AccueilPour une étude transnationale de la presse en langues étrangères

Pour une étude transnationale de la presse en langues étrangères

For a transnational study of the press in foreign languages

Por uma abordagem transnacional de imprensa em língua estrangeira

IIe rencontre Transfopress

Transfopress meeting II

II encontro Transfopress

*  *  *

Publié le vendredi 21 mars 2014 par Marie Pellen

Résumé

Le projet TRANSFOPRESS, initié par Diana Cooper-Richet en 2012, se fixe pour objectif de coordonner les études sur la presse publiée en langues étrangères dans différentes pays et de rassembler des chercheurs d’horizons variés autour d’une même ambition : identifier et organiser les fonds disponibles, mais également analyser ce corpus quasiment inexploré. La IIe RENCONTRE TRANSFOPRESS se situe dans le prolongement de la Ie RENCONTRE, organisée à Paris en novembre 2013. Elle se propose de réunir les chercheurs associés au projet afin qu’ils puissent présenter les résultats partiels auxquels ils sont parvenus

Annonce

L’objectif de la IIe Rencontre Transfopress est de réunir les chercheurs associés afin qu’ils présentent l’avancement de leurs recherches sur la presse en langue étrangère. La première Rencontre organisée à Paris a montré la diversité de cette presse et, dans le même temps, elle a mis en évidence l’existence d’un réseau de circulation de l’information à l’échelle mondiale qui fonctionne quasiment en temps réel. De plus, il est apparu que ses formats reproduisent des modèles récurrents. Un défi a été lancé par Frédéric Barbier : rechercher, dans les processus de circulation des produits culturels, la singularité de la presse par rapport au livre, ses spécificités, comme les procédés de « mise en journal », par analogie avec « la mise en livre ». Une réflexion sur la presse publiée en langue étrangère, notamment sur ses caractéristiques formelles, s’impose, pour lui redonner sa place au sein de l’univers plus large des périodiques.

L’une des préoccupations communes aux participants de la réunion parisienne a été de s’interroger sur la manière de cartographier le phénomène de la presse en langue étrangère. Comme il a été noté, ces fonds sont invisibles. Afin de repérer dans les catalogues ces périodiques qui ont vu le jour loin de leur mère-patrie, les chercheurs doivent avoir recours à un croisement complexe de données. Tout en remontant aux origines de ces organes, nés dans le contexte de l’exil (à la suite d’une guerre, par exemple), ou d’une immigration d’une autre nature, d’échanges diplomatiques, de la réunion de communautés spécifiques (ethniques ou religieuses) ou plus simplement de la circulation d’une presse à des fins mercantiles, il est nécessaire de proposer une vue d’ensemble de la production, afin de trouver une logique propre à ce type d’expression, culturel et transnational. Saisir les mécanismes de ces échanges culturels et les réseaux sur lesquels ils s’appuient et qu’ils alimentent, tels sont les objectifs que se fixent la IIe Rencontre Transfopress, dont les axes principaux sont :

I. Accès des chercheurs à la presse en langue étrangère : avancées et perspectives

Les travaux qui rendent compte des avancées dans la localisation, l’identification, la conservation et la disponibilité des fonds, la bibliographie sur le corpus, comme les bases de données spécialisées, sont les bienvenus.

II. Typologie, chronologie et médiation

Pour cet axe, nous souhaitons des travaux qui s’efforcent de définir en quoi consiste la presse en langue étrangère, qui tentent d’établir des typologies (immigré, exilé, ethnique, minoritaire, diplomatique, communiste, socialiste, syndicaliste, religieuse, commerciale, touristique...), des chronologies et des découpages spatiaux, linguistiques ou temporels. Il serait également souhaitable d’identifier les médiateurs (personnes ou institutions) impliqués dans cette presse.

UNIVERSIDADE ESTADUAL PAULISTA – UNESP 
São Paulo, Brasil 
28 e 29 de novembro de 2014 

LIEU 
BIBLIOTECA MÁRIO DE ANDRADE 
Auditório Rubens Borba de Moraes 
Rua da Consolação, 94, 1o
andar 
Centro - São Paulo 

LANGUE DES INTERVENTIONS
Português * Français * English 

INSCRIPTIONS DES INTERVENANTS
DEADLINE - 14 de abril de 2014 

Exclusivement pour les MEMBRES du réseau TRANSFOPRESS. 
 
Réquisit: Docteur ou doctorant. 


Soumission
Envoyer
transfopress@uol.com.br 

Nom, Titre, Institution et Résumé (Français et anglais, espagnol ou portugais). 

COMISSÃO ORGANIZADORA

  • Valéria Guimarães (UNESP)
  • Teresa Malatian (UNESP)
  • Tania Regina de Luca (UNESP)

COMITÊ CIENTÍFICO

  • Diana Cooper-Richet (CHCSC-UVSQ)
  • Géraldine Poels (CHCSC-UVSQ)
  • Marluza Marques Harres (UNISINOS)
  • Michel Rapoport (CHCSC-UVSQ)
  • Sandra Vasconcelos (USP)

MONITORES

  • Amanda Peruchi (UNESP)
  • Iara Arzani (UNESP)
  • Isabel Fogaça (UNESP)
  • José Inácio Neto (UNESP)
  • José Victor Maritan (UNESP)

Lieux

  • BIBLIOTECA MÁRIO DE ANDRADE Rua da Consolação, 94, Centro - São Paulo
    São Paulo, Brésil

Dates

  • lundi 14 avril 2014

Mots-clés

  • presse, histoire, international

Contacts

  • Valeria Guimaraes
    courriel : transfopress [at] uol [dot] com [dot] br
  • Geraldine Poels
    courriel : geraldine [dot] poels [at] uvsq [dot] fr

Source de l'information

  • Geraldine Poels
    courriel : geraldine [dot] poels [at] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pour une étude transnationale de la presse en langues étrangères », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 21 mars 2014, http://calenda.org/280621