AccueilAccessibilité et participation sociale

Accessibilité et participation sociale

Accessibility and social participation

Séminaire scientifique du GRHAPES

GRHAPES academic seminar

*  *  *

Publié le mercredi 30 avril 2014 par Luigia Parlati

Résumé

La thématique de l’accessibilité est régulièrement associée au champ de la déficience. Si elle implique l’accès à un espace et, par extension, à une activité pratiquée au sein de cet espace, elle est de fait un processus d’ajustement entre le potentiel de l’individu et les composantes de l’environnement garantissant la participation sociale et subjective de tous les individus. L’objectif de ce séminaire est d’aborder et d’apporter un éclairage sur ces questions, dans un contexte privilégiant plusieurs approches disciplinaires (droit, histoire, psychologie, sciences du langage, sciences de l’éducation, sciences de l’information, sociologie, STAPS). 

Annonce

Argumentaire

La thématique de l’accessibilité est régulièrement associée au champ de la déficience. Si elle implique l’accès à un espace et, par extension, à une activité pratiquée au sein de cet espace, elle est de fait un processus d’ajustement entre le potentiel de l’individu et les composantes de l’environnement garantissant la participation sociale et subjective de tous les individus. Dans le sillon de la loi du 11 février 2005, l’accessibilité se décline à travers des espaces et activités sociales, culturelles, scolaires, professionnelles sportives dans lesquelles personnes en situation de handicap et personnes non handicapées peuvent se côtoyer. Ainsi, l’accessibilité s’accompagne d’une mixité découlant de l’utilisation de ressources et d’équipements non spécialisés entrainant de nouveaux modes de socialisation et d’échanges entres les participants.


L’accessibilité apparait aussi comme une déclinaison particulière de questionnements qui structurent des débats politiques vis-à-vis d’autres populations. Sous cet angle, elle renvoie à la notion d’inclusion sociale des personnes vulnérables et à leur participation pleine et entière aux institutions socialisatrices. Est convoquée une large diversité de publics souvent discriminés au titre de leur affiliation réelle ou supposée à des minorités considérées comme différentes en raison de leur genre, de dimensions sociales, médicales, esthétiques, culturelles, religieuses ou de leur orientation sexuelle. Dans ce cadre, les façons dont ces individus évoluent dans les institutions éducatives, telles que l’école, mais aussi de type médical ou sanitaire et sociale sont déterminantes. Ceci interroge les rapports des individus aux institutions et à leurs acteurs (enseignants, éducateurs, médecins, etc.), mais aussi aux groupes de pairs, renvoyant à l’étude des subjectivités, des identités et des activités cognitives.


Comment l’école permet-elle à chaque élève de devenir le citoyen qu’il souhaite être et comment favorise-t-elle le bien-être individuel ? Comment permet-elle de concrétiser, au jour le jour les valeurs de justice scolaire et de justice sociale ? Comment les milieux sociaux tels que les clubs de sport, les espaces culturels, associatifs et de loisir peuvent devenir facilitateurs, « aidants » et promouvoir les pratiques les plus adaptées ? Comment permettre à une personne, particulièrement lorsqu’elle a des besoins éducatifs particuliers, de construire un projet professionnel dont elle est pleinement actrice ? Dans de tels contextes, comment et par qui se réalisent les adaptations tant pédagogiques qu’environnementales afin de favoriser la pleine participation sociale de chacun ? Quelles sont les conséquences de ces changements ?

L’objectif de ce séminaire est d’aborder et d’apporter un éclairage sur ces questions, dans un contexte privilégiant plusieurs approches disciplinaires (droit, histoire, psychologie, sciences du langage, sciences de l’éducation, sciences de l’information, sociologie, STAPS).

Programme

Le séminaire de recherche du Grhapes (EA 7287) aura lieu à l’INSHEA de 17 heures à 18 heures 30, en salle Beaudoin et Lods, aux dates suivantes :

17 octobre 2013

Martial Meziani. Intégrer, inclure, adapter. Capoeira et boxe enseignées aux personnes handicapées : entre fonctions sociales et intérêts personnels.

21 novembre 2013

Isabelle Rigoni. Minorités culturelles et participation sociale.

19 décembre 2013

Éric De Léséleuc, Marie Cuenot, Damien Issanchou. Analyses des mises en scène médiatique du handicap.

16 janvier 2014

Eric Plaisance. La problématique de l'accessibilité et de la conception universelle peut-elle concerner l'éducation ?

20 mars 2014

Cristina Popescu. La médiatisation du handicap, du rendre visible au rendre accessible.

12 mai 2014, 16h-17h30

François Dubet. Présentation de l'ouvrage 'Pourquoi moi ?'. L'expérience des discriminations

Enseignant à l’université de Bordeaux Segalen, chercheur au Centre Émile-Durkheim et chercheur associé au CADIS à l’EHESS

Comité d’organisation

  • Maïtena Armagnague-Roucher
  • Martial Meziani
  • Frédéric Reichhart
  • Christophe Zander

Lieux

  • INSHEA - 58-60 avenue des Landes
    Suresnes, France (92150)

Dates

  • jeudi 17 octobre 2013
  • jeudi 21 novembre 2013
  • jeudi 19 décembre 2013
  • jeudi 16 janvier 2014
  • jeudi 20 mars 2014
  • lundi 12 mai 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • discrimination, injustice, handicap, accessibilité, éducation

Contacts

  • Frederic REICHHART
    courriel : Frederic [dot] reichhart [at] inshea [dot] fr
  • Maiténa Armagnague
    courriel : recherche [at] inshea [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Frederic REICHHART
    courriel : Frederic [dot] reichhart [at] inshea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Accessibilité et participation sociale », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 30 avril 2014, http://calenda.org/283490