AccueilL'évolution, défi pour les philosophes ?

L'évolution, défi pour les philosophes ?

Evolution, a challenge for philosophers?

*  *  *

Publié le mercredi 30 avril 2014 par Rémi Boivin

Résumé

Selon Suzanne Cunningham, deux traditions philosophiques majeures au XXe siècle, la phénoménologie et la philosophie analytique, n'ont initialement pas considéré l'évolution comme un défi pour la philosophie. Le présent projet de colloque vise à interroger cette appréciation à la lumière de l'histoire de la philosophie des XIXe et XXe siècles : les philosophes ont-ils jugé que la théorie de l'évolution avait des implications pour leur réflexion ? Ont-ils circonscrit ces implications à la philosophie des sciences ou tiré des conséquences plus fondamentales de l'évolution ? Grâce à des intervenants de profils variés, nous voudrions esquisser un bilan sur la réception philosophique de la théorie de l'évolution.

Annonce

Argumentaire

Selon Suzanne Cunningham, deux traditions philosophiques majeures au XXe siècle, la phénoménologie et la philosophie analytique, n'ont initialement pas considéré l'évolution comme un défi pour la philosophie. Le présent projet de colloque vise à interroger cette appréciation à la lumière de l'histoire de la philosophie des XIXe et XXe siècles : les philosophes ont-ils jugé que la théorie de l'évolution avait des implications pour leur réflexion ? Ont-ils circonscrit ces implications à la philosophie des sciences ou tiré des conséquences plus fondamentales de l'évolution ? Quels arguments ont‑ils invoqués ? Quels évolutionnismes ont‑ils défendus ou combattus ? Grâce à des intervenants de profils variés, nous voudrions esquisser un bilan sur la réception philosophique de la théorie de l'évolution.

Nous proposons de distinguer quatre axes thématiques dans le programme du colloque. Le premier porte sur un moment de réception de la théorie de l'évolution qui semble caractérisé par l'avènement ou l'essor de philosophies évolutionnistes, en un sens qui n'exclut pas une dimension spéculative (Spencer, Nietzsche, Bergson). Le deuxième axe, conceptuellement opposé au précédent, se rapporte à des réceptions négatives qui considèrent que la théorie de l'évolution n'a pas de conséquences proprement philosophiques : c'est la question des modes d'exclusion. Se pose ensuite, en troisième lieu, la question du discours de la philosophie des sciences sur la théorie de l'évolution, notamment en ce qui concerne le statut épistémologique de la théorie ou les leçons qu'il conviendrait éventuellement d'en tirer. Enfin, un quatrième et dernier axe renvoie aux prolongements philosophiques auxquels la théorie de l'évolution a donné lieu au XXe siècle, et qui ont tendu, dans le cas de l'épistémologie et de l'éthique évolutionnistes, à se constituer en champs disciplinaires dotés d’une technicité propre.

Programme

Vendredi 2 mai

9h30 Accueil des participants.
Introduction d’Emmanuel Salanskis (CIPh).

Un moment philosophique évolutionniste ? De Schopenhauer à Bergson (Première partie)

Modérateur : Arnaud François (Université de Toulouse 2-Le Mirail).

  • 10h Marco Segala (Université de L'Aquila) : "L'évolution avant l'évolutionnisme : un défi pour les philosophes".
  • 10h45 Wilson Frezzatti (Universidade Estadual do Oeste do Paraná) : “Théodule Ribot : la psychologie et l'évolution contre la philosophie métaphysique en France au XIXe siècle”.

11h30 Pause-café.

  • 11h45 François Xavier Heynen (Université Catholique de Louvain) : “L'évolution selon Spencer: une sympathie finalisée peu nietzschéenne et une force vitale plutôt bergsonienne ?”

12h30 Déjeuner.

Un moment philosophique évolutionniste ? De Schopenhauer à Bergson (Deuxième partie)

Modérateur : Claude-Olivier Doron (Université Paris Diderot-Paris 7).

  • 14h30 Emmanuel Salanskis (CIPh) : Darwinisme et téléologie dans la pensée de Nietzsche.
  • 15h15 Arnaud François (Université de Toulouse 2-Le Mirail) : "À quelle théorie de l'évolution Bergson donne-t-il la préférence (relative) dans L'évolution créatrice ?".

16h Pause-café.

Réceptions philosophiques négatives ou critiques de la théorie de l’évolution

Modérateur : Anne Lefebvre (CIPh, Post-doctorante à l'Université de Technologie de Compiègne)

  • 16h15 Matthieu Contou (Professeur agrégé de philosophie) : "L'évolution, un ressort explicatif survalorisé. Réflexions sur quelques allusions de Wittgenstein à Darwin".
  • 17h Claude-Olivier Doron (Université Paris Diderot-Paris 7) : "Entre Marx et Darwin : retour sur le cas  Trémaux".

Samedi 3 mai

L’évolution en philosophie des sciences

Modérateur : Christine Clavien (Université de Lausanne)

  • 9h30 Michele Cammelli (Post-doctorant au CERSES, CNRS) : "Y a-t-il des erreurs de la vie ? Le problème de l'évolution dans la philosophie de Canguilhem".
  • 10h00 Thierry Hoquet (Université de Lyon 3 Jean Moulin) : "Le problème épistémologique de la sélection sexuelle".
  • 10h30 Anouk Barberousse (Université Lille 1) : "Le défi du passé, ou comment prendre en compte les effets du temps dans une théorie scientifique".

10h30-11h Discussion.
11h Pause-café.

Prolongements philosophiques de la théorie de l’évolution

Modérateur : Thierry Hoquet (Université de Lyon 3 Jean Moulin).

  • 11h15 Christine Clavien (Université de Lausanne) : "L'éthique évolutionniste : nouvelle ouverture ou concurrence aux éthiques traditionnelles ?".

12h Déjeuner.

L’évolution comme schème philosophique

Modérateur : Matthieu Contou (Professeur agrégé de philosophie).

  • 14h Anne Lefebvre (CIPh, Post-­doctorante à l’Université de Technologie de Compiègne): "La question de l'évolution à la lumière de la philosophie de l'individuation de Gilbert Simondon".
  • 14h45 Dominique Pradelle (Université Paris 4 Sorbonne) : "Évolution, continuité et ruptures dans l'histoire de la connaissance".

Organisation

Colloque organisé dans le cadre du Collège International de Philosophie, avec le soutien du Centre International d’Étude de la Philosophie Française Contemporaine (CIEPFC / République des savoirs) et du laboratoire SPHERE du CNRS (UMR 7219).

Sous la responsabilité d’Emmanuel Salanskis (CIPh).

Catégories

Lieux

  • salle des Médailles, Lycée Henri IV - 23 rue Clovis
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 02 mai 2014
  • samedi 03 mai 2014

Mots-clés

  • évolution, réception, darwinisme, Schopenhauer, Nietzsche, Spencer, Bergson, Canguilhem, Simondon

Contacts

  • Emmanuel Salanskis
    courriel : emmanuel [dot] salanskis [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Emmanuel Salanskis
    courriel : emmanuel [dot] salanskis [at] noos [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'évolution, défi pour les philosophes ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 30 avril 2014, http://calenda.org/284623