AccueilLes sexualités et la mondialisation

Les sexualités et la mondialisation

Sexualities and globalisation

*  *  *

Publié le vendredi 04 avril 2014 par Rémi Boivin

Résumé

La question du sexe et de la sexualité a toujours été présente, bien qu’elle ait été réprimée ou autorisée suivant les époques. En tant que phénomène d’accélération, la mondialisation a multiplié les débats sur la question sexuelle et rendu visibles les différences au sein des cultures et entre les cultures. La société civile transnationale, une des expressions les plus distinctes de la mondialisation, a produit des discours et des identités sur la sexualité, qui, par l’organisation de mouvements sociaux, traversent maintenant les frontières sans difficulté aucune, si bien qu’aujourd’hui on ne parle plus de sexualité au singulier.

Annonce

Argumentaire

La question du sexe et de la sexualité a toujours été présente, bien qu’elle ait été réprimée ou autorisée suivant les époques. En tant que phénomène d’accélération, la mondialisation a multiplié les débats sur la question sexuelle et rendu visibles les différences au sein des cultures et entre les cultures. La société civile transnationale, une des expressions les plus distinctes de la mondialisation, a produit des discours et des identités sur la sexualité, qui, par l’organisation de mouvements sociaux, traversent maintenant les frontières sans difficulté aucune, si bien qu’aujourd’hui on ne parle plus de sexualité au singulier.

La Journée d’Etude se penchera tout particulièrement sur la question des sexualités en tant que matrice multifactorielle, où désir, plaisir, pouvoir et domination cohabitent à différents niveaux et produisent des tensions génératrices de nouvelles identités et comportements sexuels, eux-mêmes à l’origine de changements sociétaux significatifs. La Journée d’Etude se penchera tout autant sur les stratégies de résistances déployées par certains groupes ou cultures à l’encontre de ces nouveaux mouvements identitaires et discursifs mondialisés qui radicalisent, voire révolutionnent les conceptualisations jusqu'à maintenant élaborées dans le domaine sexuel.

Entendue dans un sens derridien, la question sexuelle pourra être approchée par les participants à partir de la thématique et du cadre théorique de leur choix et, dans le contexte de la mondialisation, à partir  de la région du monde de leur choix. On gardera, cependant, à l’esprit que ce savoir ‘mondialisé’ devrait enrichir les analyses des régions caribéennes, les diverses conceptions, résistances, et innovations qui y cohabitent à travers des processus de créolisation, de métissage, mais aussi de tensions par rapport à la question sexuelle. En fait, cette Journée d’Etude a été pensée avec l’objectif de créer un nouvel axe de recherche au sein du CRILLASH.

Sur le plan méthodologique, les participants sont vivement encouragés à proposer des études comparatistes dans le domaine des arts, lettres ou sciences humaines de leur choix, y compris par ordre alphabétique l’anthropologie, les études de genre, les cultural studies, l’épidémiologie,  l’esthétique et arts plastiques, l’histoire, la littérature, la médecine, les postcolonial studies, les queer studies, la religion, les sciences politiques, la sexologie, la sociologie, pour n’en citer que quelques-uns. Tout autant que les méthodologies comparatistes, les approches inter- ou pluri-disciplinaires devraient être privilégiées.

L’invité d’honneur sera le Maître de Conférences Louis-Georges TIN, chercheur martiniquais reconnu pour ses travaux intersectionnels sur le racisme et l’homophobie.

Comité de lecture

  • BELROSE Maurice, Pr. émérite, Université des Antilles et de la Guyane (UAG)
  • BERNABÉ Jean, Pr. émérite, UAG
  • CONFIANT Raphaël, HDR, UAG
  • DUMONT Pierre, Pr. émérite, UAG
  • GROUX Dominique, Pr., UAG
  • MAM-LAM-FOUCK Serge, Pr., UAG
  • MENCÉ-CASTER Corinne, Pr., UAG
  • TOUMSON Roger, Pr., UAG

Comité scientifique

  • BENOIST Jean, Pr. émérite, Université Aix-Marseille III (France)
  • BOISSERON Bénédicte, Pr., Université du Montana (USA)
  • BONNIOL Jean-Luc, Pr., Aix-Marseille Université (France)
  • CHANSON Philippe, Laboratoire d’anthropologie prospective, Université de Louvain (Belgique)
  • DASH Michael, Pr., Université de New York (USA)
  • De GRAFF Michael, Pr., Massachusetts Institute of Technology (USA)
  • DELPORT Marie-France, Pr., Université de Paris IV-Sorbonne (France)
  • DERIVE Jean, Pr. émérite, Université de Haute-Savoie (France)
  • DESROCHES Monique, Pr., Université de Montréal (Canada)
  • DUPONT Jacques, Pr., Université de Versailles Saint-Quentin (France)
  • DUNIS Serge, Pr., Université de la Polynésie Française (Tahiti)
  • FONKOUA Romuald, Pr., Université de Strasbourg (France)
  • JONNASSAINT Jean, Pr., Université de Syracuse (USA)
  • KASSAB Samia, Pr., Université de Tunis (Tunisie)
  • LAFONT Jacques, Pr., Université de Versailles-St-Quentin (France)
  • LE DÛ Jean, Pr. émérite, Université de Haute-Bretagne (France)
  • LUDWIG Ralph, Pr., Université de Halle-Salle (Allemagne)
  • MANCINI Silvia, Pr., Université de Lausanne (Suisse)
  • MOULIN-CIVIL Françoise, Pr., Université de Créteil (France)
  • MURUGAIYAN Appasamy, Ecole Pratique des Hautes Etudes (France)
  • NANKOE Lucia, Pr., Université d'Amsterdam (Pays-Bas)
  • NOUSS Alexis, Pr., Université de Cardiff (Grande-Bretagne)
  • PINERI Riccardo, Pr., Université de Polynésie Française (Tahiti)
  • SALA-MOLINS Louis, Pr. émérite, Université de Toulouse 2 (France)       
  • SENIOR Alder, Pr., Université de San-José (Costa-Rica)
  • SONGOLO Aliko, Pr., Université du Wisconsin (USA)
  • THOMAS Bonnie, Pr., Université de Western Australia (Australie)
  • TSUNEKAWA Kunio, Pr., Université Hitotsubashi (Japon)

Conditions de soumission

La revue n’accepte que des articles originaux, non publiés et non soumis à une autre revue. Les articles de recherche (entre 30 000 et 60 000 signes, espace s inclus) proposés doivent être des synthèses ou résultats de recherches significatives et originales. Ils doivent être rédigés selon une structure claire et comporter obligatoirement une introduction, au moins deux parties, une conclusion et des références bibliographiques. Les références bibliographiques doivent constituer un réel appui au texte. Les notes de lectures et comptes-rendus de colloque doivent comporter entre 3 000 et 6 000 signes (espaces inclus). Les propositions doivent être envoyées au secrétariat de la revue à l’adresse suivante : revue.archipelie@gmail.com

Les textes et documents seront livrés aux formats Word pour les textes et les tableaux. Les
fichiers originaux des illustrations devront être livrés en même temps que le texte au format
JPG à 300 dpi pour les photographies (N&B et couleurs). Ils doivent être accompagnés des
autorisations de diffusion des auteurs et/ou ayant droit de l'image.

Les contributions, qui doivent rigoureusement respecter les instructions aux auteurs de la revue Archipelies, seront adressées au plus tard le 30 avril 2014 au professeur Gilbert.

Lieux

  • Schœlcher, Martinique

Dates

  • mercredi 30 avril 2014

Mots-clés

  • sexualité, genre

Contacts

  • Gilbert Elbaz
    courriel : gilberelbaz [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Pajard
    courriel : anne [dot] pajard [at] martinique [dot] univ-ag [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les sexualités et la mondialisation », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 04 avril 2014, http://calenda.org/282727