplines et leur circulation entre elles (de la théologie au droit jusqu’aux sciences sociales en passant par l’histoire de la littérature). De la sorte, nous souhaitons étendre l’enquête engagée au cours de l’année 2012/2013 dans le cadre du séminaire « Sciences et savoirs : histoires et historiographies ». Un tel travail devrait ainsi permettre d’interroger la notion de contexte en revenant à l’opération historiographique de contextualisation qui la sous-tend. Comment se construit un contexte ? Dans quelle mesure le travail historiographique qui en détermine les contours contribue-t-il à dessiner les objets étudiés eux-mêmes ? De quelles échelles relèvent les contextes ? A quoi le contexte correspond-il par exemple dans le cadre d’un « tournant global » en sciences humaines et sociales ? Quels en sont les attendus heuristiques, les opérations intellectuelles mises en œuvre et les effets de pertinence ?

Dans l’optique d’une histoire sociale et culturelle des sciences, les contributions s’interrogeront sur les trajectoires historiques et géographiques de la contextualisation dans leur propre domaine d’investigation et dans des traditions savantes différentes (en France comme dans tous les espaces académiques concernés). Une attention particulière sera prêtée aux débats entre partisans et détracteurs des approches contextuelles ainsi qu’aux discussions issues de pratiques de contextualisation hétérogènes. Comment les promoteurs de la contextualisation décrivent-ils l’état de leurs disciplines respectives ou plus généralement du champ des sciences humaines et sociales et en quoi cet état justifie-t-il, selon eux, un tel recours ? Quels sont les travaux qui sont mobilisés pour justifier les options épistémologiques en la matière ?

Avec ce colloque, le Centre Alexandre-Koyré souhaite contribuer au débat historiographique et méthodologique sur les pratiques intellectuelles que les différentes sciences sociales ont en partage.

Colloque parrainé par la Société Française pour l'Histoire des Sciences de l'Homme.

Programme

Mardi 4 mars

Matinée (9h30-12h30)
9h30-9h45 Accueil des participants

  • 9h45-11h00 Wolf Feuerhahn (cnrs, cak), Rafael Mandressi (cnrs, cak), Antonella Romano (ehess, cak) La contextualisation: de l’histoire des sciences et des techniques aux sciences sociales
  • 11h00-11h30 Jean-Louis Halpérin (ens, Centre de théorie et d’analyse du droit) Pourquoi parler d’une histoire contextuelle du droit ?

11h30-11h45 Pause
11h45-12h30 Discussion introduite par Yves Cohen (ehess, crh)
12h30 Déjeuner
Après-midi (14h30-17h00)

  • 14h30-15h00 Caterina Guenzi (ehess, ceias) Forme, qualité, atmosphère : l’influence du contexte vue par un spécialiste de la topomancie sanskrite
  • 15h00-15h30 Andreas Mayer (cnrs, cak) Quel contexte pour la psychanalyse ? De la polémique à l’anthropologie historique des « sciences psy »
  • 15h30-16h00 Catherine König-Pralong (Albert-Ludwigs-Universität, Freiburg im Breisgau) Les contextes de l´histoire de la philosophie: idées, discours, société

16h00-17h00 Discussion introduite par Jean-Louis Fabiani (ehess, Central European University)

Mercredi 5 mars

Matinée (9h30-12h30)

  • 9h30-10h00 Simona Cerutti (ehess, crh), Isabelle Grangaud (cnrs, Aix-Marseille Université) Qu’est-ce qu’explique le contexte ? Réflexions à partir de la comparaison (Europe occidentale/Maghreb, XVIIIe  siècle)

10h00-10h30 Discussion introduite par Dominique Pestre (ehess, cak)
10h30-10h45 Pause
10h45-12h30 Discussion générale introduite par Jacques Revel (ehess, crh)

Lieux

  • 27, rue damesme
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 04 mars 2014
  • mercredi 05 mars 2014

Mots-clés

  • contexte, contextualisation, sciences historiques

Contacts

  • Wolf Feuerhahn
    courriel : wolf [dot] feuerhahn [at] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Wolf Feuerhahn
    courriel : wolf [dot] feuerhahn [at] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Qu'est-ce qu'un contexte ? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 03 mars 2014, http://calenda.org/280267