AccueilLa richesse

La richesse

Wealth

6e printemps des sciences humaines et sociales

6th spring of the humanities and social sciences

*  *  *

Publié le jeudi 20 mars 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Rarement il aura été aussi souvent question de la richesse que ces dernières années. Temps de crise oblige, sans doute. Derrière les propos sur l'affichage outrecuidant des biens, sur la place prépondérante de l'argent et sa main mise sur les désirs, sur le caractère ostentatoire du plaisir et du raffinement, on entend surtout le problème social : comment accepter l'abondance déculpabilisée quand les écarts de moyens se creusent, quand une partie croissante de la population se voit privée de biens élémentaires. Les grandes fortunes se porteraient bien, tandis que les classes moyennes souffriraient d'un déclassement lent et permanent sans parler de ceux rejetés sur les marges et n'alimentant même plus les statistiques. Comment peut-on donc être riche ?

Annonce

Argumentaire

Rarement il aura été aussi souvent question de la richesse que ces dernières années. Temps de crise oblige, sans doute. Derrière les propos sur l'affichage outrecuidant des biens, sur la place prépondérante de l'argent et sa main mise sur les désirs, sur le caractère ostentatoire du plaisir et du raffinement, on entend surtout le problème social : comment accepter l'abondance déculpabilisée quand les écarts de moyens se creusent, quand une partie croissante de la population se voit privée de biens élémentaires. Les grandes fortunes se porteraient bien, tandis que les classes moyennes souffriraient d'un déclassement lent et permanent sans parler de ceux rejetés sur les marges et n'alimentant même plus les statistiques. Mais étonnamment, ce qui vaudrait pour les individus (une suspicion à l'égard des riches venant briser un pacte social basé sur un certain respect de l'égalité) ne vaudrait pas pour les États. On regarde avec un peu de distance les États du sud de l'Europe s'affaiblir ou sombrer, on souhaiterait à son propre pays une santé toute nordique ! On l'incite au courage industriel et à l'innovation, à la production de richesses. La concurrence, si délétère au plan social et méritant de fermes compensations (social-démocratie), semble être le fatum d'une économie mondialisée. Si le risque social d'une richesse non partagée est la révolution, le risque mondial d'une richesse et d'une productivité comme modèle de fonctionnement est le dérèglement écologique de la planète. Comment peut-on donc être riche ?

En ces temps de durcissement et d'affolement des discours, animés par un légitime sentiment d'urgence, quelques pas de recul et un moment de réflexion sur ce qu'est la richesse nous ont semblé s'imposer. Il ne fallait pas moins d'un Printemps des SHS pour aborder cette question de société, pour dessiner un parcours dans cette réalité économique, politique, dans cette notion d'éthique et de philosophie.

À ce parcours, nécessairement sinueux, il fallait un point de départ. Nous avons choisi la nature. Non pas seulement parce que la question environnementale est omniprésente, mais d'abord parce qu'il s'agit là du « bien commun » par excellence, de ce qui est donné, à tous, sans partage ni distinction. Nous avons invité Catherine Larrère (25 mars), philosophe, dont l'œuvre pense et décrit les rapports entre nature, richesse et économie. Si l'homme peut se dire riche de la nature, dont il s'est fait maître et possesseur, est-il bien sûr d'en « maîtriser la maîtrise »1 ? Passe-t-on sans risque majeur de la notion de bien commun à celle de richesse, puis à celle de ressource ? C'est donc par une question d'éthique environnementale tournée vers notre lieu de vie que s'ouvrira ce cycle de réflexion.

La plupart des disciplines des sciences humaines et sociales seront invitées. Nous nous demanderons de quoi nous sommes riches, lorsque nous sommes riches. Être riche se mesure-t-il au fait de satisfaire ses désirs (26 mars), existe-t-il une bonne consommation ? La richesse suppose-t-elle le produit ? Peut-on être riche aussi de ce que l'on donne ? Et si la richesse a bien un sens et une mesure, sommes-nous capables de l'évaluer, en avons-nous les outils (8 avril) ? Nous nous aventurerons du côté des représentations de la richesse au cinéma (27 mars, 3 avril), l'histoire – y compris la plus ancienne (1er avril) – nous informera sur les richesses littéraires (27 mars, 15 avril) et gustatives – goûter la richesse ne sera pas la moindre des expériences de ce Printemps (15 avril, sur réservation). La question de l'envie sera au programme (3 avril), la question artistique également, ce triangle que l'on souhaiterait vertueux entre richesse, art et collectionneurs (7 avril). Le sport (2 avril) ne saurait être oublié tant il cristallise aujourd'hui la question financière et rejoue tous les ans le géant mercato. On s'interrogera sur les effets de la globalisation (10 avril), sur le tournant du capitalisme (financier) et son incidence sur la vie des entreprises (16 avril), sur les rapports de force, d'exclusion et de domination qu'implique le creusement des écarts de richesse (31 mars). On s'arrêtera sur un phénomène de santé publique qui dépasse de loin les frontières des pays : le riche n'est pas celui qui mange le plus, mais le mieux : l'obésité et son évolution témoignent d'une rupture dans les habitudes alimentaires (9 avril).

Nous invitons le public à nous suivre sur la durée de ce cycle conçu pour les publics les plus larges, car la richesse ne saurait se saisir en un seul coup d'œil. C'est en la parcourant, en saisissant toutes les esquisses proposées ici qu'une vision juste, pondérée, informée s'en dégagera.

Notes

1 Du bon usage de la nature, Catherine et Raphaël Larrère, Paris 2009

Programme

mardi 25 mars 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Peut-on parler de richesse naturelle ? Catherine Larrère, professeur émérite de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Présentation: Gabrielle Radica, maître de conférences à l’université de Picardie Jules Verne

mercredi 26 mars 2014 | Institut d'études politiques, Lille | 18h-20h

  • Une philosophie de la consommation (richesse et sujet moral) | Partenariat MESHS - IEP Lille, Arnaud Berthoud, professeur émérite de sciences économiques à l'université Lille 1.

Présentation: Delphine Pouchain, professeur agrégée de sciences économiques à l’institut d’études politiques de Lille.

jeudi 27 mars 2014 | MESHS, espace Baïetto | 10h-12h

  • L’argent de la vieille | Atelier cinéma avec l'UTL, Louisette Faréniaux, maître de conférences honoraire en études cinématographiques à l’université Lille 3.

jeudi 27 mars 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Argent et littérature : quelques réflexions sur le XIXe siècle, Barbara Bohac, maître de conférences en littérature à l’université Lille 3, Andrea Del Lungo, professeur de littérature à l’université Lille 3, Dominique Dupart, maître de conférences en littérature à l’université Lille 3, Martine Reid, professeur de littérature à l’université Lille 3.

Présentation: Martine Reid

lundi 31 mars 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • La Violence des riches, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, sociologues, anciens directeurs de recherche au CNRS.

Présentation: Grégory Salle, chargé de recherches en sociologie au CNRS.

mardi 1er avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Patrimoine, mémoire, monuments à Rome et dans le monde romain : le patrimoine monumental, une richesse pour l'Empire ? Stéphane Benoist, professeur d’histoire romaine à l’université Lille 3, Christine Hoët-Van Cauwenberghe, maître de conférences en histoire romaine à l’université Lille 3, Anne Daguet-Gagey, professeur d’histoire romaine à l’université d’Artois.

Présentation : Anne Daguet-Gagey

mercredi 2 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Le sport, pour une richesse responsable ? Franck Béria, joueur professionnel de football au Lille olympique sporting club (LOSC), Yannick Leborgne, chef du service «sport» de Lille métropole communauté urbaine (LMCU), Leonardo Mataruna, docteur en sciences du sport de l’université de Rio de Janeiro (Brésil), titulaire d’une bourse de recherche Marie Curie en partenariat avec l’université de Coventry (Grande-Bretagne).

Présentation: Arnaud Wacquet, maître de conférences en sciences sociales des activités physiques et sportives à l’université Lille 2, Fabien Wille, professeur de sciences sociales des activités physiques et sportives à l’université Lille 2.

jeudi 3 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 10h-12h

  • I Love dollar | Atelier cinéma avec l'UTL, Louisette Faréniaux, maître de conférences honoraire en études cinématographiques à l’université Lille 3.

jeudi 3 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • L'accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation, Éléonore le Jallé, maître de conférences en philosophie moderne à l’université Lille 3, Philippe Légé, maître de conférences en économie à l’université de Picardie - Jules Verne.

lundi 7 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • La richesse en art et les collections | Partenariat MESHS - UTL, Alain Fleischer, écrivain, photographe, cinéaste et directeur du Fresnoy, Tourcoing, Nathalie Guiot, commissaire, éditrice et collectionneuse, Sophie Lévy, directrice du LAM, musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut, Villeneuve d’Ascq.

Présentation et animation: Véronique Goudinoux, maître de conférences en arts à l’université Lille 3.

mardi 8 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 14h-20h

  • Évaluer les richesses ? | Partenariat MESHS - Espace culture Lille 1, Jean-Marie Harribey, maître de conférences en économie à l’université Bordeaux 4, Bernard Friot, professeur émérite à Paris-Ouest Nanterre - La Défense, Henri Sterdyniak, directeur du département «économie de la mondialisation» de l’Observatoire français des conjonctures économiques, Paris, Bernard Perret, ingénieur et socio-économiste, membre du conseil général de l’environnement et du développement durable, Alain Caillé, professeur émérite de sociologie à l’université Paris 10.

mercredi 9 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Obésité : une cuisine sociale ? Catherine Clarisse, architecte DPLG, chercheuse au laboratoire conception, territoire, histoire (ENSAP Lille), Marie Pigeyre, docteur au CHRU de Lille, médecin nutritionniste, praticien hospitalier, Monique Romon, professeur au CHRU de Lille, médecin nutritionniste, chef de service, Hélène Verkindt, docteur au CHRU de Lille, médecin nutritionniste, praticien hospitalier.

Présentation et animation: Jérôme Foncel, professeur de sciences économiques à l’université Lille 3.

jeudi 10 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Globalisation et montée des inégalités de revenus et de richesse, François Bourguignon, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Nathalie Chusseau, maître de conférences en sciences économiques à l’université Lille 1, Camille Landais, économiste, professeur à la London School of Economics.

Présentation: Nathalie Chusseau.

lundi 14 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Le prix de l’amour : une immersion dans les structures anthropologiques de la circulation des richesses, Albert Doja, professeur d’anthropologie à l’université Lille 1.

Présentation: Paul Cary, maître de conférences en sociologie à l’université Lille 3

mardi 15 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • Plat de riche, plat de pauvre : lire et goûter l'antiquité romaine | sur réservation ! Séverine Clément-Tarantino, maître de conférences en langue et littérature latine à l’université Lille 3, Marie-Aimée Barelle, spécialiste de cuisine antique, membre de l’association «Mangeurs d’histoire».

mercredi 16 avril 2014 | MESHS, espace Baïetto | 18h-20h

  • La richesse et les entreprises, Ève Chiapello, directrice d’études à l’EHESS, Nicolas Postel, maître de conférences en économie à l’université Lille 1, Philippe Vasseur, président de la Chambre de commerce et d’industrie de région Nord de France, ancien ministre de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation.

Richard Sobel, maître de conférences en économie à l’université Lille 1.

Informations pratiques

Toutes les rencontres de ce Printemps des sciences humaines et sociales sont gratuites.
L’entrée y est libre, dans la limite des places disponibles, à l’exception des deux séances suivantes, qui exigent une réservation préalable:

  • Mardi 8 avril 2014 | Évaluer les richesses ?

Inscription au 03 20 12 58 30 ou à cette adresse.

  • Mardi 15 avril 2014 | Plat de riche, plat de pauvre: lire et goûter l’Antiquité romaine

Cette séance comprenant une expérience gustative, elle est limitée à 30 personnes.
Inscription au 03 20 12 58 30 ou à cette adresse.

Lieux

  • 84 rue de Trévise
    Lille, France (59)

Dates

  • mardi 25 mars 2014
  • mercredi 26 mars 2014
  • jeudi 27 mars 2014
  • lundi 31 mars 2014
  • mardi 01 avril 2014
  • mercredi 02 avril 2014
  • jeudi 03 avril 2014
  • lundi 07 avril 2014
  • mardi 08 avril 2014
  • mercredi 09 avril 2014
  • jeudi 10 avril 2014
  • lundi 14 avril 2014
  • mardi 15 avril 2014
  • mercredi 16 avril 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • anthropologie, antiquité, art, biologie, corps, éthique, histoire, littérature, pathologies, philologie, philosophie, politique, sciences cognitives, sociologie, société, théâtre, théologie

Contacts

  • Frédéric Gendre
    courriel : frederic [dot] gendre [at] meshs [dot] fr

Source de l'information

  • Amandine Briffaut
    courriel : amandine [dot] briffaut [at] meshs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La richesse », Cycle de conférences, Calenda, Publié le jeudi 20 mars 2014, http://calenda.org/280654