AccueilLa cause des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle

La cause des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle

Women's cause in Europe in the 18th century

Revue Lumières

Lumières journal

*  *  *

Publié le vendredi 25 avril 2014 par João Fernandes

Résumé

Le numéro 23 de la revue Lumières, publiée par les PUB (Presses universitaires de Bordeaux), à pour thématique, La cause des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle. Il s’agit ici de retrouver chez les penseurs(seuses), écrivains(vaines), philosophes de ce siècle ou bien encore dans les écrits du for privé de femmes ou d’hommes, les éléments d'une critique de la condition sociale et/ou politique des femmes, voire de saisir une dynamique d’émancipation. Ou, en d’autres termes, de rechercher dans l'écriture les manifestations ou les traces de l’expression des spécificités de la condition féminine via des formes de discrimination à leur égard ou d’affirmation de la domination masculine ou encore des perceptions de leur altérité.

Annonce

Argumentaire

L’objectif n’est pas tant de collectionner des portraits de femmes du XVIIIe siècle (biographie(s) ou portraits de groupe) ni de proposer des tableaux de type sociologique de la situation des femmes appartenant aux élites sociales ou à des milieux plus modestes dans l’ensemble de l’Europe des Lumières ou dans un pays ou une région particulière. Il s’agit ici de retrouver chez les penseurs(seuses), écrivains(vaines), philosophes de ce siècle ou bien encore dans les écrits du for privé de femmes ou d’hommes, les éléments d'une critique de la condition sociale et/ou politique des femmes, voire de saisir une dynamique d’émancipation. Ou, en d’autres termes, de rechercher dans l'écriture les manifestations ou les traces de l’expression des spécificités de la condition féminine via des formes de discrimination à leur égard ou d’affirmation de la domination masculine ou encore des perceptions de leur altérité.
Il semble particulièrement intéressant aux historien(ne)s associé(e)s à se projet d’identifier les moments, les situations, les contextes particuliers qui ont pu conduire ces auteur(e)s à une prise de conscience neuve. Il serait également bienvenu de repérer dans ces textes ou dans ces moments ce qui annonce une réflexion en terme de genre. À savoir lorsque les différences entre hommes et femmes sont pressenties comme un conditionnement social et non plus comme un donné biologique ou comme un invariant de la "nature " féminine.
Les sous-thèmes pourraient être les débats autour de l'éducation, de l'écriture des femmes, de la nature féminine, des rapports amoureux, de la galanterie ou encore de l’égalité entre les hommes et les femmes et l’accès à la citoyenneté.
Les articles peuvent proposer des recherches neuves ou des synthèses de travaux antérieurs.

Modalités d'envoi des propositions

Les propositions d’articles doivent nous parvenir

au plus tard le 30 avril

accompagnées d’un résumé de 500 mots maximum et d’une courte bio-bibliographie de l’auteur (e).
Les articles retenus seront à rendre pour le 15 juillet. Ils ne devront pas dépasser 35 000 signes. Ils devront s’accompagner d’un résumé en français et en anglais et de cinq mots-clés dans les deux langues.

Comité scientifique

  • Marie-Lise Paoli, MCF études anglophones, Marie-Lise.Paoli@u-bordeaux-montaigne.fr
  • Dominique Picco, MCF histoire moderne, Dominique.Picco@u-bordeaux-montaigne.fr

Dates

  • mercredi 30 avril 2014

Mots-clés

  • histoire des femmes, genre, éducation féminine, condition féminine

Contacts

  • Marie-Lise Paoli
    courriel : marie-Lise [dot] Paoli [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr
  • Dominique Picco
    courriel : dominique [dot] picco [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Source de l'information

  • Dominique Picco
    courriel : dominique [dot] picco [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La cause des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 25 avril 2014, http://calenda.org/284343