AccueilMax Weber : la domination

Max Weber : la domination

Max Weber: domination

Journée d’études organisée dans le cadre du séminaire « Autour de Max Weber »

"Around Max Weber" study day

*  *  *

Publié le lundi 07 avril 2014 par Rémi Boivin

Résumé

« La Domination », la grande étude des formes et types de domination dans l’histoire universelle, partie essentielle d’« Économie et société », vient enfin de paraître en traduction française. L’actualité de quelques grands thèmes de cet œuvre posthume de Max Weber seront au centre de la journée d’études.

Annonce

Argumentaire

La domination de Max Weber qui vient de paraître en traduction française aux Editions La Découverte constitue la part essentielle de la deuxième partie d’Economie et société que l’on attendait depuis la traduction de la première partie en 1971, il y a plus de 40 ans. Connu jusqu’alors sous le titre Soziologie der Herrschaft  (Sociologie de la domination) cet ensemble de textes de Max Weber, rédigés avant la Première guerre mondiale et publiés seulement après sa mort, a été republié en 2005 dans l’édition critique de la Max Weber-Gesamtausgabe sous le titre Herrschaft (domination) comme un volume à part de Économie et société. L’économie et les ordres et pouvoirs sociaux. Weber y examine, dans le cadre de l’histoire universelle, les grands types de domination (bureaucratique, patrimoniale, féodale, charismatique) ainsi que les rapports entre l’État et la hiérocratie. Weber cherche à combiner la mise au jour des régularités sociales en même temps que l’explication des singularités historiques. Il s’agit bien de combiner une approche de nature conceptuelle avec une approche liée au développement historique. L’approche wébérienne est tout à la fois génétique et fonctionnelle qui permet de saisir tout à la fois les conditions d’émergence  des différentes configurations de domination, les modalités de leur fonctionnement comme leurs possibles évolutions.  

La journée d’études réunit à côté de quelques connaisseurs de l’œuvre de Weber, appartenant à différentes disciplines (sociologie, science politique, philosophie, histoire) également les responsables de l’édition critique allemande (Edith Hanke) et de l’édition française (Yves Sintomer et Isabelle Kalinowski). L’actualité des grands thèmes de cet œuvre posthume de Max Weber sera au centre de la journée organisée par le Centre de recherches historiques.

Programme

mardi 8 avril 2014

9:30 Introduction (Hinnerk Bruhns, CNRS)

  • 9:45 Éléments de comparaison entre les deux sociologies de la domination (François Chazel, Université Paris IV Sorbonne)
  • 10:30 Pourquoi trois types de domination? (Yves Sintomer, Université de Paris VIII)

11:15 Pause

  • 11:30 Révolution et charisme. La conceptualisation du changement historique dans la sociologie de la domination de Max Weber (Edith Hanke, Bayerische Akademie der Wissenschaften, München)
  • 12:15 L'éducation à la renaissance charismatique (Isabelle Kalinowski, CNRS)

13:00 Déjeuner

  • 14:30 Domination et liberté (Elisabeth Kauffmann, Lycée Louis le Grand)
  • 15:15 Domination et institution (Catherine Colliot Thélène, Université de Rennes I)

16:00 Pause

  • 16:15 Domination et économie (Hinnerk Bruhns, CNRS)
  • 16:45 Actualité de la sociologie wébérienne de la domination (Patrice Duran, ENS Cachan)

17:15 Discussion

Informations complémentaires

Renseignements et inscriptions : hinnerk.bruhns@ehess.fr

Lieux

  • EHESS - 190, avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 08 avril 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Max Weber, économie et société, domination

Contacts

  • Hinnerk Bruhns
    courriel : bruhns [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Hinnerk Bruhns
    courriel : bruhns [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Max Weber : la domination », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 07 avril 2014, http://calenda.org/283524