AccueilProfessionnalisation(s) et État. Une sociologie politique des professions

Professionnalisation(s) et État. Une sociologie politique des professions

professionalisations and State. A political sociology of professions

*  *  *

Publié le lundi 07 avril 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Le terme « professionnalisation » renvoie à la fois au processus historique d’autonomisation des professions établies, aux luttes pour faire reconnaître le caractère professionnel d’une occupation ou encore au processus individuel et/ou collectif d’acquisition de compétences et de connaissances spécifiques à une activité. Ainsi, « le consensus lexical n’entame pas, bien au contraire, le dissensus sémantique » et il paraît nécessaire de poursuivre le travail déjà entamé de mise en objet de cette notion. En l’occurrence, cette journée d’étude propose d’interroger la professionnalisation au croisement de la sociologie et de la science politique, et plus précisément, au prisme des logiques de pouvoir qui lui sont consubstantielles.

Annonce

Programme

MERCREDI 9 AVRIL

9h45h-10h15 : Accueil et petit-déjeuner

10h15-10h30 : Introduction

10h30-12h30 : Session 1 – Organisations professionnelles et professionnalisations

Discutant : Didier Demazière (CSO-Sciences Po Paris)

  • Nicolas Sallée (Université de Montréal), « Des éducateurs dans l’État. Examen des logiques syndicales à la Protection judiciaire de la jeunesse »
  • Marjorie Glas (IRIS-EHESS), « La professionnalisation du champ théâtral autour du metteur en scène de théâtre : analyse d'un syndicat patronal au cœur de l'articulation entre revendications sectorielles et institutionnalisation du champ »
  • Thibaut Menoux (CESSP-EHESS),« Professionnalisation avec et contre l'État. Les concierges d'hôtels, heurs et malheurs de la professionnalisation d'un métier de service traditionnel »

12h30-14h30 : Pause déjeuner

14h30-16h30 : Session 2 – La réforme dans l’État

Discutant : Gildas Tanguy (LaSSP, IEP de Toulouse)

  • Olivier Quéré (Triangle, IEP de Lyon), « Le laboratoire de la réforme de l'État ? Les usages de la "professionnalisation" dans les Instituts régionaux d'administration »
  • Natacha Gally (CERSA, Université Paris 2 Panthéon-Assas), « Les hauts fonctionnaires et l’État managérial : Dynamiques et recompositions du marché du travail des cadres administratifs »
  • David Pichonnaz (CMH, ENS-EHESS et Université de Fribourg, Suisse), « S’engager pour le changement des pratiques professionnelles : parcours de réformateurs et conditions sociales de l’hétérodoxie policière. Le cas de la Suisse »

JEUDI 10 AVRIL

9h30-10h00 : Accueil et petit-déjeuner

10h-12h : Session 3 – Production de la professionnalité : l’affirmation d’un ordre professionnel

Discutante : Valérie Boussard (IDHE, Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense)

  • Michel Catlla (CERTOP, Université Toulouse 2 Le Mirail) et Didier Demazière (CSO-Sciences Po Paris), « Positions statutaires et attributions de travail. Les ambiguïtés de la professionnalisation politique »
  • Harold Mazoyer (CSO-Sciences Po Paris), « L’« économiste des transports » au risque de l'administration. Une dynamique de professionnalisation dans l'État (1958-1966) »
  • Lorenzo Barrault (SAGE-CNRS), Sandrine Garcia (IRISSO, Université Paris Dauphine), Anne-Elise Vélu (IRISSO, Université Paris Dauphine), « Professionnalisation et autonomisation d'un groupe professionnel au sein de l'État. Comment les rééducateurs de l'Éducation Nationale s'approprient la politique de lutte contre l'échec scolaire »

12h-14h : Pause déjeuner

14h-16h : Session 4 – Production de la professionnalité : Une professionnalisation sans professionnels ?

Discutant : Gwenaëlle Mainsant (CURAPP/Université de Picardie Jules Verne)

  • Luc Sigalo Santos (CRESPPA-LabTop, Université Paris 8 Saint-Denis), « L’État social actif aux prises avec la professionnalisation des artistes allocataires du RSA. L'incertaine évaluation du travail créateur dans la mise en œuvre des politiques d'insertion
  • Mathilde Pette (CLERSE, Université de Lille 1), « Quand le travail militant et les militants se professionnalisent au contact de l'État : le cas de la cause des étrangers »
  • Sylvain Ville (Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense), « Le marché contre la fédération ? Sociologie historique de l'émergence du professionnalisme en boxe anglaise à Paris »

Comité d’organisation 

  • Flora Bajard (LaSSP/IEP de Toulouse et Labso/ISS, Université de Lausanne)
  • Bérénice Crunel (LaSSP/IEP de Toulouse)
  • Caroline Frau (LaSSP/IEP de Toulouse)
  • Frédéric Nicolas (LaSSP/IEP de Toulouse et CESAER/Université de Bourgogne)
  • Fanny Parent (LaSSP/IEP de Toulouse)

Comité scientifique 

  • Flora Bajard (LaSSP/IEP de Toulouse et Labso/ISS, Université de Lausanne)
  • Valérie Boussard (IDHE/Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense)
  • Bérénice Crunel (LaSSP/IEP de Toulouse), Didier Demazière (CSO-Sciences Po Paris)
  • Vincent Dubois (SAGE/Université de Strasbourg), Caroline Frau (LaSSP/IEP de Toulouse)
  • Gwénaëlle Mainsant (CURAPP/UPJV)
  • Frédéric Nicolas (LaSSP/IEP de Toulouse et CESAER/Université de Bourgogne)
  • Fanny Parent (LaSSP/IEP de Toulouse)
  • Gildas Tanguy (LaSSP/IEP de Toulouse)

Lieux

  • Salle du Conseil, IEP Toulouse - 2 Ter rue des Puits Creusés
    Toulouse, France (31685)

Dates

  • mercredi 09 avril 2014
  • jeudi 10 avril 2014

Mots-clés

  • professionnalisation, État, LaSSP

Contacts

  • JE Professionnalisations et État
    courriel : je [dot] professionnalisations [dot] etat [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Professionnalisation(s) et État
    courriel : je [dot] professionnalisations [dot] etat [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Professionnalisation(s) et État. Une sociologie politique des professions », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 07 avril 2014, http://calenda.org/282194